fbpx

Superman est le dernier survivant de la planète Krypton. Du moins c’est ce qu’il a longtemps pensé. Une cousine, Kara Zor-El, a miraculeusement réchappé à la destruction et s’est écrasée sur la Terre elle aussi.

C’est dans les pages d’Action Comics #252, daté de mai 1959, que jaillit Supergirl. L’épisode est réalisé par Otto BINDER pour le scénario et Al PLASTINO pour le dessin. On y apprend que Supergirl vient de la cité kryptonienne d’Argo. Superman, à cette occasion, se retrouve avec une cousine avec qui il peut partager l’expérience de ses extraordinaires pouvoirs. Car, par son origine kryptonienne, Kara dispose sur Terre des mêmes pouvoirs que son grand cousin, leur physionomie étant altérée par le rayonnement de notre soleil jaune.

Carrière brillante

Supergirl entame une longue carrière au sein de la collection de revues que l’on peut surnommer la Famille Superman. Action Comics #285, daté de février 1962, est important en cela que Superman présente officiellement sa cousine au vaste monde. Cette dernière, sous l’identité secrète de Linda Lee, connaîtra des aventures dans les séries consacrées à son cousin, mais également dans Superman Family et dans ses propres revues. Sous les crayons de Carmine INFANTINO, elle suivra même une brève carrière d’actrice de soap opera au début des années 1980. Cependant, la vaillante cousine donnera sa vie dans les pages de Crisis on Infinite Earths, le vaste cross-over qui secouera l’univers DC en 1985-1986.

Version différente

supergirl

Après Crisis on Infinite Earths, l’univers DC est entièrement transformé. Sous l’impulsion de John BYRNE et Marv WOLFMAN, le monde de Superman est dépouillé de ce que certains considéraient alors comme ses éléments les plus surannés. Pas de Krypto le super-chien, pas de kryptonite de toutes les couleurs, pas de supercousine… Cependant, au fil des épisodes, ces différents éléments reviennent. Une Supergirl fait à son tour son apparition, mais il s’agit en fait d’une créature artificielle, née dans une cuve génétique sur
un univers parallèle. Appelée Matrix, cette nouvelle Supergirl peut changer de forme, et choisit d’adopter celle de la super-héroïne. Un temps associée à Lex Luthor, elle finit par fusionner avec une humaine, Linda Danvers. Le scénariste Peter DAVID a écrit tous les épisodes de la série qui lui est consacrée dans les années 1990.

Le retour de la cousine

En 2004, le scénariste Jeph LOEB et le dessinateur Michael TURNER racontent à nouveau l’arrivée d’une rescapée kryptonienne sur Terre. La jeune fille fait son apparition dans Superman / Batman #8, et elle est rapidement convoitée par Darkseid et ses sbires. S’exprimant d’abord en kryptonien, Kara apprend rapidement les us et coutumes de la Terre, et s’associe dans la foulée à la lutte contre le mal que mène son cousin Superman. Rapidement, DC Comics lui consacre une série régulière, ce qui témoigne de l’importance de plus en plus grande que prend Kara dans cet univers.

Il est donc logique que, lorsque la trame espace-temps est entièrement refaçonnée à l’issue du cross-over Flashpoint, Supergirl soit de la partie. Les scénaristes Michael GREEN et Mike JOHNSON s’attachent alors à mettre en scène les difficultés d’adaptation de Supergirl dans un monde qui ne l’accueille pas avec bienveillance.

 

 

Plus d'articles