fbpx

« Le Messie, pour moi, dans ma mythologie secrète, c’est Jack Kirby. Allez, je vous raconte ce mythe que je me trimballe depuis l’enfance et qui n’est sans doute pas étranger à ma fameuse ‘prolixité’, à mon style, à mon homme-arbre, à ma façon de travailler. J’ai appris à lire dans les comics de superhéros, et en particulier dans ceux de Kirby. J’y trouvais une magie élémentaire, à base d’eau, de feu, de bois craquelé. Mes six cases par page, mes golems et mes hommes-arbres viennent de chez lui. Et quand j’étais adolescent, très versé dans l’ésotérisme, la superstition, les tarots et la théosophie, je me suis aperçu de cette coïncidence : Jack Kirby, alias Yaacov Kurtzberg, est né le 28/08/1917… et moi le 28/08/1971… ouah !

Quand j’ai appris ça, j’étais fou ! En plus, il avait le même prénom hébraïque que mon père. Donc, dans mon esprit, c’était le Messie et j’étais son enfant secret. Et puis, j’ai oublié tout ça. Et puis, je ne sais pas pourquoi ça se réveille ces jours-ci. En 1944, dans la ville de Metz, Jack Kirby et mon grand-père combattaient l’armée allemande – j’adore cette histoire – : en 1944, Kirby a été blessé à Metz et mon grand-père était le médecin militaire de la brigade Alsace-Lorraine. Et finalement, la chose qui nous reliait le plus avec mon grand-père, c’était les comics de Kirby et Buscema. Passons sur le fait qu’à cause de ça, mon grand-père a toujours trouvé que je dessinais plutôt tordu ! Mais c’est normal :

Kirby, c’est l’énergie nucléaire et moi, je suis irradié. il pense qu’on peut toujours faire mieux ou être plus fort, et moi, je cherche toujours ce qui peut m’arriver de pire. »
kirby
J’avais écrit le texte ci-dessus dans mon blog, il y a quelques mois, pour faire comme s’il y avait une magie ou des motivations surnaturelles à cette chose simple : ce type a ouvert des portes à tout le monde…

Découvrez la suite de la préface dans la Jack Kirby Anthologie!

 

Plus d'articles