Superman à Terre a la particularité de clore la période dite « Classiques » des aventures de Superman, une période s’étendant de 1986 et 2011, et couvrant ce que l’on appelle également le Superman « Post-Crisis », qui vit le personnage remanié au sortir de Crisis on Infinite Earths. Selon une tradition récurrente dans l’univers DC, Superman sera à nouveau redéfini en septembre 2011, lorsque l’éditeur décide de relancer 52 de ses séries les plus populaires au numéro 1, confiant ainsi à Grant MORRISON le soin de mettre au goût du jour le tout premier super-héros (ces épisodes sont à découvrir dans notre collection DC Renaissance).

 

http://www.urban-comics.com/superman-a-terre

Image tirée de Superman A terre

Pour l’heure, cet album vous propose la vision inédite d’un Superman qui, traumatisé, s’engage dans un périple qui l’amènera à traverser les États-Unis à pied, afin de se ressourcer. Peu de temps avant le début de ce récit, Superman vient en efet de livrer bataille contre le Général Zod et de nombreux Kryptoniens survivants, installés sur une « Nouvelle Krypton ». La destruction de celle-ci plongea l’Homme d’Acier en plein désarroi. C’est ce point de départ que Joe Michael STRACZYNSKI choisit pour écrire ce qui figure comme la dernière histoire du personnage… pour cette ère du moins. Ce scénariste venu de la télévision (Babylon 5, 1994-1998) et du cinéma (L’Échange de Clint EASTWOOD, en 2008, lauréat de nombreux Oscars) aborde l’un de ses thèmes chers lorsqu’il développe une réflexion rationnelle sur l’impact des super-héros et de leurs actions sur le quotidien de simples mortels. recruté à l’origine par DC Comics pour animer à la fois Superman et Wonder Woman (voir le récit en deux parties : L’Odyssée, dans la collection DC Classiques), il fut amené à passer du rôle de scénariste en chef à celui de superviseur car déjà un autre projet d’envergure l’attendait : Superman – Terre Un. C’est la principale raison pour laquelle nous retrouvons Chris ROBERSON à parti du cinquième chapitre. Scénariste et auteur de science-fiction, ROBERSON a également réalisé deux mini-séries dérivées de Fables consacrées à Cendrillon, ainsi que sa propre série chez Vertigo, en collaboration avec Mike ALLRED : I, Zombie. Grand admirateur de Superman, il va faire ressurgir des concepts et des idées passés qui amèneront à la création d’un concept équivalent à celui du Batman Incorporated de Grant MORRISON : les Supermen d’Amérique (en hommage au nom du premier fan-club du héros, dans les années 1940). Il s’amusera également à intégrer dans son récit un sosie du scénariste Elliot S ! MAGGIN, l’une de ses grandes influences, auteur des aventures de Superman, devenu légendaire dans les années 1970.

 

http://www/urban-comics.com/superman-a-terre

Image tirée de Superman A terre

Plus d'articles