Aujourd’hui, les origines de Kal-El, Clark Kent, et Superman, sont connues de tous : lors de la destruction de sa planète d’origine Krypton, ses parents l’ont envoyé dans l’espace en direction d’un monde habité. Le bambin arriva en Amérique, dans la ferme des Kent, où il grandit avant de partir pour Metropolis. Là-bas, en parallèle de son activité de super-héros aux pouvoirs naissants, il deviendra journaliste au Daily Planet. C’est ainsi qu’il rencontrera Lois Lane, qui deviendra sa femme et la mère de son enfant, Jon Kent. Retrouvez les débuts de Jon Kent dans l’album Superman Son of Kal-El.

Et la naissance de cet enfant est aussi exceptionnelle que les origines de son père. Jon n’est pas né sur une planète lointaine, mais dans une autre dimension, et il a vu le jour dans la Batcave d’un Batman venu d’une Terre alternative (lire SUPERMAN – LOIS & CLARK, coll. DC REBIRTH). Mi-Terrien mi-Kryptonien, l’enfant a très tôt fait preuve de capacités extraordinaires.
Tel père, tel fils, Clark et Jon sont des êtres exceptionnels.

Peu à peu, le fils de Superman développe des capacités surhumaines comparables à celles de son père. Adoptant le sobriquet de Superboy pendant un temps, Jon suit les pas de Clark et se lie d’amitié avec Robin alias Damian Wayne, le fils de Batman (lire SUPERMAN REBIRTH et SUPER SONS, coll. DC REBIRTH). Dans les albums de la série CLARK KENT : SUPERMAN, Jon s’embarque pour un voyage spatial aux côtés d’un Jor-El, son grand-père, alternatif, s’éloignant quelque temps de son père. Pris dans un paradoxe temporel, il revient sur Terre plus vieux de quelques années, et c’est un adolescent que retrouve Clark, plus un enfant. Désireux de perpétuer la mission de paix menée par Superman, le jeune héros accompagne son père dans ses missions, sur Terre et dans le cosmos, et contribue par son enthousiasme à fédérer plusieurs grands empires galactiques face à des menaces communes, dont celle du conquérant appelé Mongul.

En déclarant le « Jour de l’unité », Jon Kent pose la première pierre d’un édifice intergalactique qui deviendra la Fédération des Planètes Unies au XXXIe siècle. Ce coup d’éclat vaudra à l’ancien Superboy d’être invité dans le futur par les membres de la Légion des Super-Héros, qui voient en lui une source d’inspiration (lire LEGION OF SUPER-HEROES, coll. DC REBIRTH). Voyageant dans le temps, le jeune homme vivra des aventures exceptionnelles qui le doteront d’une expérience incomparable, sous les yeux d’un père plus fier que jamais. Tandis que Jon Kent admire son père, incarnation du courage, de l’entraide et de l’espoir, celui-ci est de son côté désireux de voir son fils accomplir son destin et, d’une certaine manière, reprendre le flambeau.

Cette admiration que Jon porte à Clark est cependant teintée de peur. En effet, après avoir vécu au XXXIe siècle, il connaît les documents archivés dans le futur, et s’inquiète de ne plus y voir les exploits de son père chroniqués. Cela signifie-t-il la disparation du protecteur de Metropolis dans un avenir plus ou moins proche ? Telles sont les pensées qui hantent le jeune homme et le poussent à protéger son père en prenant quelques risques inconsidérés.

Si Jon souhaite s’améliorer, égaler Clark et, un jour peut-être, le dépasser, pour lui, il n’y a qu’un seul Superman. Pour les Terriens, fort heureusement, il y en a désormais deux.

superman-son-of-kal-el

Découvrir Superman Son of Kal-El

Jonathan Kent a subi beaucoup d’expériences au cours de sa jeune vie : traversé de nombreuses épreuves et même vécu dans le futur avec la Légion des Super-Héros, chargés de l’entraîner pour le jour où son père, Clark Kent, ne pourrait plus être Superman. Même si Jon ne sait pas exactement quand ce jour aura lieu, les signes lui montrent qu’il pourrait être proche… Il est temps pour le fils de porter la cape de son père et le symbole d’espoir que représente Superman.

Découvrir

Plus d'articles