L’univers de Superman s’est développé progressivement depuis sa première apparition dans Action Comics #1, de juin 1938. Outre les super-vilains comme Lex Luthor, le Toyman ou le Parasite, les amis comme Lois Lane ou Jimmy Olsen, ou les lieux mythiques comme le Daily PlanetSmallville ou Krypton, Superman a acquis au fil des ans une véritable famille, au nombre desquels Supergirl, sa cousine rescapée de sa planète natale.

Le terme « Superman Family », ou « Famille Superman », a rapidement été associé à l’ensemble des déclinaisons autour du héros créé par Jerry SIEGEL et Joe SHUSTER. Le protecteur de Metropolis a été associé à un ensemble de concepts qui ont fait rêver plusieurs générations. Que ce soit la Forteresse de la Solitude, refuge dans les glaces où il assemble les différents vestiges de sa civilisation perdue, Krypto son super-chien, ou encore Streaky le super-chat de sa cousine, Superman s’est doté d’éléments inimitables qui font le charme de son univers. Parmi ces éléments, deux personnages sortent du lot, parce qu’ils partagent le costume et les pouvoirs de Superman, et portent, pour ainsi dire, le même nom, un nom « super ». Il s’agit bien entendu de Supergirl et de Superboy. Mais avant de les présenter, il convient de revenir un instant sur Superman lui même.

 

 

Superman

 

Créé par Jerry SIEGEL et Joe SHUSTER, Superman a patienté longtemps dans les cartons de ces deux auteurs avant d’accéder à la publication, puis à la gloire, dans les pages d’Action Comics #1, publié chez DC en juin 1938. Figurant sur la couverture du premier numéro, l’homme à la cape rouge attire aussitôt le regard d’un public de plus en plus enthousiaste. Bientôt vedette d’un feuilleton radiophonique, d’un comic strip dans la presse quotidienne et d’un serial, Superman est un véritable phénomène de l’édition. L’histoire de Superman a le charme simple et irrésistible des grands mythes : sauvé de la destruction de la planète Krypton par son père, qui invente une fusée monoplace dans laquelle il pose son enfant nouveau-né, le petit Kal-El atterrit sur Terre, où il est recueilli par le couple Kent. Jonathan et Martha l’élèvent comme leur fils, lui inculquant leurs propres valeurs : le goût du travail, la soif de justice, le souci de la vérité. Adulte, Kal-El, rebaptisé Clark Kent, devient journaliste à Metropolis, au coeur de la rédaction du Daily Planet, ce qui lui permet d’être en phase avec les grands événements du monde. Il utilise alors ses pouvoirs pour sauver les gens en danger et défendre la veuve et l’orphelin.

Aujourd’hui, il semble respecté et intégré sur Terre. Il se fait même quelques amis, comme le Docteur Shay Veritas, une scientifique qui fait sa première apparition dans les pages suivantes, et qui semble toute disposée à aider Superman, tout en étudiant ses pouvoirs et sa physiologie.

Superman a connu une publication ininterrompue dans des titres comme Action Comics, Superman, Adventures of Superman, Man of Steel, Man of Tomorrow et de nombreuses autres revues. Premier de tous les super-héros, il est également un exemple. Il guide ses pairs dans l’adversité, et constitue l’un des piliers de la Ligue de Justice. Figure fédératrice, icône moderne, Superman a bien entendu ses copies et ses imitateurs. Au fil des ans, les éditeurs de comic books ont copié le personnage. Et chez DC Comics, d’autres héros ont carrément adopté le célèbre blason en forme de “S”, constituant la non moins fameuse « Famille Superman ». Ce ne sont pas des copies, mais des équipiers à part entière qui portent avec fierté les marques de leur héritage kryptonien.

 

 

Supergirl

 

Cousine de Kal-El, Kara Zor-El a également réchappé à la destruction de la civilisation kryptonienne. Apparue dans Action Comics #252 (mai 1959) grâce à Otto BINDER et Curt SWAN, elle arrive dans une nacelle spatiale et se présente à son cousin. Survivante d’Argo City, elle prend l’identité de Linda Danvers et dissimule ses boucles blondes sous une perruque brune (une astuce en vogue, déjà utilisée par Black Canary). Kara vit de nombreuses aventures dans Adventure Comics, dans une série à son nom dans les années 1970, ou dans les Daring New Adventures of Supergirl, dans les années 1980, en partie dessinées par Carmine INFANTINO. Après Crisis of Infinite Earths en 1986, une nouvelle version de Supergirl devient l’alliée de Superman. Mais cette métamorphe extradimensionnelle finit sa carrière en 2004, pour laisser place à la cousine kryptonienne, qui atterrit sur Terre pour la première fois dans cet espace-temps. Arrivée largement après Superman, Supergirl doit s’adapter à la société terrienne, dont elle ne parle pas la langue. C’est sur ces bases que Mike JOHNSON et Michael GREEN rédigent la nouvelle série, lancée en 2011 et publiée dans DC Saga. Kara y est présentée comme une jeune femme surpuissante, mais complètement inadaptée à la vie sur Terre. Superman essaie de l’aider, mais elle refuse d’accepter que cet homme adulte soit en réalité son petit cousin, qui était encore nourrisson quand elle l’a quitté. En réalité, elle a séjourné des années dans la nacelle cosmique construite par son père Zor-El, vaisseau qui, inondé du rayonnement du soleil jaune de la Terre, lui a conféré ses énormes capacités. Kara ne croit pas à la destruction de Krypton, et elle s’accroche à l’espoir de pouvoir retrouver un jour sa planète et sa famille. Ses relations avec Superman sont conflictuelles. Quand ce dernier lui a montré Kandor (DC Saga #12), la ville kryptonienne mise en bouteille par l’extraterrestre Brainiac, la vision de la cité a considérablement perturbé la jeune femme. Au contraire de leur version des années 1960, Superman et Supergirl ne forment pas une famille unie, dissension dont un ennemi pourrait profiter…

 

 

Superboy

 

Le premier Superboy est en réalité une version adolescente de Superman. Les récits qui lui sont consacrés décrivent les aventures qu’il vit à Smallville, alors qu’il grandit encore sous l’oeil attendri des Kent. Apparu dans More Fun Comics #101 (janvier 1945), Superboy vit de nombreuses péripéties dans Adventure Comics. C’est dans ce magazine qu’il retrouve Krypto, le super-chien, ou qu’il fait la rencontre de super-adolescents venus du futur, les membres de la Légion des Super-Héros. Il vivra avec eux de nombreuses aventures dans le xxxe siècle. En 1986, après Crisis on Infinite Earths, l’espace-temps de l’univers DC est changé.

Clark Kent ne devient Superman qu’à l’âge adulte, et n’a jamais été Superboy. Il faudra attendre 1993 pour voir apparaître un nouveau Superboy. En effet, après le décès de Superman face au monstrueux Doomsday, plusieurs héros portant le célèbre « S » pectoral prétendent au titre (à lire dans La Mort de Superman, tomes 1 et 2). Parmi eux, un héros adolescent, dont on apprendra plus tard qu’il s’agit d’un clone, fabriqué par le Projet Cadmus à partir de cellules prélevées sur le corps de Superman. Ce clone, rebaptisé Connor Kent, devient l’ami et l’alliée de Superman. Il passe quelque temps auprès des Kent, à Smallville dans le Kansas, et intègre les Jeunes Titans, un groupe de héros adolescents. Ses pouvoirs diffèrent de ceux de Superman. Il dispose notamment d’une télékynésie tactile qui lui permet de faire bouger par la pensée les objets qu’ils touchent, ce qui a les mêmes effets qu’une super-force. Cette version du héros cloné, fabriqué en laboratoire, perdure aujourd’hui, dans l’univers DC de l’après « Flashpoint ». Dans cet espace-temps à nouveau réécrit, Superboy est un clone, mais ses origines demeurent mystérieuses. Pire, elles renvoient à de sombres heures de l’histoire de Krypton. En effet, sur cette planète, le clonage a été développé, mais une révolte des clones, menée par un certain Kon, a dégénéré en guerre civile. Depuis lors, les Kryptoniens tiennent les clones en horreur. De nombreux indices laissent penser que l’actuel Superboy, surnommé « Kon-El » (terme qui est considéré comme injurieux) a été programmé sur le modèle de Kon. Quoi qu’il en soit, son existence même représente une aberration aux yeux d’un être tel que H’El, qui s’érige en héritier de la culture kryptonienne. Héros ou menace ? Allié ou ennemi ? Le nouveau Superboy, en quête d’identité comme Supergirl, a son propre destin à construire… La saga « H’El sur Terre » officialise la réunion de ces trois héros.

 

Plus d'articles