Il est difficile d’imaginer un meilleur choix pour tout fan de BD à la recherche de quelque chose d’effrayant à lire pendant le week-end d’Halloween que la série The Nice House on the Lake de James Tynion IV et Álvaro Martínez Bueno, qui raconte l’histoire de vacances au bord d’un lac qui se transforment rapidement en quelque chose de bien plus horrible.

James Tynion IV est peut-être mieux connu des fans de DC pour son travail sur Batman, mais au cours des années, il s’est également forgé une réputation en tant que l’un des meilleurs auteurs de bandes dessinées d’horreur ! C’est ici que l’auteur James Tynion IV fait preuve de la plus grande imagination, du plus grand réalisme et de la plus grande expérimentation, en utilisant une structure de récit unique et des objets « trouvés » occasionnels, comme des transcriptions, des notes écrites ou des courriels, pour aider à conduire la narration.

Son partenaire, Álvaro Martínez Bueno, est une véritable révélation. Ils n’en sont pas à leur première collaboration dans le domaine des bandes dessinées, puisqu’ils ont déjà collaboré sur Detective Comics et Justice League Dark, mais The Nice House on the Lake est la vitrine parfaite de son talent. Il mêle le très réel au surréel et à l’étrange. Les détails cruciaux résident dans son art, offrant aux lecteurs de nombreuses raisons de ralentir et de savourer ce qui se trouve sur la page.

Pourquoi plonger dans le comics The Nice House on the Lake ?

🔥 The Nice House on the Lake est l’un des très rares livres de DC Black Label qui ne présente pas de personnages DC établis. Il rappelle les histoires que Vertigo aurait pu raconter autrefois : étranges, mystérieuses, effrayantes.

🔥 C’est un livre d’horreur, mais aussi, un véritable mystère surnaturel. Pensez à Black Mirror ou même à Lost. Beaucoup de questions se posent sur la nature de la maison dans laquelle les invités sont piégés et sur ce qu’est exactement Walter, et les réponses arrivent à un rythme délibéré.

🔥 Chacun des dix invités du livre se voit attribuer un symbole unique et astucieux, ainsi qu’un nom énigmatique tout droit sorti d’un roman policier, qui le représente dans la maison et autour du lac.

🔥 Si vous avez déjà lu The Nice House on the Lake, on vous donne une raison de le relire !
En le relisant, il y a au moins une douzaine de détails fascinants qui ont pu vous échapper. Cela est dû en grande partie aux illustrations détaillées de Álvaro Martínez Bueno. Sérieusement, ne manquez pas de prendre le temps de l’admirer.

Pourquoi ça vaut le coup ?

James Tynion IV et The Nice House on the Lake ont tous deux remporté en 2021 un Eisner Awards. Les gens associent souvent DC à une seule chose : les super-héros. Et ne vous méprenez pas, les super-héros sont formidables. Mais il y a tellement d’autres choses à découvrir chez DC et, compte tenu de l’accueil très favorable réservé à The Nice House on the Lake, c’est peut-être le livre non super-héros idéal pour un fan de DC à découvrir à l’occasion de la saison d’Halloween. Ne soyez pas surpris s’il vous fait réfléchir à deux fois avant de reprendre contact avec l’un de vos amis du lycée 😆

De Tim Beedle chroniqueur pour le site de DC Comics

📚 La presse en parle 📚

the-nice-house-on-the-lake
nice-house-4
nice-house-2
nice-house-3

📚 Les libraires en parlent 📚

the-nice-house-on-the-lake-tome-1

Découvrez The Nice House On The Lake tome 1

Tous les conviés connaissent Walter – enfin, ils le connaissent un peu, en tout cas. Certains l’ont rencontré dans leur enfance, d’autres l’ont rencontré quelques mois auparavant. Et Walter a toujours été un peu… absent. Mais après une année difficile, personne n’allait refuser l’invitation de ce dernier dans une maison de campagne située à l’orée d’un bois et avec vue sur lac. C’est beau, c’est opulent, c’est privé – de quoi supporter les petites combines et les surnoms bizarres donnés par Walter. Mais ces vacances de luxe revêtent très vite des airs de prison dorée.

Découvrir


https://bdi.dlpdomain.com/album/9791026825029/couv/M385x862/the-nice-house-on-the-lake-tome-2.jpg

Découvrez The Nice House On The Lake tome 2

Tous les conviés connaissent Walter – enfin, ils le connaissent un peu, en tout cas. Certains l’ont rencontré dans leur enfance, d’autres l’ont rencontré quelques mois auparavant. Et Walter a toujours été un peu… absent. Mais après une année difficile, personne n’allait refuser l’invitation de ce dernier dans une maison de campagne située à l’orée d’un bois et avec vue sur lac. C’est beau, c’est opulent, c’est privé – de quoi supporter les petites combines et les surnoms bizarres donnés par Walter. Mais ces vacances de luxe revêtent très vite des airs de prison dorée.

Découvrir

https://bdi.dlpdomain.com/album/9791026827085/couv/M385x862/nice-house-on-the-lake-8211-edition-integrale.jpg

Découvrez The Nice House On The Lake Intégrale N&B

Walter est un garçon doux, gentil, extrêmement empathique et qui a su s’entourer d’amis bienveillants. D’aussi loin qu’ils se souviennent, Reg, Norah, Veronica, David et les autres ont toujours pu compter sur lui à un moment ou à un autre de leur vie. Et, cette curieuse obsession pour les scénarios de fin du monde mise à part, tous s’accordent à dire que Walter attire immédiatement la sympathie. Aussi, lorsqu’ils reçurent l’invitation de Walter les conviant, le temps d’un week-end, dans une somptueuse propriété, tous répondirent présents… Au terme de leur première soirée, ce qui s’annonçait comme un séjour idyllique tourne au cauchemar éveillé lorsqu’ils assistent, impuissants, à la fin du monde…

Découvrir

Plus d'articles