fbpx

Perturbé par sa rencontre récente avec Ra’s al Ghul, le maître de la Ligue des Assassins, et toujours hanté par la disparition de Red Robin, tombé au combat lors de l’assaut de la Colonie, Batman cherche à déterrer des secrets enfouis depuis longtemps. Pour ce faire, il renoue contact avec la magicienne Zatanna, qu’il a connue durant l’adolescence, à une période où il arpentait le monde afin d’apprendre les techniques qui lui serviraient dans le cadre de sa croisade.

Il retrouve la prestidigitatrice dans le casino d’Oswald Cobblepot, alias le Pingouin. Ensemble, ils parviennent à repousser l’assaut d’un adversaire surpuissant dénommé Ascalon. Rapidement rejoints par Azrael, Batwoman et Batwing, les héros mettent ce dernier en fuite. Cependant, ce bref combat apporte plus de questions que de réponses. Le contact établi entre Ascalon et Azrael a perturbé les deux adversaires. Il devient clair pour les protecteurs de Gotham City que l’Ordre de Saint Dumas, qui a formé Jean-Paul Valley, s’est reformé, plus dangereux que jamais…

Le Docteur Victoria October, mais aussi Orphan et Gueule d’Argile, apprennent par Nomoz que l’organisation religieuse a été décimée de l’intérieur, et que la direction a changé. Ascalon, le guerrier ultime, a déjà mené un premier assaut contre Batman et ses alliés. À la suite de cette confrontation, Luke Fox, alias Batwing, s’intéresse de plus près au système informatique régissant les équipements d’Ascalon. Il compare ses découvertes à ce qu’il sait de l’intelligence artificielle associée à la Cotte des Tourments, le costume d’Azrael, et découvre que le programme corrompt son porteur en le faisant se retourner contre les justiciers.
Il décide donc d’utiliser une ancienne armure de Batman, épargnée par le virus informatique, afin de contrer l’assaut d’Ascalon. Ce dernier finit par baisser les armes face au savoir absolu que lui confère la sphère gnostique, un artefact magique détenu par Zatanna. Ascalon comprend alors qu’Azrael ne lui veut aucun mal ainsi que les raisons pour lesquelles il a trahi l’Ordre. Ascalon apprend aussi que celui que tout le monde croyait mort est toujours en vie… Tim Drake est bien vivant et Batman ne peut se permettre de baisser les bras. Après un interlude qui voit le retour d’Anarky, un vilain apparu en novembre 1989 dans DETECTIVE COMICS #608, écrit par Alan GRANT et dessiné par Norm BREYFOGLE, le scénariste James TYNION IV écrit une nouvelle saga qui lève le voile sur l’emprisonnement de Red Robin par le mystérieux Monsieur Oz. Intitulée en VO A Lonely Place of Living, elle fait référence à l’arc qui a vu apparaître Tim Drake : Les Morts et les Vivants (en anglais A Lonely Place of Dying), disponible dans l’album BATMAN – UN DEUIL DANS LA FAMILLE. Les couvertures des première et quatrième parties, réalisées par Eddy BARROWS, sont d’ailleurs inspirées de celles de George PÉREZ pour A Lonely Place of Dying.

batman-detective-comics-tome-5

Découvrir Batman Detective Comcis tome 5

Tim Drake est vivant, mais où se trouve-t-il ?

Enfermé dans une mystérieuse prison hors du temps, Red Robin devra faire un choix et réussir à échapper à son mystérieux ravisseur. De son côté, Spoiler poursuit sa quête de vengeance dans les rues de Gotham. Et l’énigmatique Anarky est bien décidé à lui venir en aide.

Découvrir

Plus d'articles