fbpx

En relâchant les prisonniers de l’Asile d’Arkham, le terrifiant Bane accomplit l’impensable : faire tomber le Chevalier Noir, protecteur de Gotham, Batman. Épuisé par la lutte intense contre ses ennemis multipliant les attaques les plus folles, Batman ne put se défendre contre l’intrusion de Bane dans son Manoir.

Au cours du combat, Bane brisa le dos de son ennemi, puis jeta son corps en pleine rue. Bruce Wayne dut se résoudre à abandonner pour la première fois sa croisade contre le crime. Il passa alors le fambeau à Jean-Paul Valley, dit Azrael, un justicier en herbe qui avait été programmé dans sa jeunesse pour devenir l’assassin de l’Ordre de St Dumas. Jean-Paul accepta et mena sa propre guerre contre la pègre en usant de méthodes de plus en plus expéditives, transformant le costume du Batman en une armure de pointe.

Si, dans un premier temps, ce nouveau Batman sembla le meilleur choix possible pour assainir Gotham, au vu de sa victoire contre Bane, ses agissements suivants devinrent plus préoccupants. Plus violent que Bruce Wayne, Jean-Paul fut à la fois plébiscité par la Mairie de Gotham et rejeté par certains policiers dont le Commissaire Gordon. De leur côté, les anciens ennemis de Batman, le Joker et Catwoman en tête, comprirent assez vite que l’homme dans le costume n’était plus celui qu’ils combattirent des années durant. La lutte contre le crime prit ainsi un tournant plus extrême, de super-criminels particulièrement redoutables comme l’assassin Gunhawk, le troisième Clayface au toucher désintégrant, ou le tueur en série Abattoir. Ce dernier poussa à bout Jean-Paul, déjà tourmenté par les visions de St Dumas, et celui-ci brisa le serment de Batman en le laissant mourir dans une fonderie. Malheureusement, Abattoir emporta avec lui l’emplacement où était cachée sa dernière victime et les autorités ne purent la sauver à temps. De son côté, Bruce Wayne parcourut le monde pour sauver sa thérapeute, Shondra Kinsolving.

Tombé amoureux de cette dernière, il n’avait pu empêcher son kidnapping ainsi que celui de Jack Drake, le père de Robin. Il découvrit ainsi son secret : Shondra disposait de pouvoirs psychiques permettant de guérir autant que d’anéantir une personne. Manipulée par son frère adoptif, elle en vint à massacrer tout un village et perdit la raison, non sans avoir auparavant guéri les blessures de Bruce. Mais, lors de cette quête, le comportement obsessionnel de Bruce découragea son majordome Alfred de rester à ses côtés. C’est ainsi, dans ce contexte tendu, que le véritable Batman revient à Gotham reprendre son manteau de justicier. Dans cet ultime tome de Batman – Knightfall, les auteurs multiplient les renvois aux origines d’Azrael, que vous pourrez découvrir dans l’album de la collection DC Nemesis : La lame d’azrael, écrit par Dennis O’NEIL et dessiné par Joe QUESADA et Kevin NOWLAN. Les aventures de Bruce, Tim et Dick seront, elles, à suivre dans le prochain volume de la collection DC Classiques : Batman – le fils Prodigue, qui édite pour la première fois en France la saga faisant ofce d’épilogue à Knightfall, et montrant Dick Grayson endosser le costume de Batman.

Plus d'articles