fbpx

Depuis ses premières années de carrière, Batman est régulièrement accompagné de Robin, dont la silhouette colorée contraste avec l’allure sombre et inquiétante du chevalier Noir. Plusieurs garçons ont porté le costume vert et jaune de Robin, mais ce dernier est entaché de malheur. Le deuxième Robin, Jason Todd, a longtemps été considéré comme mort. Jusqu’à son retour inattendu sous le masque de Red Hood.

 

Couverture d' »Un deuil dans la famille », + d’informations en cliquant sur l’image.

 

Si aujourd’hui Red Hood est un héros, souvent rebelle et parfois aux limites de l’illégalité, son nom fut donné la première fois à un criminel masqué pourchassé par Batman. En février 1951, dans les pages de Detective Comics #168, le récit « The Man Behind the Red Hood » dévoile les origines du Joker. Du mauvais côté de la barrière, malfrat d’envergure moyenne, ce voleur organise le braquage d’une usine chimique. Découvert et pourchassé par Batman, il  n’a d’autre choix que de sauter dans une cuve de produits, dont il ressort avec la peau décolorée, les cheveux verdis et l’esprit dérangé. Alan MOORE et Brian BOLLAND se souviendront de cet épisode marquant quand ils réaliseront Batman : The Killing Joke (mars 1988), une confrontation ultime entre Batman et le Joker où la tragédie vécue par le Clown du Crime (alors père de famille impécunieux) est mise en lumière. Dès lors, l’image du Red Hood, le « masque rouge » à l’identité incertaine, est associée au monde de la criminalité. Fausse identité confiée à différents voleurs afin de brouiller les pistes et de mener en toute tranquillité différents méfaits, il est oublié pendant un temps de Batman et des services de police.

 

Red Hood fait partie des alliés de Batman qu’Alfred appelle lors de l’assaut des Ergots, les tueurs de la Cour des Hiboux. Extrait de Batman #8, dans Batman Saga #8 (dessin de Rafael ALBUQUERQUE).

 

La mort de Jason Todd

Le Joker fera encore parler de lui quand il se rendra coupable d’un crime atroce. Dans la saga « Un Deuil dans la Famille » (Batman #426 à 429, décembre 1988 à  janvier 1989), le Clown du Crime capture le deuxième Robin, alias le jeune Jason Todd. À la suite d’une longue course poursuite durant laquelle Batman espère sauver son pupille à temps, le Joker laisse Jason battu à mort dans un hangar qui explose au moment où le protecteur de Gotham arrive. Batman arrache alors le corps sans vie de Jason des décombres. La mort de Jason Todd amène Batman à ne plus recruter de Robin, et pendant un temps, ruminant de sombres pensées, il se tient à cette règle. Tim Drake deviendra néanmoins le troisième Robin, et Batman finira par accepter la mort de son jeune soldat. Le fantôme de Jason Todd reviendra le hanter dans la saga « Silence » (Batman #608 à 619, décembre 2002 à septembre 2003), où, pendant un temps, le nouvel ennemi de Batman, surnommé Silence, laissera croire au justicier que Jason Todd est revenu. Rapidement, Batman comprend qu’il s’agit d’un stratagème de Gueule d’Argile, mais le mal est fait, et il est à nouveau forcé de vivre avec la conviction qu’il n’a pas réussi à sauver son pupille.

Le retour de Red Hood

Néanmoins, l’idée du retour de Jason Todd trotte également dans l’équipe éditoriale responsable des titres Batman, et Judd WINICK révèle que l’ancien Robin est devenu Red Hood dans Batman #638, en 2005. D’abord décidé à se venger, Red Hood fait progressivement régner la terreur dans le milieu des criminels, s’opposant, par ses méthodes violentes, à Batman. Les détails de son retour ont été divulgués dans les pages de Batman Annual #25, paru en 2006. Quand Superboy-Prime a brisé les frontières entre les mondes alternatifs, dans Infinite Crisis, il a également altéré l’espace-temps. Jason n’est donc pas mort dans l’explosion du hangar, mais a été sauvé par Batman. Cependant, si le temps s’est en quelque sorte “cicatrisé”, son décès a quand même eu lieu. Jason a en réalité repris conscience dans son cercueil, et s’est arraché seul de sa tombe. Sa mémoire n’était alors pas entièrement reconstituée. Errant parmi les clochards, il a été recueilli, sans le savoir, par Ras al Ghul et sa fille Talia. Cette dernière a précipité Jason dans un Puits de Lazare auquel Ras al Ghul doit sa longévité. Cette immersion dans l’eau magique a rendu ses souvenirs à Jason, qui s’est alors lancé dans une quête de vengeance.

 

Entre les trois “héritiers” de Batman, l’atmosphère est toujours un peu tendue. Extrait de Batman & Robin #10, dans Batman Saga #11 (dessin de Patrick GLEASON).

 

Allié à Batman

Après quelques confrontations, pour l’essentiel mises en scène par WINICK, Batman découvre l’identité de Jason, et comprend alors que son pupille n’est pas mort, et s’est lancé dans une carrière de justicier. Les deux hommes s’opposent bien souvent sur la méthode à employer. Jason a pendant un temps revêtu l’identité de Nightwing, et a même été brièvement Red Robin. Parfois alliés, parfois adversaires (comme dans les épisodes de Batman & Robin par Grant MORRISON où Jason tente de détruire l’image de Batman en en offrant une parodie violente), les deux hommes font partie des défenseurs de Gotham City, quoi qu’ils endisent.

Depuis la « Renaissance DC », suite à l’événement Flashpoint, Jason Todd, toujours sous le masque de Red Hood, est le chef des Outlaws, un groupe de héros hors-la-loi qui rassemble également Arsenal et Starfire. Allié occasionnel de Batman, il ne pose pourtant pas dans le portrait de famille, même s’il fait partie de l’entourage proche de Bruce Wayne. Une famille dysfonctionnelle marquée par des personnalités fortes et conflictuelles… mais une famille quand même.

Plus d'articles