fbpx

Adversaire redoutable des Teen Titans, capable à lui seul de tenir tête à la Ligue de Justice, Slade Wilson est connu dans le monde entier sous le nom de Deathstroke l’Exterminateur, l’un des plus redoutables mercenaires au monde. Parfois du côté de la loi, parfois rallié aux forces du mal, il demeure un électron libre dont les apparitions réservent toujours des surprises.

En 1980, Marv WOLFMAN et George PÉREZ livrent aux lecteurs une nouvelle version d’un groupe de héros bien connus : New Teen Titans s’impose rapidement comme l’une des grandes réussites de la décennie. Les deux auteurs rassemblent un groupe de personnages comprenant des justiciers juvéniles bien installés comme Robin ou Changelin, mais également des héros nouveaux comme Cyborg, Raven ou Starfire, à qui ils opposent de vieilles menaces, comme le Docteur Light ou Madame Rouge, mais également de nouveaux adversaires. C’est le cas de Deathstroke l’Exterminateur.

Jeunes contre vieux

Comme souvent quand il s’agit de héros adolescents, les ennemis sont plus âgés, et incarnent d’une certaine manière des figures paternelles négatives et une certaine forme de conflit de génération. Dans le cas de Deathstroke, les rivalités familiales constituent l’un des ressorts essentiels de la dramaturgie du personnage.

Deathstroke fait son apparition dans New Teen Titans #2, daté de décembre 1980. À l’occasion de ce récit, la R.U.C.H.E. embauche le mercenaire pour abattre les Jeunes Titans. Devant le refus de ce dernier, qui n’accepte pas les conditions proposées, la mystérieuse organisation décide de dupliquer les pouvoirs du tueur et de fabriquer son propre homme de main, le Ravageur. Mais à la fin de l’épisode, les lecteurs découvrent que le jeune homme qui a servi de cobaye, Grant Wilson, est en réalité le fils de Slade Wilson, alias Deathstroke. Dès lors, la carrière du mercenaire, longtemps dirigée par WOLFMAN, sera marquée par le drame d’une paternité endeuillée.

Dans ce même New Teen Titans #2 apparaît également un autre personnage essentiel à l’univers de Deathstroke, à savoir Wintergreen. Faisant office de majordome, de logisticien et l’homme à tout faire, cet ancien militaire est l’assistant idéal du tueur. Et d’une certaine manière, le tandem que constituent Wilson et Wintergreen n’est pas sans rappeler celui que composent Bruce Wayne et Alfred Pennyworth. Et Deathstroke s’impose comme une version maléfique de Batman, Slade Wilson apparaissant comme un homme surentraîné, produit de sa propre volonté.

Famille nombreuse, famille (mal-)heureuse

Allié à Terra, une jeune fille aux pouvoirs telluriques décidée à trahir les jeunes héros, Deathstroke met en place un plan complexe afin de détruire les Titans de l’intérieur. Cette saga, publiée dans Tales of the Teen Titans #42 à #44 et Tales of the Teen Titans Annual #3, est aussi le moment où Dick Grayson adopte l’identité de Nightwing, et où Joseph Wilson (apparu dans Tales of the Teen Titans #43) intègre l’équipe sous le nom de Jericho. Ce mutant, capable de projeter son esprit et de contrôler ceux qu’il possède, est lui aussi le fils de Deathstroke. Enlevé quand il était enfant, il a été libéré par son mercenaire de père, mais un coup de couteau à la gorge l’a rendu muet.

Deathstroke fait son retour lors de la saga « Titans Plague » (The New Titans #62 à #64, en 1990), durant laquelle de nombreux personnages se transforment en animaux. Quand Jericho est touché, l’Exterminateur s’allie aux Jeunes Titans afin de vaincre une épidémie qu’il a lui-même répandue. Puis, lors de la longue saga « Titans Hunt » (New Titans #71 à #84, de novembre 1990 à mars 1992), les âmes d’Azarath, la dimension dont Raven est originaire, prennent possession de Jericho, contraignant Deathstroke à tuer son propre fils. Mais l’esprit de Joseph Wilson sera conservé dans le corps de différents personnages, lui permettant de revenir à la vie par la suit

Impitoyable

Homme blessé voyant sa famille faire les frais de sa carrière de mercenaire et de sa guerre sans fin contre les héros, Deathstroke est le protagoniste d’une série lancée en août 1991 et connaissant soixante numéros.

Dans Titans #12, en 2000 (par Devin GRAYSON et Mark BUCKINGHAM), il doit affronter son ancienne épouse Adeline, désormais à la tête de la R.U.C.H.E. et cherchant à se venger de celui qu’elle prend pour l’assassin de Jericho.

Cet anti-héros parcourt l’univers DC en tenant parfois le rôle du méchant, parfois celui du gentil. Il redevient un tueur inquiétant et sans pitié à l’occasion de la saga Identity Crisis, par Brad MELTZER et Rags MORALES, en 2004 (Justice League : Crise d’Identité, collection « DC Classiques »).

Repenti ?

Régulièrement, le personnage a droit à des séries qui explorent son rôle complexe dans l’Univers DC ainsi que ses relations conflictuelles avec ses enfants (voir par exemple L’Héritage de Deathstroke, collection « DC Nemesis »).

Le scénariste Christopher PRIEST se penche sur le destin du mercenaire à l’occasion d’une nouvelle série (voir les albums Deathstroke Rebirth), dans laquelle ce dernier doit s’occuper de ses différents enfants tout en subissant les conséquences de certaines missions passées. Convoitant les pouvoirs de vitesse des deux Wally West, Slade Wilson parvient à remonter dans le temps dans l’espoir de sauver son fils Grant de la mort. Il échoue, non sans avoir exploré de nombreuses lignes temporelles, expérience qui éveille en lui une sorte d’illumination spirituelle.

Exerçant son rôle de père par procuration, il prend alors la tête d’un groupe de héros, parmi lesquels se trouvent Terra, la nouvelle Power Girl ou Kid Flash, dans l’intention d’intervenir partout dans le monde. Il occupe dès lors une fonction plus proactive, choisissant ses missions et défendant la bonne cause avec les méthodes expéditives qu’on lui connaît.

C’est ce Deathstroke nouveau qui apparaît dans les épisodes de Justice League rédigés par Christopher PRIEST. Mais qui est-il en réalité ? Derrière le héros certes violent, le mercenaire égoïste a-t-il réellement disparu ? Seul l’avenir nous le dira.

deathstroke-rebirth-tome-1

Découvrir Deathstroke

Mercenaire impitoyable, Deathstroke monnaie sa force et ses réflexes surhumains au plus offrant.

Lancé sur les traces de son ancien aide de camp, Wintergreen, il va devoir également renouer des liens avec ses deux enfants, Rose et Joshua, tout en déjouant les vendettas de ses nombreux adversaires.

Découvrir

Plus d'articles