fbpx

Arrivée il y a cinq ans, dans le « monde des hommes », la Princesse Diana de Themyscira,  surnommée « Wonder Woman » est rapidement devenue l’une des super-héroïnes les plus célèbres  et respectées.

Retrouvez les aventures de Wonder Woman en librairie !

Membre de la Ligue de Justice, elle a d’abord connu une romance avec officier de liaison  du groupe, Steve Trevor, avant de nouer des liens privilégiés avec le plus puissant d’entre eux, Superman.  Mais le retour dans son île d’origine ne s’est pas fait sans heurts, et Diana découvrit, il y a peu,  que ses origines présumées, et contées par sa propre mère, la Reine Hippolyte, n’étaient qu’un tissu  de mensonges. En effet, Diana n’était pas née de la glaise, puis animée et investie de pouvoirs  exceptionnels par des divinités, comme elle le croyait. Au contraire, elle est née d’une liaison passionnée  et adultère entre Hippolyte et Zeus, le souverain légendaire de l’Olympe. Ses capacités hors du commun,  façonnées au cours de l’adolescence par Arès, le dieu de la Guerre, lors d’un entraînement intensif,  sont le fruit de cet écart de conduite, qui conduisit Héra, la régente du royaume et compagne de Zeus,  à punir Hippolyte en la changeant en statue de pierre.

Retrouvez les aventures de Wonder Woman en librairie !

Cet acte odieux signa le départ de Diana de son île, chargée de la protection de Zola, une jeune femme  ordinaire ayant elle aussi connu intimement Zeus, et enceinte de ce dernier. Une prophétie veut que son  bébé entraînera la chute de l’Olympe, voire une apocalypse cosmique, comme l’avertit Orion, Néo-Dieu  venu des confns de l’espace. Heureusement, Diana n’est pas seule dans sa quête, et peut conter sur l’appui  d’autres membres de sa « nouvelle famille », comme Lennox, bravache au corps de pierre, Héphaïstos,  le forgeron qui a créé ses armes, ou Arès, son ancien mentor. De plus, par son courage et son abnégation,  elle rallie à sa cause d’anciens ennemis, comme Éris la déesse de la discorde, Hermès, le messager dieu  des voleurs, qui kidnappe un temps le nouveau-né de Zola, pour l’ofrir à sa compagne, Déméter, et même  Héra, bannie de l’Olympe et, désormais, simple mortelle. Mais si ses opposants les plus coriaces demeuraient jusqu’à présent les nouveaux régents de l’Olympe,  Apollon et Artémis, un nouvel adversaire ne tardera pas à déchaîner sa colère et sa vengeance contre  le monde qui l’a répudié : Le Premier-Né, fils d’Héra et de Zeus, retenu prisonnier durant des millénaires  dans les entrailles de la Terre.

Plus d'articles