fbpx

L’histoire de Batman, dans sa publication en continu sur 75 ans, est faite de phases de calme et de maturation alternant avec des révolutions brusques et intempestives. Lorsque THE DARK KNIGHT RETURNS (coll. DC Essentiels) sort en 1986, les mensuels BATMAN et DETECTIVE COMICS montre un Batman faisant équipe avec Catwoman et Robin/Jason Todd, installés dans une routine quasi-familiale. Cette situation vole en éclats dès les premières pages du DARK KNIGHT, dans lequel on découvre un Bruce Wayne quinquagénaire retiré de la lutte contre le crime…

38FR_INT_DK-LAST-CRUSADE_FR_PG001-065-1

Catwoman dirige, elle, une agence d’Escort Girls, la Ligue de Justice est dissoute et seul son ancien coéquipier Superman agit encore, de façon anonyme pour le gouvernement. Frank MILLER va ainsi conter en quatre numéros la dernière charge du Chevalier Noir, décidé à nettoyer la ville des gangs et de la corruption qui y règnent. Loin de la créature de la nuit longiligne en vogue depuis Neal ADAMS, ce Batman vieillissant est dessiné par Frank MILLER comme une masse de muscles proche des dessins des années 1940, et notamment de la version de Dick SPRANG. Oreilles courtes et symbole modifié dès le deuxième chapitre : à l’ovale jaune imposé depuis 1964 est substituée la chauve-souris noire directement placée sur le justaucorps gris, marque d’une seconde jeunesse.

9FR_INT_DK-LAST-CRUSADE_FR_PG001-065-2

L’interprétation jusqu’au-boutiste et sans concession de Frank MILLER, épaulé par l’encreur Klaus JANSON et la coloriste Lynn VARLEY, va rappeler alors à quel point le justicier se sert de son apparence pour terrifier les criminels.

Le style opératique et grandiloquent de son auteur franchira encore un cran dans la suite datée de 2002, THE DARK KNIGHT STRIKES AGAIN (id.), charge punk et colorée des héros du Silver Age (les années 1950 et 1960) contre l’establishment. Le succès de THE DARK KNIGHT RETURNS n’est pourtant qu’un galop d’essai pour Frank MILLER qui, peu après, va renchérir, associé cette fois à David MAZZUCCHELLI. Ainsi, dans BATMAN #404 à 407, le tandem réalise le mythique BATMAN ANNÉE UN (id.) qui propose une nouvelle version des origines. Son ton sans concession dans la peinture de la violence, sa forme inédite avec l’utilisation d’un monologue interne en lieu et place de blocs narratifs anonymes, et son ambiance urbaine décadente vont devenir les marques à suivre pour les auteurs suivants du Chevalier Noir (sobriquet remis au goût du jour par Frank MILLER).

106FR_INT_DK-LAST-CRUSADE_FR_PG066-128-1

L’édition de Dark Knight The last Crusade présente la version couleur et noir et blanc

En 2015, Frank MILLER propose une série intitulée DARK KNIGHT III (id.) : épaulé par Brian AZZARELLO au scénario et le tandem Andy KUBERT/Klaus JANSON au dessin, MILLER y reprend son Batman vieillissant, ainsi que sa nouvelle assistante, Carrie Kelley, et Superman, et les plonge dans une intrigue d’invasion extraterrestre en les plaçant face à une armée de zélotes kryptoniens. En parallèle à cette nouvelle saga épique, il écrit également un chapitre inédit de l’histoire de Bruce Wayne et conte comment ce justicier alors quadragénaire est devenu le terrifiant Chevalier Noir.

Pour relater cette « Dernière Croisade », il fait équipe une nouvelle fois avec Brian AZZARELLO et retrouve John ROMITA Jr. pour qui il avait au début des années 1990 écrit les origines de Daredevil dans la mini-série Man Without Fear. Cet album propose ce récit inédit et crépusculaire, daté de 2016, suivi de l’intégralité des crayonnés de John ROMITA Jr., avant l’encrage et la mise en couleur de Peter STEIGERWALD.

dark-knight-last-crusade-43148

Dark knight : Last crusade

Dans une Gotham emportée dans un tourbillon de violence, c’est un Batman quadragénaire fourbu et fatigué qui a pris sous son aile un jeune homme au tempérament fougueux : Jason Todd, le nouveau Robin. Le Chevalier Noir voit en lui un héritier potentiel autant qu’un danger public : saura-t-il apprivoiser ce nouveau compagnon d’armes avant que son pire ennemi, le Joker, ne fasse sa réapparition ?

Découvrir

 

 

Plus d'articles