fbpx

Les années passent… et Gertrude est toujours coincée à Fairyland. Pour elle, le seul avantage à être séquestrée dans ce trou à licornes, c’est que le temps d’une semaine, elle peut profiter des plaisirs du Donjon Festexpocon, le lieu où tous les plus grands héros du pays descendent temporairement de leur piédestal pour rencontrer leurs fans énamourés. Pour Gert, c’est l’occasion rêvée de faire la connaissance de son idole : Gwag la Barbare !

Si l ’entrevue ne se passe exactement comme elle l’avait espéré, elle lui donne l’opportunité de faire la connaissance de sa plus fervente admiratrice, Maddie, son clone parfaitement imparfait et tout bonnement insupportable. Ce miroir pervers lui fait l’effet d’un choc. Après tout, si elle n’a toujours pas trouvé le moyen de rentrer chez elle, c’est peut-être parce que le karma le lui rend bien. Être une psychopathe instable dénuée de tout sentiment humain a forcément des conséquences. Alors, c’est décidé : finis les massacres, les mutilations et autres malversations, désormais, elle ne fera plus que le bien.

Pleine de bonne volonté, Gert multiplie les bonnes actions. Elle se rend en territoire oriental pour délivrer un nourrisson arraché à sa famille par un clan de champignons samouraïs, fait de son mieux pour aider un village d’épouvantails… Mais chassez le naturel, il revient au galop. Larry, son compagnon d’aventures, lui parle alors d’une ultime chance de quitter Fairyland : se rendre au labyrinthe situé en périphérie du royaume et en atteindre le centre pour espérer obtenir les faveurs de son libidineux propriétaire Loveth Lovelord. En cas d’échec, elle serait en revanche contrainte de l’épouser et de vivre à ses côtés à tout jamais.

Contre toutes attentes, Gert remporte haut la main toutes les épreuves du labyrinthe. En s’emparant des boules de la rédemption, elle atteint finalement un niveau de gentillesse suprême, rend service à de nombreux habitants et obtient finalement la clé tant convoitée.

Mais à seulement quelques mètres de la porte qui la sépare de son monde, Gert, heureuse et insouciante, trébuche et s’empale sur le bâton de sa sucette, direction les Enfers.

Et sa vieille amie Happy l’y attend de pied ferme, bien décidée à lui rendre la monnaie de sa pièce.

i-hate-fairyland-tome-4

Découvrir I hate Fairyland

Après avoir instauré un règne de terreur à Fairyland pendant de si longues années, Gert a subitement pris la décision de changer de mode de vie et de devenir quelqu’un de bien.

Un moyen, peut-être, d’effacer ses dettes karmiques et d’enfin rentrer chez elle. Sur le point de toucher au but, il n’aura suffi que d’un malheureux accident de sucette pour anéantir tous ses espoirs et finir six pieds sous terre, dans le royaume des Enfers dirigé par son ennemie jurée : Happy !

Découvrir

Plus d'articles