fbpx

De tout temps, Batman a toujours été accompagné de Robin, un bras droit couvrant ses arrières et apportant un peu de couleur à l’obscurité propre au Chevalier Noir. Mais Robin n’est pas le seul à l’avoir suivi dans ses périples. Un troisième homme, le seul à montrer son visage au grand jour, a toujours fait partie de la mythologie gothamienne, n’hésitant jamais à prêter main-forte à son sombre partenaire. James Gordon, policier incorruptible de Gotham, ne partage pourtant pas les mêmes méthodes que Batman. Et s’ils ne se sont pas toujours entendus, leur sens aigu de la justice les place dans le même camp, même s’il leur faudra du temps avant d’en venir à se considérer comme des alliés.C’est justement le propos que choisissent de mettre en lumière Greg RUCKA, Ed BRUBAKER et Chuck DIXON dans la première partie de cet album, avec la mini-série « Turning Points ». Collaborant avec divers illustrateurs, dont Dick GIORDANO ou encore Paul POPE, tous mettent en scène le Chevalier Noir et le policier à différentes époques : leurs premiers criminels (voir BATMAN ANNÉE UN, coll. DC Essentiels) ; leurs rapports conflictuels ; la perte de Jason Todd pour l’un ; la paraplégie de Barbara Gordon pour l’autre ; l’échec de Batman contre Bane et la relève de Jean-Paul ValleyAutant de jalons qui ont marqué la vie des deux hommes, leur permettant également de mieux se connaître et de traverser des moments difficiles, tel le No Man’s Land, au cours duquel Gordon a perdu sa nouvelle femme, Sarah Essen-Gordon, tuée par le Joker. Cette épreuve derrière eux, il s’agit à présent de reconstruire la ville en embauchant des policiers, car en même temps que les civils, les criminels ont tôt fait de réinvestir Gotham, et il va falloir débarrasser ses rues de ceux qui ont profité du chaos entraîné par le No Man’s Land.Dans le tome précédent, Batman et Gordon ont combattu la pègre en s’attaquant à un homme de main de Ra’s al Ghul… ou plutôt une femme, répondant au nom de Murmure. Suite à cela, ils ont dû faire face à d’autres problèmes, notamment ceux causés par l’écoterroriste Poison Ivy, qui avait pris le contrôle de Robinson Park au cours du No Man’s Land, et qui ne comptait pas le rendre de sitôt. Cette intervention, qui fit plus de peur que de mal, nécessitait néanmoins toutes les forces de police en présence, Gordon menant son équipe sur le terrain. Renee Montoya et Harvey Bullock étaient bien entendu de la partie, tous deux, à l’image des autres agents, plaçant une confiance absolue en leur commissaire, une confiance qui ne saurait être enrayée, et qui montre l’esprit d’équipe (servant d’ailleurs de base à l’intrigue que développeront Greg RUCKA et Ed BRUBAKER dans la série GOTHAM CENTRAL) qui anime les membres du G.C.P.D. Devant une telle cohésion, tout laisse à penser que quiconque s’en prendrait à l’un des leurs en paierait forcément les conséquences…

 

batman-new-gotham-tome-2
 Batman New Gotham tome 2

Gotham est une cité sombre et dangereuse. Des monstres se cachent dans l’ombre de ses avenues… Batman y a toujours combattu les plus vils criminels, n’hésitant pas à se salir les mains pour honorer la justice qui fait tant défaut à cette ville. C’est aussi dans ces rues inquiétantes qu’il s’est lié au Commissaire James Gordon, mais l’entente entre les deux hommes ne s’est pas faite en un jour… Tous deux ont dû surmonter leur doute avant de pouvoir se faire confiance. Et aujourd’hui, ils ont grand besoin l’un de l’autre.
Contient : Batman Turning Points #1-5 + Batman #587, Robin #86, Birds of Prey #27, Catwoman #90, Nightwing #53, Detective Comics #754, Batman:Gotham Knights #13

Découvrir

Plus d'articles