fbpx

Comme de nombreux personnages de comics, Batwoman peut se targuer d’avoir connu de nombreuses vies et de nombreux « pères ».
Ainsi, Kathy Kane, la première Batwoman apparaît en juillet 1956 (Detective Comics #233). Créée par Ed HAMILTON et Sheldon MOLDOFF, sous la houlette du responsable éditorial Jack SCHIFF, c’est une héritière aventurière, artiste de cirque et motocycliste émérite, qui va séduire autant Bruce Wayne que Batman. Elle fut associée en 1961 (Batman #139) à Bette Kane, dite Bat-Girl, une jeune tenniswoman, qui prit ensuite le pseudo de Flamebird, et que vous retrouverez également dans Batwoman tome 0: Elegie. Car Bette fait bien le lien entre Kathy Kane, première Batwoman, et Kate Kane, héroïne de Batwoman tome 0: Elegie.
Apparue pour la première fois en juillet 2006, cette seconde Batwoman était une des vedettes du magazine 52, hebdomadaire qui dura un an, et qui associait au scénario de nombreux auteurs en vue parmi lesquels Geoff JOHNS, Grant MORRISON, Mark WAID et Greg RUCKA. Ce dernier s’enticha du personnage et s’occupa personnellement des passages la concernant. Il en fit ainsi la cible d’un Culte du Crime qui cherchait à la sacrifier au nom d’une prophétie apocalyptique.

batwoman

Le personnage d’Abbot, le loup-garou, et la blessure au coeur dont se remet difficilement Kate, sont directement issus de ces épisodes. Greg RUCKA révéla également que Kate était autrefois l’amante de Renee Montoya, détective de la police de Gotham, qui, renvoyée, devint la justicière sans visage, la Question.
Enfin, l’uniforme qu’endosse Batwoman fut conçu avant 52, par Alex ROSS. L’artiste a révélé dans l’ouvrage Rough Justice (paru en 2010, chez Titan Books) qu’il l’avait prévu pour une reprise avortée du personnage de Barbara Gordon, avec le scénariste Paul DINI. Vous découvrirez en fin de volume, les croquis préparatoires de J.H. WILLIAMS III, et les modifications « pratiques » qu’il a adjointes au costume. C’est ce même J.H. WILLIAMS, qui aujourd’hui se charge des destinées de l’indépendante et intrépide Kate Kane, aux scénarios et dessins, comme vous le verrez dès le tome suivant.
Batwoman tome 0: Elegie, dont les événements se déroulent durant la période publiée dans la collection DC CLASSIQUES (de 1985 à 2011), constitue néanmoins le prologue parfait à une bonne compréhension de la suite des aventures de Batwoman, inscrites elles dans la période DC RENAISSANCE (la relance au numéro 1 des titres les plus populaires de DC Comics).

 

 

Plus d'articles