Connection Information

To perform the requested action, WordPress needs to access your web server. Please enter your FTP credentials to proceed. If you do not remember your credentials, you should contact your web host.

Connection Type

Gotham : une ville à reconstruire - Urban Comics

Alors qu’il se remet à peine du traumatisme majeur qui l’a privé tour à tour de ses alliés, de l’amour de sa vie, de son père de substitution, puis de son véritable père, et enfin de sa ville (lire BATMAN REBIRTH par Tom KING, dans la même collection), Batman doit une fois de plus faire face à une menace d’une envergure dont il peine à définir les contours. James TYNION IV, nouveau scénariste sur la série principale BATMAN, expose ses intentions plus en détail : « Lors de l’arc précédent – La Cité de Bane (BATMAN REBIRTH tome 12) –, Batman a perdu Gotham City.   

Mais plus que cela, il a perdu le centre névralgique de toute son organisation. Alfred Pennyworth est mort. Jim Gordon est également hors-jeu (lire LE BATMAN QUI RIT tome 2). Aussi, les épisodes que je m’apprête à développer vont établir un tout nouveau statu quo. Tout au long de sa croisade, Alfred symbolisait pour Bruce Wayne son ultime rempart avant le point de non-retour. Bruce agit désormais sans cette sécurité et repoussera ses limites sans aucune retenue. Aussi, son modus operandi va évoluer de manière drastique. Avec Tony DANIEL, lorsque nous évoquions le début de notre collaboration, j’utilisais le terme « action horreur » pour caractériser la direction dans laquelle je voulais emmener la série. Et, maintenant que plusieurs épisodes ont été écrits, c’est toujours cette association d’idées qui guide mes pas. »

Avec l’introduction précoce d’un personnage comme Deathstroke dans son run, James TYNION IV cherche également à déstabiliser son héros à un tout autre niveau. « Les personnages contre lesquels Batman peut perdre la face ne sont pas nombreux. Slade Wilson fait partie de ceux-là. En plus de la menace physique que représente le mercenaire, sa présence à Gotham implique qu’un plan de plus grande envergure est à l’œuvre. Toute personne ou entité capable de mandater quelqu’un comme Deathstroke l’a forcément appâté avec une récompense hors du commun. Quelque chose qui, au-delà d’une quelconque somme d’argent, serait capable de renverser le rapport des forces en présence.

De plus, Deathstroke n’est pas venu seul à Gotham. Il encadre un groupe d’assassins composé de Cheshire, Merlyn (alias Dark Archer) auxquels s’ajoutent deux nouveaux assassins que nous avons créés avec Tony. Bien entendu, ces menaces immédiates ne sont qu’une entrée en matière… Et si l’on met les criminels de côté un instant, je suis également très motivé à l’idée d’impliquer Lucius Fox et Selina Kyle dans le quotidien mouvementé de Bruce. Avec la disparition d’Alfred, ils sont désormais les dernières forces stables de son univers. Mais auront-ils les ressources nécessaires pour sauver Bruce de lui-même ? C’est ce que nous allons voir… »

batman-joker-war-tome-1

À présent que la ville de Gotham est libérée du joug de Bane, Batman et Catwoman ont décidé de s’associer pour rendre la justice dans la ville déchue.

Mais une affaire ancienne qui a impliqué la féline cambrioleuse et les plus grands ennemis du Chevalier Noir menace de refaire surface quand le Designer, un super-vilain oublié, fait sa réapparition. Selina va devoir faire un choix entre ses anciennes et ses nouvelles relations.

Découvrir

 

Plus d'articles