fbpx

Les événements de ce tome se situent après le récit complet JUSTICE LEAGUE VS. SUICIDE SQUAD. Récupérer le Général Zod est une chose, réussir à le garder inoffensif en est une autre ! De retour à Belle Reve, les membres de la Suicide Squad se rendent vite compte que quelque chose cloche : l’équipe de super-vilains, les détenus, Amanda Waller, Emilia Harcourt mais aussi les scientifiques et gardes du pénitencier sont tous envahis de pulsions meurtrières provoquées par l’ancienne prison de Zod, la Chambre Noire. Certains résistent, comme Amanda Waller et Hack qui réussit à extraire ce « virus » qui provoquait un dysfonctionnement de Belle Reve. Ce fameux « virus » était en fait l’esprit de Captain Boomerang, retenu prisonnier dans le monde digital.
Harley Quinn, quant à elle, est transformée d’une manière bien différente : elle retrouve sa santé mentale mais aussi ses peurs et ses doutes en tant qu’Harleen Quinzel. Avec l’aide de l’Enchanteresse, la psychiatre tente d’enfermer une nouvelle fois le Général Zod dans sa prison de ténèbres. Toutefois, les pouvoirs de la magicienne se sont révélés inefficaces face au Kryptonien et Harleen n’a pu compter que sur son intelligence et son ingéniosité pour vaincre le tyran.


Peu après, un nouveau personnage arrive au sein de la Suicide Squad : le Docteur Caitlin Snow, alias Killer Frost, qui peut aspirer l’énergie vitale et la transformer en glace.

Grâce à ce pouvoir, elle réussit à sortir les membres de l’équipe de leur combat contre la Ligue de Justice. Ces derniers venaient d’apprendre l’existence de ce regroupement de super-vilains et souhaitaient voir de leurs propres yeux s’ils étaient réellement contrôlés par Amanda Waller.

Mais ce n’est pas tout ! En aspirant l’énergie vitale de Superman, Killer Frost est devenue tellement puissante qu’elle a réussi à capturer la Ligue dans la glace et à la ramener à Belle Reve. Cependant, ces derniers ne restent pas prisonniers bien longtemps… Waller a d’autres projets pour eux. La menace que fait peser Maxwell Lord sur le monde est beaucoup trop importante pour une seule équipe, mais en réunissant la Suicide Squad et la Ligue de Justice, ses chances seraient considérablement réduites. En effet, ce dernier a retrouvé dans les Catacombes la toute première équipe de la Suicide Squad composée de Rustam, Lobo, Johnny Sorrow, du Docteur Polaris et de l’Impératrice Émeraude. Ces derniers ne rêvent que de vengeance contre Amanda Waller, et Rustam, l’ancien chef d’équipe, parvient même à atteindre la famille restante de celle-ci afin de lui donner un avertissement. Grâce au pouvoir de la gemme Eclipso et à son association avec ses propres pouvoirs de persuasion, Max Lord parvient à contrôler les membres de la Ligue ainsi que le reste du monde. Mais il n’avait pas envisagé la possibilité que la volonté de la gemme prenne le dessus et ne l’oblige à plonger le monde dans le chaos. Seuls les pouvoirs de Killer Frost, combinés aux énergies vitales des membres de la Ligue de Justice et de la Suicide Squad, parviennent à terrasser cette entité. Mais même expulsée du corps de Max Lord, la gemme Eclipso reste dangereuse et elle tentera de trouver un nouvel hôte… L’alliance entre les justiciers et les super-vilains a créé de nouvelles perspectives : Killer Frost et Lobo sont recrutés pour faire partie d’une nouvelle version de la Ligue, et Amanda Waller projette de créer une nouvelle Suicide Squad : la Force spéciale XI avec pour leader Maxwell Lord.

suicide-squad-rebirth-tome-3

Découvrir Suicide Squad

Après leur lutte contre la Ligue de Justice, la Suicide Squad doit désormais protéger Amanda Waller des manigances d’un ancien collaborateur, Rustam.

Ce dernier lance une attaque de grande ampleur contre la prison de Belle Reve libérant les super-vilains enfermés. La tension déjà palpable monte d’un cran lorsqu’on découvre un traître au sein même de la Suicide Squad.

Découvrir

Plus d'articles