fbpx

Il est étonnant de penser que durant près de trente ans, Batman et Robin étaient inséparables : de l’apparition de Dick Grayson, par Bill FINGER, Bob KANE et Jerry ROBINSON, dans Detective Comics #38 (en 1940), jusqu’au Batman #217, de décembre 1969, par Frank ROBBINS et Irv NOVICK, le fidèle acolyte a accompagné le Chevalier Noir dans toutes ses aventures.

Étonnamment, si Batman n’évoluait presque jamais sans Robin, l’inverse était possible, puisque le jeune prodige eut droit à ses propres récits dans le magazine Star-Spangled Comics de 1947 à 1952, principalement dessinés par Win MORTIMER et Jim MOONEY. En 1969, toutefois, il est décidé d’envoyer Dick, qui avait peu vieilli depuis ses débuts, à l’Université. Bruce Wayne et Alfred fermaient alors le Manoir Wayne et s’installaient en plein centre-ville de Gotham, dans la Tour Wayne (une idée reprise dans The Dark Knight de Christopher NOLAN, en 2008).

Mais il faudra attendre l’arrivée de Tim Drake en tant que Robin pour qu’un magazine porte le nom du jeune héros. Après son introduction, dans le récit Les Morts et les Vivants, Tim devra attendre un an pour endosser le costume (Batman #455-457, 1990). Entretemps, il connaîtra sa propre tragédie personnelle, lorsque sa mère mourra des mains d’un sorcier vaudou. Son père sera, lui, paralysé lors de ce même périple (Detective Comics #618-621, 1990). Les deux récits étaient dessinés par Norm BREYFOGLE et écrits par Alan GRANT, avant que le tandem ne passe le relais à Chuck DIXON et Tom LYLE, qui allaient réaliser trois mini-séries, en
1991 et 1992. DIXON et LYLE vont décrire l’initiation de Tim aux arts martiaux, puis ses premières rencontres avec des célébrités de Gotham : le dément Joker et la justicière Huntress. Ils vont accentuer l’idée selon laquelle Tim tient avant tout à rester un assistant du Chevalier Noir et ne cherche pas à le remplacer. Moins présomptueux et plus réfléchi que son prédécesseur, Tim est avant tout un détective et tentera de mener une vie normale en dehors de ses activités de sidekick. Au lancement du mensuel Robin, en 1993, Chuck DIXON et Tom GRUMMETT étoferont l’entourage de Tim, qu’il s’agisse de ses amis de lycée ou de sa petite amie, Ariana.

grant morriosn presente batman

Damian Wayne devient le Robin de Dick Grayson, en 2009. À lire dans Grant Morrison présente Batman, tome 3 (couverture de Frank QUITELY).

Chuck DIXON écrira le titre sur 100 numéros, jusqu’en 2002, puis sera remplacé par Jon J. LEWIS, qui mettra l’accent sur sa partenaire de coeur et de combat, Stephanie Brown, aussi appelée Spoiler. Cette fille de criminelle, qui tente de racheter les fautes de son père, deviendra brièvement Robin (en 2004), sous la plume de Bill WILLINGHAM, nouveau scribe du titre. Batman devra néanmoins feindre son décès pour la protéger. Le Chevalier Noir, quant à lui, sera hanté par la perte de Jason Todd : lors de la saga Silence de Jeph LOEB et Tim SALE, en 2002-2003, Batman sera manipulé par l’un de ses ennemis et pensera retrouver un Jason adulte et dément. Cette apparition sera prophétique puisque quelque temps plus tard, en 2005, Judd WINICK et Doug MAHNKE présenteront un nouveau Red Hood, ce criminel, un alias du Joker, et révèleront qu’il s’agit d’un Jason Todd mystérieusement ressuscité lors d’un événement d’ampleur cosmique.

Depuis, Jason prend un malin plaisir à pervertir les valeurs de son ancien mentor en traquant brutalement les criminels, allant jusqu’à les tuer.

Aujourd’hui, le manteau de Robin est revêtu par Damian Wayne, le propre fils de Bruce et de Talia Al Ghul, elle-même héritière de l’empire du crime de son père. Damian est à la fois aussi bravache que Jason et aussi brillant que Tim. Ce dernier, adopté par Bruce, à la mort de son père, Jack Drake, dans Justice League – Crise d’Identité, voit d’ailleurs d’un mauvais oeil l’irruption de ce trublion dans la “Bat- Famille”. Tim prend dès lors le surnom de Red Robin et continue de diriger les Jeunes Titans, reprenant le flambeau de Dick Grayson.

batman 618

Jason Todd « ressurgit » en 2003, dans Batman #618 (couverture de Jim LEE).

Celui-ci, après avoir incarné deux fois Batman – en 1994, après la saga Knightfall et en 2009, dans les épisodes de Grant MORRISON présente Batman, où l’on assiste également aux débuts de Damian en Robin –, reprendra son rôle de Nightwing, et continuera de tracer sa route tout en épaulant celui qui fut son modèle et un père de substitution.

La Bat-Famille n’a fait que s’agrandir au fil des années, mais le nouveau scénariste Scott SNYDER prépare, avec le retour du Joker, une nouvelle épreuve, qui risque fort de déstabiliser ce petit monde trop tranquille.

Plus d'articles