fbpx

GRANT MORRISON PRÉSENTE BATMAN lève le voile sur une nouvelle ère pour le justicier masqué de Gotham. Vous allez en effet découvrir que la cape du plus célèbre des super-héros est désormais portée non plus par Bruce Wayne mais par son premier assistant, Dick Grayson.De même, ce n’est plus Tim Drake (désormais connu sous le nom de Red Robin) qui incarne Robin, mais le fils de Bruce et Talia, Damian.


Les raisons d’un tel renouveau sont à chercher dans les événements tragiques de Final Crisis, une mini-série qui fut écrite par Grant MORRISON lui-même, et qui réunissait tous les héros de l’univers DC dans une seule et même aventure. Ces histoires, appelées « crossovers » aux États-Unis, sont une manière pour les éditeurs de comics de modifier leur statu quo tout en offrant un récit spectaculaire aux lecteurs. Grant MORRISON a ainsi profité de cette tradition pour conclure ce qu’il avait entamé dans « Batman R.I.P. », à savoir la mise à mort de Bruce Wayne. Bien entendu, ce n’est qu’un subterfuge destiné à mieux le faire revenir plus tard, plus combatif que jamais, mais c’est également un moyen de moderniser le concept même de Batman et Robin en inversant les présupposés. Ainsi, dans ce nouveau tandem, Robin est la forte tête ombrageuse, tandis que Batman est le justicier compatissant et positif.À noter que c’est au terme de la mini-série BATTLE FOR THE COWL, conséquence directe de la “mort” de Bruce Wayne, que Dick Grayson a gagné le droit de revêtir pour la deuxième fois le costume de Batman ; la première remontant à 1994, lors du récit PRODIGAL, situé entre les sagas KNIGHTFALL et NO MAN’S LAND.

Devinez qui voilà ?

Cette période de trouble voit également l’usurpation d’identité civile de Bruce Wayne par un certain Tommy Elliot, alias Silence, peu de temps avant BATTLE FOR THE COWL. L’imposteur sera par la suite capturé par Dick et Damian et confiné au coeur de la Tour Wayne (BATMAN #685, DETECTIVE COMICS #882). Dans ce tome, Grant MORRISON saisit alors l’occasion de faire se croiser à nouveau Dick Grayson et Jason Todd, le deuxième Robin, sous l’identité du psychotique Red Hood. Plus revanchard que jamais, cet ancien prétendant au poste de Batman n’hésite pas à entraîner une jeune apprentie et à l’initier aux joies de l’extermination des criminels. Enfin, une nouvelle recrue de la « Bat-Famille » s’invite aux festivités du troisième arc : l’intrépide Batwoman. Kate Kane a repris le flambeau de son homonyme, Kathy Kane qui, elle, faisait équipe – et formait un couple – avec Bruce Wayne, au milieu des années 1950. La nouvelle Batwoman a déjà rencontré Dick Grayson, alors que celui-ci était encore Nightwing : cela s’est passé dans les pages de 52. Dick et quelques autres durent y affronter les membres du Culte du Crime, un groupe qui désire sacrifier Kate en l’honneur d’un « dieu du Mal ». Les origines et la suite des périlleuses aventures de Batwoman, confrontée au Culte du Crime, réalisées par le dessinateur J. H. WILLIAMS III, sont disponibles dans la série d’albums homonymes, dans la collection DC Renaissance. Pour l’heure, et en guise de prologue à cet album, nous vous laissons avec la dernière apparition (provisoire) de Bruce Wayne : son ultime affrontement face à un véritable dieu du Mal. Une manière pour Grant MORRISON de mythifier un peu plus le héros, avant de retrouver les ruelles sombres de Gotham et un nouveau Dynamic Duo.

 

grant-morrison-presente-batman-integrale-tome-2

Découvrir Grant Morrison présente Batman

Bruce Wayne est mort !

Gotham ne peut rester sans protection et c’est à Dick Grayson et Damian Wayne de reprendre le flambeau sous les masques de Batman et Robin ! Leur baptême du feu ne se fera pas sans heurts et ils devront bien vite affronter les menaces du Professeur Pyg, du Red Hood et d’un Bruce Wayne zombie !

Découvrir

Plus d'articles