fbpx

Figure marquante de l’univers DC, Supergirl fait partie des personnages qui ont envahi le paysage éditorial français depuis quelques années. Présente au sommaire de DC Saga depuis le premier numéro, elle explore la Terre, qui est pour elle un univers aussi nouveau qu’inhospitalier. Et les relations avec son cousin, Superman, ne sont pas des plus cordiales.

Cousine de Superman, Kara Zor-El fait sa première apparition dans Action Comics #252, daté de mai 1959, grâce au romancier Otto BINDER et au dessinateur Al PLASTINO, déjà responsables de la création de la Légion des Super-Héros. Elle surgit d’une fusée spatiale en provenance de la culture kryptonienne, et Superman découvre alors qu’il n’est plus l’unique survivant de sa planète.

Plusieurs versions

supergirl

Retrouvez Supergirl dans Supergirl tome 1 publié en librairie.

Cette cousine adopte rapidement une identité secrète, celle de Linda Danvers, qui déguise sa blonde allure sous une perruque brune. Élevée un temps par Jonathan et Martha Kent, qui la familiarisent avec les us et coutumes de la Terre, elle va bientôt faire carrière à Metropolis comme actrice de série télévisée, dans un comic book des années 1980 dessiné par Carmine INFANTINO.

Supergirl a droit à de nombreuses aventures, que ce soit dans des séries anthologiques ou sous son propre titre. Le personnage est suffisamment populaire pour avoir droit à son propre film, à la suite du succès du film Superman de Richard DONNER, en 1978. Dans ce long métrage de 1984, Helen SLATER prête son visage à l’héroïne, qui affronte la méchante magicienne Selena incarnée par Faye DUNAWAY.

Néanmoins, comme Superboy, Supergirl s’efface dans la vaste saga de la « Crise sur des Terres multiples », où elle trouve une mort héroïque, pleurée par l’entière communauté des super-héros DC. Dans le nouvel univers qui renaît des cendres en 1986, il n’y a pas plus de Supergirl qu’il n’y a de Superboy.

Néanmoins, le scénariste et dessinateur John BYRNE invente une Supergirl venue d’une dimension de poche. Également connue sous le nom de Matrix, il s’agit en fait d’une créature protoplasmique qui peut changer d’apparence. Superman la sauve de son univers détruit, et la confie aux époux Kent, pour qu’ils lui confient la même éducation que celle dont il a profité enfant. Matrix copie dont son apparence et son costume sur ceux de Superman et devient Supergirl. Un temps en couple avec Lex Luthor II (en fait, le véritable Lex dans le corps de son clone, qu’il fait passer pour son fils !), Matrix Supergirl fusionne bientôt avec une terrienne nommée Linda Danvers, et ses pouvoirs évoluent. Elle vit de nombreuses aventures avant de quitter la scène, remplacée par Kara Zor-El.

Le retour de la cousine

supergirl

Retrouvez Supergirl dans Supergirl tome 1 publié en librairie.

Dans cette version de l’univers DC, la cousine de Superman arrive enfin sur Terre dans Superman / Batman #8, en 2004). Recueillie par son grand cousin, elle apprend rapidement les langues terriennes et entame une carrière d’héroïne. Convoitée dans un premier temps par Darkseid, qui veut la recruter parmi ses Folles Furieuses, elle aide des groupes comme les Jeunes Titans ou la Ligue de Justice, et s’impose parmi les super-héros. Elle offre ainsi aux lecteurs une version moderne de la cousine arrivée dans sa fusée en 1959.

C’est cette version que Michael GREEN et Mike JOHNSON développent lors de la reconstruction de l’univers DC en 2011. Ils mettent en scène une Supergirl perdue, ne parlant pas la langue, et tout juste sortie de la nacelle spatiale qui l’a protégée de la destruction de sa planète.

Mais à la différence de la version de 2004, les scénaristes choisissent de ne pas raconter d’émouvantes retrouvailles. Au contraire, Superman se méfie de cette jeune fille qui ne contrôle pas ses pouvoirs, et Supergirl, qui refuse d’admettre que l’adulte qu’elle voit est le même enfant qu’elle tenait encore dans ses bras il y a peu, éprouve à son encontre une certaine hostilité. Plus tard, elle apprendra qu’elle a passé quelques années en animation suspendue dans sa capsule de sauvetage, afin d’emmagasiner les radiations du soleil jaune qui lui donne ses pouvoirs, mais le mal est fait : elle se méfie de Superman, qu’elle ne va consulter que contrainte et forcée.

Sur de telles bases, la « Super Famille » apparaît comme un groupe dysfonctionnel, qui ne fait pas front commun. Les scénaristes explorent donc des relations tendues, où les personnages doivent encore apprendre à se connaître. Les surprises et les coups de théâtre viennent donc autant des péripéties que des personnages eux-mêmes.

Plus d'articles