(Propos tirés de DC Nation en octobre 2019)

Qu’est-ce qui vous a inspiré le scénario d’HARLEEN ?

J’ai commencé juste après avoir vu BATMAN : ASSAUT SUR ARKHAM. J’ai prêté attention à ce duo Harley Quinn-Joker. Leur histoire a tout d’un roman à l’eau de rose avec une fin inévitablement tragique plutôt qu’idéale. Le rôle d’Harley est d’arracher le Joker aux ténèbres. Dans une idylle conventionnelle, elle aurait réussi. Ici, c’est l’inverse.
Qu’est-ce que cette histoire révèle de plus aux lecteurs concernant Harley et ses origines ?

Harleen Quinzel est pas mal amochée. Elle a pris de mauvaises décisions dans sa vie qui la poursuivent encore aujourd’hui. Mais ce qui la caractérise le plus c’est qu’elle veut faire le bien autour d’elle. Elle est psychiatre, elle est là pour aider. Mais comme le dit l’adage, l’enfer est pavé de bonnes intentions. Dans HARLEEN, nous suivons le destin d’une jeune psychiatre prodige animée par une grande idée : les comportements sociopathes pourraient être causés par la détérioration physique des zones de l’empathie dans le cerveau. La théorie d’Harleen attire le financement de Wayne Enterprises mais attise également la colère du procureur Harvey Dent. Harleen finit par croiser le chemin du Joker. Cette expérience ne la laisse pas indemne, des cauchemars à répétition rythment ses nuits. En parallèle, elle poursuit ses recherches sur le comportement criminel, ce qui la mène directement à Arkham, là où se trouve l’homme qu’elle redoute le plus, celui qu’elle va apprendre à connaître et dont elle va tomber amoureuse.

Comment avez-vous souhaité représenter Harley et le Joker ?

Harleen n’est pas encore Harley Quinn. Elle ne porte pas encore de lycra moulant ou quelque chose dans ce style. Elle est encore réservée, mais j’ai voulu montrer l’alchimie entre les deux dans cette relation tordue. J’ai voulu montrer comment cette histoire pouvait marcher, avant de révéler pourquoi elle était vouée à l’échec.
Dans ma version, le Joker est une rock star. Charismatique au premier abord, il peut devenir l’objet de vos cauchemars quand vous vous y frottez. Le genre de type dangereux contre qui tout le monde va vous mettre en garde. Mais si vous êtes amoureux, vous n’écoutez pas, vous tenez à le changer.
C’est en tout cas ce que vous croyez…

Quel autre personnage de Batman joue un rôle dans cette histoire ?

Harvey Dent / Double-Face comme l’antagoniste de facto, Poison Ivy, le commissaire Gordon, Batman, et toute une ribambelle de détenus.

harleen

Après des études mouvementées qui ont entamé sa confiance en elle, la jeune psychologue Harleen Quinzel pense enfin avoir décroché le poste de ses rêves en étant embauchée à l’Asile d’Arkham afin d’apporter son soutien et son expertise aux plus grands criminels de Gotham.

Mais il est un être au sein de cet asile qui va à la fois faire chavirer son esprit et son coeur : le Joker ! Petit à petit, Harleen va se laisser séduire puis sombrer dans un abîme de folie y laissant à tout jamais son innocence et ses illusions perdues.

Découvrir

 

Plus d'articles