Le 17 novembre 1992, l’Amérique et le Monde apprirent stupéfait la nouvelle de la mort de l’Homme d’Acier, Superman. Bien sûr, les auteurs et responsables de DC Comics avaient élaboré l’épisode de Superman #75 comme un chapitre supplémentaire d’une gigantesque saga qui allait durer jusqu’à la fin de l’année 1993, mais dans l’esprit du grand public, le décès du super-héros était bel et bien réel. Superman était mort, tué par Doomsday, un monstre créé pour l’occasion. Les origines de la saga La Mort de Superman vont vous être contées dans les bonus de cette édition, en deux tomes, qui réédite l’intégralité de La Mort et le Retour de Superman. vous y découvrirez comment le premier choix des auteurs pour l’épisode anniversaire Adventures of Superman #500 était de faire se marier Lois Lane et Clark Kent, fiancés depuis quelques mois.

la mort de superman

Le jour où la terre s’arrêta: La mort de Superman tome 1

Car la saga de La Mort de Superman prend ses marques dans la version du héros remaniée en 1986 par John BYRNE, Marv WOLFMAN et Jerry ORDWAY, assistés des responsables éditoriaux Andrew HELFER et Mike CARLIN. Ce nouveau Superman avait été lancé par la mini-série Man of Steel, entièrement réalisée par BYRNE. Ces aventures s’étaient ensuite déployées dans trois mensuels – Adventures of Superman, Superman et Action Comics – qui furent rejoints, en 1991, par Superman : The Man of Steel. Après le départ de John BYRNE, Mike CARLIN décida d’unifier les intrigues de ces magazines : chaque équipe artistique poursuivait ses propres intrigues secondaires, mais devaient néanmoins tenir compte des changements et évolutions dans les autres mensuels. Et ainsi, chaque année, une saga à suivre dans les quatre séries était élaborée, de façon à fidéliser le lectorat et harmoniser l’univers de Superman : citons ainsi « Time and Time Again » en 1991 ou « Panic in the Sky » en 1992.

mort de superman

La mort de Superman

Dans le tome 1 de la Mort de Superman, vous verrez ainsi que l’entourage de l’Homme d’Acier est aussi foisonnant que diversifié. Par exemple, Dan JURGENS, scénariste-dessinateur de Superman, venait de reprendre les destinées de la Ligue de Justice dans Justice League America, offrant ainsi une place de choix au dernier fils de Krypton. De son côté, Jerry ORDWAY, qui réalise ici son chant du cygne sur le personnage, mettait en valeur la romance contrariée entre la journaliste Cat Grant et le justicier Gangbuster, deux personnages qu’il avait introduits à la fin des années 1980. Roger STERN, quant à lui, s’intéressait de près aux manigances du « fils de Lex Luthor » (en réalité le clone rajeuni de ce magnat machiavélique). De plus, STERN et ORDWAY tenaient également à réintégrer les éléments du Quatrième Monde de Jack KIRBY (voir notre album Jack Kirby Anthologie), à savoir le Projet Cadmus et ses clones surhumains comme le Gardien ou Dubbilex, le DNAlien. Enfin, Louise SIMONSON et Jon BOGDANOVE continuent leur intrigue des Sous-Terriens, peuplade étrange qui vit dans les égouts. Tous ces personnages, et bien d’autres, se donnent rendez-vous dans cette épopée gigantesque, qui rend un dernier hommage au plus grand héros des comic books. [one_fifth]mort-de-superman-la-tome-1[/one_fifth] [four_fifth_last]

Découvrir une saga culte : la mort de Superman !

Doomsday, une créature maléfique dévaste les États-Unis de long en large. Même la Ligue de Justice succombe face à une telle sauvagerie. Seul Superman reste debout face au monstre. Debout… pour son dernier combat.

Découvrir

[/four_fifth_last]

Plus d'articles