fbpx

L’arrivée de la princesse Diana dans le monde des hommes a été l’un des plus grands événements de ces dix dernières années : pour la première fois depuis longtemps, une Amazone quittait pour de bon l’île cachée de Themyscira. Son but ? Ramener à bon port le pilote de l’US Air Force, Steve Trevor, et l’aider à déjouer les plans du groupe terroriste SEAR.


Au cours de sa première année de lutte, Diana fut surnommée par les médias « Wonder Woman » et, avec l’aide de ses nouveaux amis, Steve Trevor, son aide de camp Etta Candy, et l’archéologue Barbara Ann Minerva, elle parvint à démanteler SEAR, qui se révéla être une anagramme du dieu de la guerre, Arès. Ce dernier tenait à soutirer une information essentielle : l’emplacement de Themyscira. Or, en quittant l’île, Diana avait abandonné tout souvenir de celui-ci. Pourtant, de temps à autre, Diana s’octroyait des périples sur l’île des Amazones. La surprise n’en fut que plus grande lorsqu’elle découvrit que cette Themyscira n’était qu’un leurre et les Amazones qui y résidaient des fabrications. Brisée par cette révélation, Diana sombra dans la dépression et dut être internée dans un hôpital psychiatrique de Londres.

De son côté, Steve Trevor eut maille à partir avec des forces armées à la solde d’un mystérieux commanditaire. Ce dernier n’était autre que Veronica Cale, puissante businesswoman dont la société, Empire Industries, avait déjà causé de nombreux torts à Wonder Woman des années auparavant. Ainsi, c’est Veronica Cale qui finança le voyage de Barbara Ann Minerva au Bwunda, périple qui la transforma en la redoutable Cheetah.

Cale, elle-même, n’était pourtant pas totalement responsable de ses actes. En effet, Phobos et Deimos, deux dieux de l’Olympe, la faisaient chanter, utilisant pour ce faire sa fille unique, Isadore, dont ils effacèrent le visage et modifièrent le comportement, la plongeant dans une sorte de catatonie. Afin de retrouver sa fille, Cale devait également dénicher les informations sur l’emplacement de Themyscira auprès de Wonder Woman et ce, par tous les moyens. Néanmoins, toujours pleine de ressource, la richissime Cale pactisa avec la sorcière Circé afin de piéger Phobos et Deimos à leur propre jeu. Utilisant les pouvoirs du lasso de vérité de Diana, Circé transforma Phobos et Deimos en deux dobermans désormais aux ordres de Cale. Malheureusement, ce sortilège ne put briser celui qui tenait Isadore envoutée. Face à cet échec, Circé informa Cale que la seule manière de récupérer sa fille était désormais d’invoquer le seigneur de la Guerre, Arès lui-même. Mais ce nouvel objectif ne pouvait être atteint sans l’élimination de Wonder Woman.
Internée à l’asile de Londres, cette dernière retrouva ses esprits grâce aux efforts combinés de Steve Trevor, Etta Candy et Ferdinand, un être mythique mi-homme mi-taureau. Mais le petit groupe devint rapidement la cible des troupes d’Empire Industries, dirigée par le redoutable colonel Maru, mais également du Docteur Cyber, assistante et meilleure amie de Cale. Et à peine Diana avait-elle terminé sa rencontre avec Cyber qu’elle
fut abattue par un tir de Maru.

wonder-woman-rebirth-tome-4

Veronica Cale, la puissante businesswoman, est prête à tout pour neutraliser Wonder Woman et lui soutirer le secret de l’emplacement de Themyscira afin de guérir sa fille unique de la malédiction jetée sur elle par les rejetons d’Arès, Phobos et Deimos.

Envoyant ses troupes d’assaut, dirigées par le Colonel Maru, et corrompant à nouveau Barbara Ann Minerva afin qu’elle redevienne Cheetah, elle tente le pour tout face à une Princesse Amazone toujours à la recherche de ses véritables origines.

Découvrir

Plus d'articles