fbpx

Moins connu que le Joker, Double-Face ou le Sphinx, le professeur Hugo Strange n’en est pas moins l’un des ennemis les plus importants de Batman, les précédant tous en réalité. Il est également l’un des premiers, avec Ra’s al Ghul, à découvrir la double-identité de Bruce Wayne et à utiliser cette information pour torturer le Chevalier Noir.

 

Le Professeur Hugo Strange est l’un des premiers vilains récurrents qu’affronte Batman lors de sa première année de publication. À cette époque, le comic-book est encore sous l’influence de leurs prédécesseurs historiques, les romans pulps à quatre sous, proposant les aventures de détectives privés aux méthodes expéditives et celles des plus retors génies du crime ; et Batman ne fait pas exception à la règle. Le Batman qui affronte le Professeur Strange dans le numéro 36 de DETECTIVE COMICS (février 1940) est encore une créature mystérieuse de la nuit qui n’hésite pas à brandir une arme à feu durant l’épisode. Le Professeur Strange utilise dans cette aventure une machine à créer un brouillard servant à dissimuler une vague de crimes. Batman parvient à mettre sous les verrous certains de ses hommes mais se retrouve capturé puis fouetté au sang par Strange. S’évadant de justesse, il réussit à détruire la machine et à emprisonner le Professeur.

Retrouvez LA PROIE D’HUGO STRANGE en librairie !

Quelques mois plus tard, dans BATMAN #1 (printemps 1940), Batman retrouve Strange, cette fois-ci à la tête d’une armée de mutants : des évadés d’un asile transformés à l’aide d’un sérum en monstres gigantesques. Renvoyant également aux films fantastiques de l’époque, le final de cet épisode montre un Batman aux commandes d’un avion mitraillant un des Mutants surplombant un gratte-ciel. Cet épisode est également fameux pour être le dernier réalisé avant l’intrusion de Robin dans la série ( Il était d’ailleurs prévu qu’il soit publié en premier lieu dans DETECTIVE COMICS #38 (juin 1940), le numéro dans lequel apparaît Robin) . À noter qu’en 2005, Matt WAGNER réadaptera ce récit dans la série limitée « Batman & the Monster Men. »

 

Par la suite, les aventures du Chevalier Noir vont s’adoucir et lorsque Strange fait sa dernière apparition, dans DETECTIVE COMICS #46 (décembre 1940), le Professeur utilise désormais un « gaz de la peur », similaire à celui qu’utilisera l’Épouvantail, des années plus tard. Mais l’aventure colorée sera désormais supplantée par le grotesque fantastique, et après un plongeon fatal dans un précipice, le Professeur Strange disparaîtra de la série jusque dans les années 1970 !

Retrouvez LA PROIE D’HUGO STRANGE en librairie !

C’est durant le passage mythique du tandem composé du scénariste Steve ENGLEHART et du dessinateur Marshall ROGERS qu’Hugo Strange va revenir hanter le justicier… et de quelle manière ! Alors qu’il entre dans une clinique privée pour se remettre de blessures reçues lors de ses activités nocturnes, Bruce Wayne a la mauvaise surprise de se retrouver victime de manipulations mentales le forçant à avouer son plus grand secret ! Le médecin en chef n’étant nul autre que Strange, ce dernier va tenter de vendre aux enchères cette information. Parmi les acquéreurs potentiels se trouvent le Joker, le Pingouin, mais également le caïd Rupert Thorne. Ce dernier va capturer puis battre à mort le Professeur Strange qui succombera sous ses coups. Son fantôme va alors hanter Rupert Thorne le conduisant à la folie.

 

Comme à leur habitude, les auteurs de Batman La Série Animée rendront un hommage astucieux à ces événements dans l’épisode intitulé « The Strange Secret of Bruce Wayne » (« L’Étrange machine du Docteur Strange » en VF), incluant notamment la scène de vente aux enchères. Plus tard, le Professeur Strange fera également une apparition remarquée dans le jeu vidéo Arkham City en tant qu’ennemi principal du jeu et directeur de l’Asile d’Arkham remanié et étendu à tout un quartier de Gotham City. Enfin le dément réalise son rêve en prenant le contrôle de la maison de fous… Les épisodes présentés dans ce volume offrent quant à eux une relecture des premières rencontres entre Batman et Strange, redéfinissant ce dernier comme un psychiatre particulièrement dérangé…

Plus d'articles