Après huit belles années de publications (déjà !), et toujours dans la perspective de partager notre passion avec le plus grand nombre de lecteurs et de lectrices, URBAN COMICS proposera dès le mois de mars 2020 un nouveau label : URBAN LINK !

Pour sa première année, URBAN LINK rassemblera une sélection d’une dizaine de romans graphiques à destination d’une nouvelle génération de lectrices et de lecteurs curieuse de son époque. Parmi les premières autrices et auteurs du label figurent des noms reconnus de la littérature (Kami GARCIA pour Sublimes Créatures aux éditions Livre de Poche Jeunesse, V.E. SCHWAB pour Shades of Magic aux éditions Lumen), du roman graphique (Mariko TAMAKI pour Cet été-là aux éditions Rue de Sèvres) ou encore du comics (Skottie YOUNG pour I Hate Fairyland sous notre label Urban Indies). Pour accompagner ces scénaristes, Gabriel PICCOLO, Steve PUGH, Joëlle JONES ou encore Jorge CORONA seront à la manœuvre pour créer les personnages et les univers graphiques inédits, attachants, mystérieux, envoûtants, familiers ou exotiques des titres URBAN LINK. Les genres explorés donneront la part belle aux récits urbains et fantasy, mais tous interrogeront à leur manière notre rapport à la société et à ses nouveaux enjeux sociétaux, écologiques ou moraux.

Ah oui, un mot sur l’objet lui-même.

Si le gros de la production URBAN est connu pour le format cartonné — et la pagination parfois imposante ^^ — de ses livres, nous avons cependant privilégié pour URBAN LINK un format plus maniable, souple et légèrement plus petit. Cela nous a semblé nécessaire pour faire de ces titres une lecture capable de vous accompagner dans les transports en commun, en vacances ou sous la couette!

Voici présenté dans les grandes lignes notre nouveau label URBAN LINK. Des titres qui, nous l’espérons, ne vous lâcheront plus !

Les titres à paraître le 20 mars

1. Teen Titans – Raven
Raven n’a beau avoir que dix-sept ans, la vie n’a pas manqué de lui infliger son lot d’épreuves douloureuses. La disparition de sa mère adoptive dans un tragique accident de voiture, et l’amnésie totale qui en découla, marquent le début d’une longue et difficile reconstruction personnelle. Recueillie par sa tante de cœur, la jeune femme débute l’écriture de cette nouvelle page blanche à la Nouvelle-Orléans, où d’étranges phénomènes visuels et auditifs commencent à se manifester, en rêve d’abord, puis au sein même de son lycée. Raven est-elle prête à affronter son passé et la noirceur qu’elle sent s’éveiller en elle ? Sa demi-sœur, Max, et le séduisant Tommy Torres seront-ils en mesure de lui apporter le soutien dont elle a besoin ? Une quête d’identité aux frontières du surnaturel.

2. Harley Quinn – Breaking Glass
C’est avec une bonne dose d’insouciance mais à peine cinq billets verts en poche que la jeune Harleen Quinzel débarque, seule, dans l’une des villes les plus dangereuses du monde : Gotham City. Du haut de ses quinze ans, et de pas mal de mauvaises expériences, rien ne semble pouvoir l’impressionner. Recueillie par Mama, une drag-queen au cœur d’or, Harleen apprivoise sa nouvelle vie, sa future meilleure amie Ivy et les nouvelles problématiques qui s’imposent à elle : injustice, intolérance, violence… Aussi, quand le cabaret de sa bonne fée Mama devient la nouvelle victime d’entrepreneurs sans état d’âme, Harleen change de ton. Pour autant, une question reste en suspens : mettre sa rage au service de l’action, oui, mais aux côtés de qui ? La militante pacifiste Ivy ou l’anarchiste et très énigmatique Joker ?


3. Catwoman – Under The Moon
Si la vie a appris une chose à Selina, c’est qu’elle est bien plus forte qu’elle ne le pensait. Pendant près de quinze ans, elle a dû faire avec les choix amoureux de sa mère, tous plus désastreux les uns que les autres. Mais Dernell, le dernier beau-père en date, tient vraiment la palme d’or : violent, misogyne, porté sur la bouteille… Impossible pour elle de rester une seconde de plus sous le même toit que cet homme. Selina découvre cependant que vivre dans la rue est loin d’être plus facile. Entre bonnes et mauvaises rencontres, la jeune femme devra faire des choix, car si le confort est parfois tentant, est-elle vraiment prête à tout pour l’obtenir ? Faire partie d’un groupe implique-t-il nécessairement de perdre son indépendance ? Selina Kyle trouvera peut-être comment survivre au quotidien, mais trouvera-t-elle comment devenir quelqu’un de bien ?


4. Black Canary – New Killer Star

Difficile de laisser son passé derrière soi quand on a combattu le crime durant tant d’années.

Troquer son costume d’héroïne contre le cuir de lead singer dans un groupe de rock est sans doute la meilleure chose qui pouvait arriver à Dinah Lance. Toujours sur la route en compagnie de Lord Byron (basse, batterie), de la jeune prodige Ditto (guitare) et Paloma Terrific (synthé), l’ex-justicière apprend désormais à se décentrer pour penser collectif et protéger ses nouvelles amies. Ce qui ne se fait pas sans quelques ajustements… Surtout lorsque son impulsivité légendaire attire sur leur tournée des hordes de fans trop envahissants ou la hargne des groupes rivaux. Sans compter la capacité des riffs de Ditto à attirer sur elles l’attention d’entités surnaturelles…

Urban Link sur les réseaux sociaux !

Rendez-vous prochainement sur notre compte Instagram pour plus d’informations !

https://www.instagram.com/urbanlinkeditions/
https://www.facebook.com/urbanlinkeditions

 

Plus d'articles