fbpx

Eddie Blake, dit le Comédien, est le personnage par qui tout WATCHMEN commence, même s’il s’agit de la fin pour lui. Le meurtre du Comédien est en effet le point de départ de l’intrigue de ce récit choral, réalisé de mains de maîtres par Alan MOORE et Dave GIBBONS. Dans le deuxième chapitre, le rassemblement des anciens héros masqués de cette réalité alternative se fait autour de son cercueil, chaque personnage égrenant les souvenirs de sa rencontre avec ce personnage amoral, plus grand que nature, et pourtant si profondément humain. Le récit original avait présenté les éléments-clés de la vie de ce super agent au service de l’interventionnisme américain et cet album se propose de montrer l’ascension d’Eddie en tant que symbole de toutes les turpitudes de son pays. Pour mettre en images ce voyage au bout de l’enfer, on retrouve le dessinateur J.G. JONES, perfectionniste au style photo-réaliste. J.G. JONES a débuté sa carrière à la fin des années 1990 chez Broadway Comics, puis Marvel, sur les mini-séries Black Widow et Marvel Boy. Il réalise ensuite, durant les années 2000, deux coups d’éclat : tout d’abord Wanted, mini-série écrite par Mark MILLAR, qui présente un univers dans lequel les super-vilains ont défait tous leurs adversaires et où ils règnent désormais sur tout un chacun et ce, dans le plus grand secret.

Retrouvez les secrets du Comédien en librairie !

Puis, J.G. JONES participe au gigantesque crossover de DC Comics, écrit par Grant MORRISON, FINAL CRISIS. Ses talents d’illustrateur lui valent également d’être convié à multiplier les couvertures, notamment sur la maxi-série hebdomadaire 52, ou sur les séries labellisées First Wave écrites par Brian AZZARELLO. Habitué à évoquer, dans ses séries Vertigo (100 BULLETS) comme dans ses œuvres super-héroïques (SUPERMAN – POUR DEMAIN, JOKER), l’envers du décor et à déboulonner les icônes de son pays, le scénariste est, par ailleurs, un choix rêvé pour retracer la carrière du Comédien, y glissant des touches d’humour noir au milieu de ses exactions.

Retrouvez les secrets du Comédien en librairie !

C’est en mettant leurs talents en commun, que le duo retrace ici un pan de l’histoire américaine par le biais d’une période de bouleversements sociaux et politiques. Sous leurs plume et pinceau, le lecteur redécouvre l’assassinat de JFK, la guerre du Vietnam ou bien les émeutes de Watts en plein débat sur les droits civiques. Eddie Blake y promène sa carrure de justicier sans états d’âme et de barbouze sans pitié, des rizières de Saigon aux rues chaudes de Los Angeles. Exécuteur des basses œuvres de la Maison-Blanche, bras armé de la CIA, visage grimaçant de la mauvaise conscience américaine, il représente à lui seul les errements d’un rêve qui s’est mué, le temps d’une décennie, en cauchemar.

Plus d'articles