fbpx

Avant même l’apparition de Batman, Gotham City était connue pour être  l’une des villes les plus dangereuses d’Amérique. La croisade contre le crime  que mena le Chevalier Noir provoqua une escalade de violence au cours  de laquelle les super-vilains remplacèrent les anciens gangs de mafieux.  Batman devint ainsi la cible de nombreuses attaques fomentées  par ses pires ennemis. Parmi ces derniers, on trouvait ainsi Bane,  le mercenaire surpuissant natif de Santa Prisca qui brisa le dos du héros  avant de prendre le contrôle de la pègre locale. Bruce Wayne fut dés lors remplacé dans le costume de Batman par un autre héros, Azrael.  À son  retour, il dut empêcher Ra’s al Ghul, le génie du crime, d’éradiquer  toute la population de Gotham grâce au virus Ébola.

Retrouvez la nouvelle saga en librairie !

Cette suite d’événements a mis à mal la crédibilité de la cité au niveau  fédéral, et lorsque cette dernière fut frappée de plein fouet par  un tremblement de terre, le gouvernement décida de s’en séparer  pour de bon. Gotham fut ainsi déclarée No Man’s Land. Batman disparut pendant trois mois : trois mois au cours desquels différentes  factions de criminels, de policiers ou d’hommes de foi, découpèrent leur  ancienne ville en différents fiefs aux frontières fragiles et délimités seulement  par la présence de tags.

Retrouvez la nouvelle saga en librairie !

Dans ce nouvel ordre, le Pingouin tira son épingle du jeu en mettant en place  un marché noir fait de troc, de pain et de jeux. Oracle, la fille du Commissaire  Gordon et ex-Batgirl, quant à elle, offrit ses talents aux plus faibles,  en érigeant un réseau d’informateurs « low-tech ». Renee Montoya,  un des agents de Gordon, noua une alliance inédite avec le criminel  tourmenté Double-Face. Tandis que Robin et Nightwing quittèrent la ville,  deux justiciers y restèrent afn de protéger les innocents : Huntress  qui défendit la paroisse du Père Christian, et Azrael qui se mit en chasse  de Nicolas Scratch, un hypnotiseur qui profta de la situation pour accroître  son influence.

Quand, enfin, Batman réapparut, il dut faire face à une nouvelle « aide »  en la personne d’une seconde « Batgirl ». Et si le secret de l’identité  de cette héroïne ne résista pas longtemps au plus grand détective du monde,  Oracle prit ombrage de ce « successeur » qu’elle n’avait pas choisi. Dans ce tome, les auteurs vont mettre en lumière les activités des autres  héros de l’univers DC durant le No Man’s Land, notamment celles de la  Ligue de Justice, groupe auquel appartiennent à la fois Batman et Huntress,  mais également Superman, le plus puissant d’entre-eux. Autre équipe,  nouvellement formée, celle-ci : Young Justice, composée des plus jeunes  super-héros, dont Superboy, Impulse, Arrowette, Wonder Girl et Secret.  Dirigés par Robin, ces héritiers de la Ligue et des Teen Titans, rencontrent ici Lagoon Boy, un personnage secondaire de la série Aquaman,  quand celle-ci était écrite par Erik LARSEN.

 

Plus d'articles