fbpx

Ce recueil rassemble pour la première fois en France les deux mini-séries réalisées par Matt WAGNER en 2006 et 2007, et parues sous la bannière «Dark Moon Rising». Artiste complet, tour à tour scénariste, dessinateur, encreur et coloriste, WAGNER débute au début des années 1980 avec une création totalement originale qu’il livre dans les pages du comic book Primer : Grendel.Ce dernier est un assassin qui gravit petit à petit les échelons du crime dans la ville, jusqu’à en devenir son chef incontesté. Vêtu d’une combinaison noire intégrale, il possède une lance électrifiée dont il se sert avec habileté dans ses combats contre son ennemi de toujours, le loup-garou immortel Argent. Car Grendel est également le romancier à succès Hunter Rose, figure éminente de la scène new-yorkaise toujours accompagné de sa pupille, Stacy Palumbo, la fille d’un mafieux assassiné par ce même Grendel. Débute une épopée à nulle autre pareille qui voit Grendel mourir puis se réincarner en divers personnages jusqu’au lointain futur où il devient le symbole d’une armée régnant sur une Terre dévastée. Ce personnage d’exception, incarnation d’un ordre implacable autant que des mauvais penchants humains, croisera par deux fois la route de Batman dans des récits publiés en collaboration par DC Comics  et Comico puis Dark Horse : le premier en 1993, le deuxième en 1996.Pour WAGNER, il ne s’agit pas du premier travail sur le Chevalier Noir, puisque la parution de la première mini-série BATMAN/GRENDEL suit celle de son arc sur série LEGENDS OF THE DARK KNIGHT, en 1992 (#28 à 30), intitulé « Faces » dans lequel Batman croise la route d’un Double-Face entouré d’une galerie de monstres de foire évoquant le film Freaks – La monstrueuse parade de Tod BROWNING (1928). Matt WAGNER écrit également un one-shot consacré à un autre ennemi légendaire du Chevalier Noir, le Sphinx : BATMAN/RIDDLER: THE RIDDLE FACTORY, dessiné par Dave TAYLOR qui sort en 1995, la même année que le film de Joel SCHUMACHER, BATMAN FOREVER, mettant en scène le criminel.De plus, Matt WAGNER use de son talent sur d’autres héros DC Comics comme Etrigan, le Démon, dans une mini-série du même nom en 1986. Il y revient sur les origines et la malédiction de Jason Blood, incarnation humaine de cette entité maléfique. Plus tard, il lance la série SANDMAN MYSTERY THEATRE qu’il écrit, bientôt rejoint par Steven T. SEAGLE, sur des dessins de Guy DAVIS assisté d’une foule d’artistes intermédiaires. Ce mensuel, paru entre 1993 et 1999 raconte les premiers pas d’un justicier affublé d’un masque à gaz et armé d’un pistolet à somnifère, le Sandman, se déroulant à la fin des années 1930 et au début des années 1940. La description documentée et réaliste d’un New-York éprouvé par la Grande dépression et aux portes d’une Guerre mondiale, demeure une des grandes qualités de la série, ainsi que ses aspects horrifiques, sa violence crue et son regard adulte sur la sexualité. Autre personnage ancien de DC Comics à être écrit par Matt WAGNER : Docteur Mid-Nite, super-héros aveugle, qu’il modernise, avec John K. SNYDER III aux dessins. Admirateur du premier Dr Mid-Nite, Pieter Cross un chirurgien désireux d’aider les moins fortunés se retrouve victime d’un traquenard, et drogué, et perd la vue dans un accident de voiture. Le sérum utilisé sur Cross lui permet néanmoins de développe de nouvelles aptitudes, ce qui lui permet de voir dans le noir complet.Après ces diverses aventures au sein de l’Univers DC, Matt WAGNER s’attaque à la trinité héroïque de premier plan que constituent Batman, Superman et Wonder Woman. Dans la mini-série TRINITY (en 2003), WAGNER imagine la première rencontre entre les trois héros et les oppose à leurs « doubles négatifs », à savoir Ra’s al Ghul, le seigneur du crime adversaire du Chevalier Noir, Bizarro, clone déformé de l’Homme d’Acier et Artemis, Amazone rebelle venue de la même patrie que Diana. Cette nouvelle incursion dans le passé de Batman est suivie par les deux récits présents dans cet album : « Batman et les Monstres » et « Batman et le Moine Fou ». En utilisant deux canevas d’épisodes anciens (réimprimés en fin d’album), écrits par Gardner FOX et Bill FINGER et dessinés par Bob KANE, Matt WAGNER explore les débuts maladroits d’un Batman encore jeune qui est alors en couple avec la jeune héritière Julie Madison. Prenant appui sur le travail de Frank MILLER et David MAZZUCCHELLI dans BATMAN ANNÉE UN (coll. DC Essentiels), il bâtit un pont entre cette saga et d’autres arcs situés durant cette période de formation dont LA PROIE D’HUGO STRANGE (coll. DC Nemesis) de Doug MOENCH et Paul GULACY, qui montre un Hugo Strange, vedette des médias, en pleine campagne anti-Batman.Matt WAGNER dépeint ainsi la tache immense que représente la guerre contre le crime engagée par Batman et l’arrivée des premiers super-vilains supplantant les criminels, lâches et superstitieux, auxquels il était habitué jusqu’ici. Alors qu’une aube noire se lève sur Gotham, son Chevalier sera-t-il à même de relever le défi que représente cette nouvelle classe de malfaiteurs ?

 

batman-amp-les-monstres
 Batman et les monstres

Au début de sa carrière, le Chevalier Noir s’opposa aux manigances du professeur Hugo Strange, un psychiatre doublé d’un scientifique dément, à la tête d’une armée de monstres mutants difformes. À cette même époque, Batman devint également la cible du Moine Fou, une créature de la nuit aux pouvoirs surhumains. Deux affrontements qui allaient créer la légende du Chevalier Noir, et entamé la relation de couple que Bruce Wayne tenta de mener de front avec la riche héritière Julie Madison…
(contenu : Batman and The Monster Men #1-6 + Batman and the Mad Monk #1-6)

Découvrir

 

Plus d'articles