fbpx

Les plus grands mythes héroïques gagnent en ampleur lorsqu’on met en scène leur descendance et l’héritage que ces fils et filles de justiciers perpétuent. Ces dernières années, les deux plus grands super-héros de DC Comics se sont découvert deux enfants qui aujourd’hui s’associent dans une série inédite, mais qui prend racine dans les années 70…

Damian Wayne est le premier à être apparu : le nouveau Robin a été introduit dans les pages de GRANT MORRISON PRÉSENTE BATMAN (Coll. DC Signatures). Fils de Bruce Wayne et Talia al Ghul, la fille de Ra’s al Ghul, leader de la Ligue des Assassins, il été élevé depuis son plus jeune âge au sein de cette secte de criminels. Sa rencontre avec Batman ne se fait pas sans heurts et il faut attendre la disparition de Bruce Wayne (envoyé amnésique à l’aube du temps par Darkseid, seigneur d’Apokolips) pour que Damian accepte enfin son héritage et devienne le Robin du Batman remplaçant, Dick Grayson (le premier Robin historique devenu entre-temps Nightwing).

À nouveau Duo Dynamique, nouveaux ennemis, et Dick et Damian combattent ensemble des menaces inédites dont le Professeur Pyg et ses Poupéetrons, les justiciers extrémistes Red Hood et Scarlett, et font équipe avec des partenaires tels que Batwoman, ou le Chevalier et l’Écuyer. En enquêtant sur la disparition de Bruce, Dick et Damian remontent la piste du Docteur Hurt et du Joker et sont sauvés in extremis par le retour du Batman originel. Depuis, Damian a pris la place de Robin légitime auprès de son père, ce qui ne va pas sans poser de problèmes. Ainsi, l’entraînement de tueur du jeune garçon refait surface lorsqu’il exécute le super-vilain Personne.

Comme son père auparavant, Damian Wayne « meurt » lors d’un combat contre un de ses clones déformés. Fou de rage, son père entreprend un périple jusqu’à la planète Apokolips afin de ressusciter son enfant : grâce à cette technologie extraterrestre, Bruce retrouve enfin son fils (BATMAN & ROBIN, coll. DC Renaissance). Depuis, le tandem de Batman et Robin poursuit sa lutte contre le crime dans les rues de Gotham, tandis que Damian profite de son temps libre pour fonder une équipe de jeunes héros, les Teen Titans.


Jonathan Kent de son côté est né dans un monde composite de différentes villes sélectionnées dans les dimensions parallèles du Multivers, lors d’un événement appelé « Convergence » (voir EARTH 2 Tome 6, coll. DC Renaissance). Là, Superman s’est retrouvé sans pouvoirs : enfin humain, il a pu, avec son épouse Lois Lane Kent, connaître le bonheur de devenir père. En hommage à son père adoptif, il a baptisé son fils Jonathan, et alors que Superman et Lois parviennent à s’évader du monde de la Convergence, ces derniers élèvent leur enfant à l’insu de la Ligue de Justice. Durant cette période, Clark vient au secours de tout un chacun de façon anonyme, tandis que Lois mène des enquêtes sur Intergang (SUPERMAN LOIS & CLARK, coll. DC Renaissance). En grandissant, Jon fait montre de pouvoirs proches de ceux de son père, mais peine à les contrôler : avec patience et bonté, Superman parvient à enseigner les rudiments du métier de justicier à Jon, et celui-ci prend le surnom de Superboy. C’est ainsi qu’il fait également la connaissance de Damian, lorsque Batman tente de venir en aide à Jon quant à l’apprentissage de ses dons (SUPERMAN REBIRTH, coll. DC Rebirth).
La première approche a été plutôt houleuse mais les deux jeunes justiciers vont devoir apprendre à composer s’ils tiennent à honorer les légendes de leurs pères respectifs. Si, entre 1972 et 1976, le scénariste Bob HANEY et le dessinateur Dick DILLIN ont déjà animé une série « Super Sons » dans les pages de WORLD’S FINEST, où ils chroniquaient les aventures de « Bruce Wayne Jr » et « Clark Kent Jr. », celles-ci n’étaient pas considérées comme « canon » et faisant partie de la continuité officielle des héros. Dans cette nouvelle série, Peter TOMASI et Jorge JIMENEZ, déjà aux commandes de SUPERMAN REBIRTH, situent leurs récits dans le véritable Univers DC, comme l’atteste la présence de Lex Luthor, devenu il y a peu membre de la Ligue de Justice puis protecteur de Metropolis (JUSTICE LEAGUE, Coll. DC Renaissance et DC UNIVERS REBIRTH). C’est par ailleurs au cours de l’une de ses missions récentes que le groupe a contenu l’expansion du « virus Amazo », issu des propres laboratoires de Luthor : cette épidémie a conféré momentanément des pouvoirs métahumains à bon nombre d’habitants, et bien que la Ligue a pu enrayé la propagation, certains ont gardé ces dons… pour le meilleur comme pour le pire !

 

super-sons-tome-1

Découvrir Super Sons

Si Jon Kent est le fils du plus grand super-héros, Damian Wayne est celui du plus dangereux.

Et malgré l’amitié que se portent les deux membres de la Ligue de Justice Superman et Batman, leur progéniture, elle, a plus de mal à s’entendre. La menace de Kid Amazo va cependant lier à jamais les deux jeunes héros, Superboy et Robin, dans un tandem destiné à reprendre les rênes de leurs parents dans la lutte contre le crime !

Découvrir

Plus d'articles