fbpx

Historiquement, à la fin des années 1930, l’éditeur DC Comics lance les premiers super-héros : Superman et Batman, suivis par une cohorte de personnages aux costumes et pouvoirs divers. Parmi eux, on retrouve le bolide Flash, le justicier à l’anneau Green Lantern et la Princesse Amazone Wonder Woman. Très vite, il est décidé de les associer dans des aventures communes au sein d’une équipe inédite : la Société de Justice d’Amérique.

Celle-ci va faire les beaux jours du comic book ALL STAR COMICS, de 1940 à 1951. Avec la fin de la Seconde Guerre mondiale, la popularité des super-héros connaît une forte baisse, et ce n’est qu’au milieu des années 1950 que de nouvelles versions sont élaborées par les équipes artistiques et éditoriales. Ainsi, dans SHOWCASE #4 de 1956, un nouveau Flash apparaît, suivi d’un nouveau Green Lantern dans SHOWCASE #22 de 1959. Petit à petit, l’univers DC se développe et l’idée d’une nouvelle équipe réunissant ses plus grandes stars s’impose. À compter de THE BRAVE AND THE BOLD #28, de 1960, la Ligue de Justice d’Amérique fait son apparition.

212FR_INT_Justice-league-america_01_FR_PG211-212-2

Ses sept membres fondateurs sont Superman, Batman, Wonder Woman, Flash, Aquaman, Green Lantern et J’onn J’onzz, le Limier Martien. Peu à peu, ils ouvrent leurs rangs à d’autres vedettes de la firme : Green Arrow, Atom ou Hawkman. Cette période du groupe est l’une des plus fastes et bien vite l’équipe déménage dans un satellite et gagne en puissance avec l’arrivée d’Extensiman, Red Tornado, Hawkgirl, Zatanna et Firestorm. Cette quinzaine d’équipiers constituent la version la plus mythique de la Ligue, mais par la suite, l’équipe est dissoute et réduite à une portion congrue. De nouveaux membres rejoignent la Ligue alors qu’elle se relocalise dans un bunker situé à Detroit. Cette version de la Ligue ne connaîtra qu’une brève existence : après les événements contés dans LA LÉGENDE DE DARKSEID (coll. DC Nemesis), un nouveau groupe est formé et rapidement sanctionné par les Nations Unies (voir JUSTICE LEAGUE INTERNATIONAL, coll. DC Essentiels).

80FR_INT_Justice-league-america_01_FR_PG061-120-3

Cette Ligue de Justice Internationale constituée de héros de second rang, réunis par le magnat Max Lord, va connaître un succès grandissant de la fin des années 1980 jusqu’au début des années 1990 avant que les lecteurs ne se lassent. C’est ainsi qu’en 1996, Grant MORRISON, qui a déjà modernisé des personnages du Silver Age (les années 1950 et 1960) avec ANIMAL MAN et DOOM PATROL, propose de revenir à la distribution originelle de la Ligue : les sept héros les plus connus de l’Univers DC. Pour assurer la transition entre la dernière version de l’équipe (Metamorpho, Ice Maiden, Nuklon et Obsidian) et ce groupe remanié, une mini-série intitulée JUSTICE LEAGUE: A MIDSUMMER’S NIGHTMARE, écrite par Mark WAID et Fabian NICIEZA, est publiée. C’est cette saga que vous découvrirez en début d’album, suivie des neuf premiers épisodes de la nouvelle série JLA, écrite par Grant MORRISON. Le scénariste y renoue avec la version classique des années 1960 tout en réactualisant des menaces comme la Clé, le Professeur Ivo, T.O. Morrow ou les trois démons, Abnegazar, Rath, et Ghast, et joue avec les concepts traditionnels de DC, notamment les épisodes de recrutement ou les « Histoires Imaginaires ».

212FR_INT_Justice-league-america_01_FR_PG211-212-1

 

justice-league-of-america-tome-1-42609

Découvrir Justice League of America

Superman, Batman, Wonder Woman, Aquaman, Green Lantern, Flash, le Limier Martien… Ce sont les plus grands super-héros de la Terre, ceux vers qui le monde entier se tourne lorsque les menaces extraterrestres ou surnaturelles menacent son existence. Ensemble, ils forment la Ligue de Justice, et leur première mission les oppose à une équipe concurrente, désireuse de résoudre tous les maux de l’humanité : de la famine à la maladie… mais à quel prix ?

Découvrir

 

 

Plus d'articles