fbpx

Par cette note d’intention à l’origine de la série BATMAN BEYOND (BATMAN, LA RELÈVE en VF), Paul DINI, accompagné de Bruce TIMM, Alan BURNETT et Glen MURAKAMI, décrit le futur dystopique de l’univers DC. Plus violente, plus déshumanisée et plus inégalitaire que jamais, voici Neo-Gotham, une ville capable de vaincre le héros le plus infaillible que l’humanité ait pu imaginer : Batman.

Dans la droite lignée de leurs séries précédentes – BATMAN, LA SÉRIE ANIMÉE (1992-1995), et BATMAN, LES NOUVELLES AVENTURES (1997-1999) –, BATMAN BEYOND est diffusée à partir de janvier 1999. Elle remportera de nombreux prix dont l’Emmy Award 2001 de la meilleure série animée, ainsi que celui de la meilleure bande originale, composée par Shirley WALKER. La série, développée en 3 saisons (52 épisodes), remporte un véritable succès critique et une affection particulière auprès des fans, qui découvrent, au-delà des pistes lancées par Frank MILLER dans THE DARK KNIGHT RETURNS (1986), les destinées futures de personnages bien connus tels Dick Grayson, Tim Drake, Barbara Gordon et, bien évidemment, Batman alias Bruce Wayne.

beyond2

En 2000, la série animée sera complétée par un long métrage de 76 minutes – LE RETOUR DU JOKER –dans lequel le clown prince du crime refait surface et affronte son vieil ennemi, un Bruce Wayne vieillissant, et son jeune assistant, Terry McGinnis, devenu la nouvelle incarnation de Batman. Les événements du film auront de lourdes conséquences pour certains personnages, en particulier Tim Drake, troisième Robin du nom. La mythologie du futur de l’univers DC ne s’arrêtera pas aux frontières de Gotham, puisqu’elle explorera également le futur de la Ligue de Justice dans un double épisode d’anthologie – « THE CALL » (« LA LIGUE DES JUSTICIERS » en VF) –, réunissant Batman/Terry McGinnis et la nouvelle incarnation de l’équipe de super-héros légendaires qui n’aura de cesse de vouloir intégrer le protecteur de Gotham dans ses rangs. Pour l’anecdote, il s’agit ici de la première apparition de la Ligue de Justice dans sa version animée. En réalisant ces deux épisodes présentant une équipe à la formation inédite (Big Barda, Green Lantern, Warhawk, Aquagirl et Superman), Bruce TIMM avait en tête de vendre à Warner l’idée d’une série animée ambitieuse, centrée autour de la Ligue de Justice.

L’essai, plus que convaincant, fut transformé dès 2001 avec la diffusion de la série JUSTICE LEAGUE (2 saisons et 52 épisodes), suivie en 2004 de sa nouvelle incarnation : JUSTICE LEAGUE UNLIMITED (3 saisons et 39 épisodes). À noter que le dernier épisode de JLU, intitulé « Épilogue », rendra hommage à l’intrigue de BATMAN BEYOND, marquant la fin connue de l’univers Beyond… jusqu’ici.

[one_fourth content_align= »left »]

[/one_fourth]

[three_fourth_last content_align= »left »]
2049. Cela fait plus de 20 ans que Bruce Wayne a renoncé à porter le costume de Batman. Vieillard affaibli et aigri, reclus dans son manoir, le playboy milliardaire n’est plus que l’ombre de lui-même. Lorsque le destin conduit le jeune Terry McGinnis aux portes du manoir Wayne, ce dernier découvre le secret de son hôte et le convainc de devenir le nouveau Batman. Réticent, le vieil homme accepte et forme sa recrue. La relève est désormais assurée !

Lire la preview
[/three_fourth_last]

Plus d'articles