fbpx

Le nom de Klaus Janson est lié à la saga Dark Knight depuis plus de 30 ans. Il a encré le premier volet, The Dark Knight Returns, en 1986, ainsi que sa suite la plus récente, Batman : Dark Knight III.

Si quelqu’un essaie de vous faire croire qu’il avait prédit le succès et l’impact de BATMAN: THE DARK KNIGHT RETURNS, c’est un menteur. Cette bande dessinée a brisé nombre de règles anciennes et inventé de nouveaux modèles qui semblent aller de soi de nos jours. Mais personne n’aurait pu alors imaginer l’étendue ni la longévité de son influence. La profondeur et la complexité de Batman sont aujourd’hui considérées comme intrinsèques. Pourtant, c’est bien Frank Miller, dans THE DARK KNIGHT RETURNS et aussi BATMAN : ANNÉE UN, qui a élargi notre perception du potentiel de Batman. Frank a souvent dit que Batman est un personnage capable de prospérer sous des formes très différentes. C’est sans doute vrai, en partie, mais les choses ne sont pas aussi simples

THE DARK KNIGHT RETURNS fut un berceau d’idées jusque-là inédites, et bien des analystes ont souligné combien cette oeuvre bouleversa la bande dessinée américaine. Mais au coeur de ce récit se trouve le soin apporté au scénario et à la narration. Frank n’a jamais perdu de vue son devoir professionnel et son désir de créer « une vache de bonne histoire », comme il le dirait lui-même.

L’écriture de certains passages de la saga DKR est d’une finesse inégalée dans notre métier. Précise, spécifique, rythmée au métronome, et pourtant surprenante par ses coups de théâtre, et complétée par un final digne d’un opéra. Cette symphonie, Frank l’a dirigée dans l’espace étroit d’un gaufrier à douze cases, duquel il s’évadait aux moments opportuns, choisis par lui avec confiance et aisance. Entre les mains d’un auteur moins doué, DKR ne serait pas devenu cette oeuvre capable de bouleverser une vie.

De nos jours, il serait facile de minimiser son impact, mais je dis sans exagérer que THE DARK KNIGHT RETURNS a changé nos vies à tous. Et le nombre de comics pouvant s’enorgueillir d’un tel exploit sont rares. Au delà de son effet sur la carrière des individus qui y ont participé, DKR a changé la technique et l’industrie des comics, ainsi que notre façon de les lire, et la vie de ceux qui les lisent. L’ouvrage que vous tenez dans vos mains en est une preuve. Cela fait une trentaine d’années que THE DARK KNIGHT RETURNS a investi notre conscience collective. Pendant tout ce temps, non seulement plusieurs générations de lecteurs l’ont découvert, mais ils en ont été influencés. Tous les dessinateurs de grand talent qui ont fourni les couvertures de BATMAN: DARK KNIGHT III réunies ici l’ont fait pour l’affection que leur inspirait la saga DARK KNIGHT. Et une bonne poignée d’entre eux m’ont confié que c’est précisément THE DARK KNIGHT RETURNS qui leur a donné l’idée de faire du dessin (et parfois du scénario) leur métier. Vous rendez-vous compt

Savoir que DKR peut traverser le temps et l’espace, se nicher dans l’esprit d’un jeune lecteur, et ressurgir des années plus tard à travers son crayon et sa plume, dans le présent recueil de couvertures, c’est une forme de communion unique pour un créateur et son public. J’espère pouvoir parler au nom de tous ceux qui ont participé à la trilogie DARK KNIGHT pour vous faire part de notre profonde gratitude et de notre joie d’avoir partagé ce moment avec vous.

batman-8211-dark-knight-iii-les-couvertures

Découvrir Batman Dark Knight III, les couvertures

Retrouvez l’Univers du DARK KNIGHT RETURNS de Frank Miller recréé par les plus grands artistes de l’industrie du comics !

30 ans après la sortie de ce monument de la bande dessinée américaine, les plus grands dessinateurs du moment rendent hommage à la série qui a modifié à jamais l’industrie : ces 150 couvertures sont compilées pour la première fois dans un seul ouvrage, agrémentées de recherches et croquis inédits ainsi que d’une nouvelle introduction de Klaus JANSON, encreur de DARK KNIGHT RETURNS.

Découvrir

Plus d'articles