Connection Information

To perform the requested action, WordPress needs to access your web server. Please enter your FTP credentials to proceed. If you do not remember your credentials, you should contact your web host.

Connection Type

Suicide Squad: l'escadron suicide - Urban Comics

Le concept de la Suicide Squad remonte à la fin des années 1950. Un premier groupe fait son apparition dans THE BRAVE AND THE BOLD #25, daté de septembre 1959. Il s’agit d’une équipe de soldats surentraînés, dirigés par Rick Flag, premier du nom.


La série est mise en place par Robert KANIGHER et Ross ANDRU, les créateurs des Metal Men. Le premier « Escadron Suicide » est constitué d’hommes et de femmes normaux affrontant espions et menaces surnaturelles. Par la suite, il sera expliqué que, dans la continuité DC, l’équipe a été formée par le gouvernement afin de remplacer la Société de Justice, dissoute à l’époque du Maccarthysme après avoir refusé de dévoiler l’identité secrète de ses membres. Le premier numéro de SUICIDE SQUAD est daté de mai 1987, dans la foulée de LEGENDS. La supervision éditoriale est confiée non pas à Mike GOLD mais à Robert GREENBERGER, qui assurera le suivi sur les trente premiers mois (remplacé ensuite par Dan RASPLER) et participera à la création des mini-séries consacrées à Deadshot. Le concept est simple : il s’agit d’un croisement entre Les Douze salopards et Mission : Impossible au pays des super-héros.

Dans les pages de LEGENDS, un étrange groupe avait fait son apparition. L’Escadron Suicide, une équipe de vilains obéissant aux ordres d’une certaine Amanda Waller, tentait de reprendre les choses en main alors que l’opinion publique se retournait contre les héros. Le premier numéro de SUICIDE SQUAD débute de manière aussi surprenante que frappante. Dans un aéroport américain tranquille, un groupe de terroristes surhumains passe à l’attaque alors que l’avion présidentiel Air Force One atterrit. La suite de l’épisode met en scène Amanda Waller donnant aux membres de la Force Spéciale X, le fameux Escadron Suicide, les informations nécessaires à leur mission. Le récit, au ton cynique, s’attarde sur différents membres du groupe, dont Plastic, Bronze Tiger, Captain Boomerang ou Deadshot, ces deux derniers attirant tous les regards. Un autre personnage essentiel est Rick Flag Jr, petit-fils du premier et responsable du groupe, sujet à des sautes d’humeur, d’autant plus que son ancienne compagne, Karin, se retrouve au poste de médecin de l’équipe. Enfin, Amanda Waller s’impose comme une femme de tête rompue à l’exercice de la manipulation psychologique et politique.

La série durera soixante-six numéros, au terme desquels Amanda Waller dissoudra finalement l’équipe. Le concept de l’Escadron Suicide est cependant suffisamment fort pour que l’équipe apparaisse dans différents comic books et fasse un retour en 2001-2002, cette fois-ci encadrée par le Sergent Rock (mais est-ce bien lui ?).
En 2005, dans la série VILLAINS UNITED, un groupe de super-vilains se constitue autour de Catman et de Deadshot. La scénariste Gail SIMONE développe cette équipe en 2006 à l’occasion d’une mini-série puis d’une série régulière SECRET SIX (à découvrir en français dans DEADSHOT & LES SECRET SIX, coll. DC Nemesis), sorte de suite non officielle à SUICIDE SQUAD, où l’influence du travail de John OSTRANDER est patante. Les deux auteurs travailleront même ensemble sur certaines histoires, Deadshot demeurant l’un des personnages centraux. Enfin, en 2007, John OSTRANDER signe les huit épisodes de SUICIDE SQUAD: FROM THE ASHES, une aventure de l’Escadron qui marque le retour de Rick Flag Jr aux affaires.

Dans le cadre de la « Renaissance DC », un nouvel Escadron Suicide est mis sur pied, dans une série réalisée par Adam GLASS et Federico DALLOCCHIO. Amanda Waller est redéfinie physiquement : la femme forte et imposante est devenue mince et séduisante, mais elle n’a rien perdu de son caractère trempé. Les membres du groupe sont envoyés sur le front avec une mini-bombe placée dans la nuque et sont donc « sacrifiables ». Enfin, une partie de l’intrigue mise en place par GLASS et ses successeurs tourne autour de la difficulté qu’ont les membres de l’Escadron à travailler ensemble, élément pourtant essentiel quand on sait les missions périlleuses dans lesquelles ils vont bientôt se jeter tête la première…

suicide-squad-integrale-tome-1

Découvrir Suicide Squad

Ils étaient condamnés à passer le restant de leurs jours derrière les barreaux, mais le gouvernement en a décidé autrement. Harley Quinn, Deadshot, King Shark et El Diablo font désormais partie d’un escadron suicide envoyé sur le terrain quand une mission s’avère trop dangereuse. Une équipe de super-criminels sacrifiables dont le premier objectif sera de venir à bout d’un stade peuplé de plusieurs milliers de spectateurs infectés. Par quoi ? Par qui ? La Suicide Squad est sur le coup !

Découvrir

Plus d'articles