fbpx

IL Y A ENVIRON UN AN, on m’a demandé si j’étais d’accord pour être mis en contact avec Nathan. J’ai appris qu’il était scénariste de roman graphique et que sa dernière œuvre, THE ACTIVITY, commençait à décoller. Il cherchait une personne capable de réaliser une critique objective de son travail. Avant de donner mon approbation, j’ai décidé de jeter un œil à THE ACTIVITY, pour voir si c’était un projet dans lequel je souhaitais m’impliquer. J’ai été épaté par son boulot.

activity4

Le niveau de détail et d’authenticité était et reste incroyable. L’œuvre finie dégageait quelque chose que je n’avais jamais ressenti dans un autre roman graphique. C’est comme si Nathan et Mitch parvenaient à capturer des situations où j’ai combattu et des endroits où j’ai effectué des opérations. Après avoir étudié son travail et le rendu graphique de Mitch, j’ai donné à mon contact le feu vert pour être mis en relation avec Nathan. C’est là que mon histoire avec Nathan et Mitch commence. J’ai participé à la « guerre mondiale contre le terrorisme » d’une manière unique dans l’histoire militaire de la planète. J’ai été envoyé dans des « environnements hostiles » de nombreuses façons, souvent en secret. J’ai porté des armes et des tenues personnalisées spécifiquement conçues pour mes missions et mes capacités. J’ai accepté d’écrire cet avant-propos, même si je ne peux pas parler de missions spécifiques auxquelles j’ai participé, ni donner mon vrai nom ou celui de mon ancienne organisation.

 

activity6

Cela peut paraître un peu théâtral à dire, mais cela fait partie intégrante de la vie d’une personne appartenant à une Unité de Missions Spéciales. J’ai combattu une grande partie de ma vie un ennemi qui, s’il le pouvait, me traquerait, moi et ma famille, pour se venger de mes actions. La sécurité opérationnelle est un impératif pour la communauté des opérations spéciales. C’est une des choses qui nous donne notre « pouvoir » : c’est-à-dire que mon équipe était efficace parce qu’elle pouvait œuvrer dans l’ombre, dans l’obscurité de la nuit, échappant aux médias et aux yeux du public.

activity5

Ce livre, bien qu’étant une œuvre de fiction, dépeint un monde bien réel. Un monde dans lequel j’ai vécu pendant de nombreuses années. Un des nombreux aspects de THE ACTIVITY qui me séduit est le concept d’une équipe réduite. Depuis le début de ma carrière militaire, et même avant cela, c’est l’aspect des Opérations Spéciales que j’ai préféré. Ayant servi dans plusieurs Unités d’Opérations Spéciales, j’étais en quête d’un petit groupe très lié, qui écumerait la planète à la recherche de terroristes et de cibles stratégiques. Ce n’est pas avant d’atterrir dans une Unité de Missions Spéciales que j’ai véritablement trouvé ce que je cherchais : un groupe des nôtres qui s’entraîneraient et combattraient ensemble pendant des années avant de gravir les échelons ou de passer à des opérations plus ambitieuses. Quand les choses tournaient mal, on savait tous comment les autres réagiraient, et surtout, qu’on se couvrirait les uns les autres. Mon équipe est devenue une machine bien huilée qui a mené des centaines d’opérations de contre-terrorisme dans une myriade de lieux différents. Elles avaient toutes leurs failles, mais ce qui sépare les Unités de Missions Spéciales des autres Forces d’Opérations Spéciales, c’est la capacité d’une équipe à rester intacte en travaillant ensemble pendant des années.

activity3

Nous avions une aptitude à évaluer une cible ou une zone d’objectif, et d’agir/réagir en fonction de ne nos propres mouvements ; c’était comme regarder une scène de flm parfaitement chorégraphiée. C’était fluide et gracieux, mais en même temps très violent et rapide. Mes équipiers et moi œuvrions comme une machine, mais, naturellement, nous sommes humains. C’est un autre aspect du livre qui me parle. Voir la façon dont les personnages discutent entre eux… il y a très peu d’histoires dans la communauté des Forces d’Opérations Spéciales, mais nous sommes humains et nous pouvons beaucoup en vouloir à nous-mêmes ou à un autre, surtout en cas d’échec ou d’erreur coûteuse. THE ACTIVITY présente des agents et leurs tactiques de manière réaliste et sans compromettre les méthodes, techniques et procédures réelles de la communauté des Opérations Spéciales. Mon équipe a été parachutée depuis des avions à 24 000 pieds, nous nous sommes attaqués à des groupes de militants cinq fois plus nombreux, et nous avons opéré clandestinement dans le monde entier. L’armée américaine aura longtemps besoin de groupes comme ceux représentés dans THE ACTIVITY, parce que nous ne participons pas à des guerres à grande échelle. Nous ne bombardons pas des villes entières, nous n’envoyons pas des bataillons de troupes. Le cours des événements dans notre monde est aujourd’hui souvent déterminé par une guerre secrète, à l’image des opérations de l’équipe Omaha du livre.

activity2

Des soldats, et d’autres agents du gouvernement qui accomplissent l’impossible parce qu’ils sont entraînés au-delà de ce que beaucoup pensent possible, et parce qu’ils peuvent avoir confiance entre eux et en ceux qui les assistent. Ils se fichent de la politique, seule compte la réussite de la mission, à tout prix. Nathan est un écrivain extrêmement talentueux, et avec un fantastique sens de l’humour et un don pour ce genre de travail. Lui et moi avons parlé de scénarios, et il essaye toujours d’avoir le résultat le plus réaliste possible, ce qui fait honneur à son souci du détail.

activity1

Il n’a jamais utilisé de situations, de concepts ou de tiers de confiance réels et de nature sensible, dans l’espoir de vendre plus de livres. C’est sans doute ce que j’admire le plus dans son travail. Lui et Mitch sont capables de présenter un regard nouveau et réaliste sur un groupe d’agents rarement observés. Je pense que toutes les histoires de THE ACTIVITY pourraient facilement être arrivées dans la vraie vie, gardées secrètes par ceux qui vivent cette vie et servent ce pays sans avoir besoin des acclamations et de l’approbation du public. J’ai eu la chance de devenir ami avec Nathan. C’est un type vraiment formidable et on plaisante ensemble comme avec mes équipiers à l’époque : à grand coup d’humour noir et de noms d’oiseaux. Et ça ne nous affecte pas, parce qu’il y a un respect mutuel entre nous. J’ai hâte de continuer à travailler avec Nathan et Mitch pour faire que THE ACTIVITY soit la meilleure œuvre possible, le roman graphique le plus réaliste et honnête, sans livrer le moindre secret.

 

Nom / Grade / Unité / _TOP SECRET

 

theactivity_tome2

Découvrir The Activity

Les temps changent, et avec l’évolution brutale des moyens de communication, les conflits internationaux prennent une toute autre ampleur. Les États- Unis comptent aujourd’hui dans leurs rangs une force spéciale parfaitement adaptée à cette nouvelle donne : l’Intelligence Support Activity. Les agents qui la composent ont pour objectifs d’assister, rectifier, et effacer au besoin toutes traces des missions que leurs collègues de la NSA, du FBI et de la CIA n’auraient pas menées à bien.

Plus d'articles