fbpx

Au cours des deux premières années d’existence du Chevalier Noir, ce dernier a été tour à tour un vigilant sans pitié, puis un justicier souriant. Il a été une sombre figure solitaire, puis un père de substitution bienveillant. Il a affronté des gangsters anonymes, puis des criminels colorés. Mais en 1941, sa période primitive prend fin, avec l’arrivée de derniers éléments fondamentaux du mythe.

Au rayon du bestiaire des ennemis, Batman et Robin vont faire quelques rencontres déterminantes pour leur carrière de combattants du crime. Ainsi, à l’automne 1941, ils croisent l’Épouvantail, alias le professeur Jonathan Crane, spécialiste des phobies, qui entreprend de se venger de la haute société, dans World’s Finest Comics #3. À noter que ses origines ont depuis été revisitées dans BATMAN KNIGHTFALL tome 2 : Le défi. Alan Grant et Bret Blevins jettent ainsi la lumière sur un détail de ses premiers méfaits, en la personne du fils d’une des victimes. Plus tard dans l’année, c’est le Pingouin, Oswald Cobblepot de son vrai nom, qui entre en scène, toujours issu des cerveaux fertiles du trio Bill FINGER / Bob KANE / Jerry ROBINSON.

batman

L’Épouvantail fait son apparition dans World’s Finest Comics #3
(automne 1941).

Dans Detective Comics #52, il commet ses premiers cambriolages et utilise déjà sa marque de fabrique : des parapluies piégés. D’autres malfaiteurs éphémères vont faire leur apparition, toujours inspirés par les grandes figures des pulps. Ainsi, le Professeur Radium incarne un savant qui se fait peu à peu irradier par l’énergie radioactive dont il se sert pour ses expériences. Engoncé dans une combinaison antiradiations, il en ressort verdâtre et doté d’un toucher de la mort, allant jusqu’à projeter des rayons mortels. Apparu dans cet unique épisode, puis dans un strip de presse basé sur la même intrigue, ce Professeur Radium anticipe les figures tragiques de méchants du Silver Age chez Marvel. Plus terre-à-terre, l’autre criminelle fugace de cette année est la « Reine Noire », membre d’un quatuor basé sur les cartes à jouer, qui seconde le Joker dans Batman #5 (printemps 1941). Malheureusement pour elle, la belle voleuse tombe amoureuse de Batman (comme une certaine chatte cambrioleuse) et est assassinée par ses anciens équipiers. C’est également dans cet épisode que Batman et Robin troqueront leur bolide pourpre contre une nouvelle Batmobile, toute noire, et arborant un bélier calqué sur le masque du héros, ainsi qu’un aileron sur le toit.

batman

Au printemps 1941, Batman customise son véhicule (Detective
Comics #50 et Batman #5).

Batman brisera également des coeurs sous son identité de Bruce Wayne, puisqu’il passe de l’actrice Julie Madison à la jeune fille de bonne famille, Linda Page, en l’espace de quelques mois. La première entreprend une carrière d’actrice dans Detective Comics #49 (mars 1941), qui voit également le retour de Clayface. La seconde, quant à elle, croise Bruce Wayne, dans Batman #5, et l’informe qu’elle est devenue infirmière. Sous l’impulsion des responsables de DC, certains épisodes vont ainsi présenter un versant social assez prononcé, rappelant notamment à ses lecteurs la nécessité de se conformer à la loi. Pour montrer le bon exemple, Batman rejoint officiellement, en tant qu’auxiliaire, la police de Gotham dans « The People vs. Batman » de Batman #7 (octobre 1941).

Une légitimation in extremis, juste avant l’entrée en guerre des États-Unis qui verra le Dynamic Duo participer à la motivation des troupes.

Plus d'articles