fbpx

Wonder Woman est la princesse Diana de Themyscira, une île mystérieuse peuplée uniquement de femmes, les Amazones, qui ont désiré s’éloigner à jamais du Monde des Hommes après avoir été réduites en esclavage durant l’Antiquité. Immortelles et protégées par les dieux de l’Olympe, leurs « patrons », les Amazones mènent désormais une vie pacifique dévouée à la recherche et aux arts, tout en gardant un entraînement physique au combat intense. Guerrières autant que philosophes, les Amazones n’ont jamais eu d’enfants sur l’île avant la naissance de Diana, la fille de la reine HippolyteCelle-ci, à l’âge adulte, découvre un étrange arbre sec et tordu peu de temps avant de repérer dans le ciel un avion s’écrasant sur les rivages de Themyscira. Là, Diana rencontre Steve Trevor, un pilote de l’armée américaine, seul survivant du crash. Elle participe ensuite à un tournoi incluant les meilleures guerrières de l’île, afin de sélectionner la championne qui ramènera Trevor aux États-Unis. Diana remporte le tournoi, avec comme prix le lasso d’or de vérité. Mais, arrivée dans le monde des Hommes, elle se retrouve victime de soupçons de la part de l’armée qui l’emprisonne. En cellule, elle reçoit la visite de ses patrons, sous la forme d’animaux, qui l’investissent de pouvoirs faramineux.C’est également durant cette période que Diana se lie d’amitié avec Etta Candy, une collègue de Trevor, et Barbara Ann Minerva, une archéologue et historienne réputée, qui cherche depuis des années à prouver l’existence des Amazones. Ensemble, Trevor, Etta et Barbara Ann vont épauler Diana dans sa lutte contre le dieu de la guerre, Arès, qui dirige en secret un groupe terroriste international appelé Sear (un anagramme de son nom). Confrontée à Diana, Arès tente de lui subtiliser le secret de l’emplacement de Themyscira, mais Diana résiste, ayant effacé de sa mémoire ce détail à son départ de l’île. Vaincu, Arès disparaît dans une explosion et Diana se retrouve baptisée par la presse Wonder Woman. Ces événements se sont déroulés il y a de cela des années, mais aujourd’hui, Wonder Woman n’est plus l’héroïne novice de ses débuts. Membre fondateur de la Ligue de Justice, elle est l’une des justicières les plus réputées. Elle a même acquis le statut de reine des Amazones après qu’Hippolyte a été pétrifiée par Héra. Mais ses souvenirs sont désormais confus et son passé modifié : elle se rappelle avoir été l’élève d’Arès et non son adversaire et a même pris le titre de Déesse de la Guerre après la mort de ce dernier (voir les séries WONDER WOMAN et WONDER WOMAN, DÉESSE DE LA GUERRE dans la collection DC Renaissance). C’est ce désarroi et cette confusion que le scénariste Greg RUCKA utilise comme point de départ de ce nouvel album : accompagné du nouveau dessinateur, Liam SHARP, il lance Diana dans une quête où elle croisera ses anciens alliés, dont une est devenue sa pire ennemie.

 

wonder-woman-rebirth-tome-2
Wonder Woman Rebirth tome 2

Déesse de la Guerre, fille de Zeus, reine des Amazones. Diana de Themyscira est tout ça à la fois. Mais le retour de son ennemie de toujours, Cheetah, et celui de son ancien amant, Steve Trevor, jettent un doute sur la réalité de son passé. Et si l’Île du Paradis cachait en son sein un véritable enfer pour Wonder Woman ? 
(Contenu : WONDER WOMAN : The Lies (#1, #3, #5, #7, #9, #11 + WONDER WOMAN: REBIRTH)

Découvrir

Plus d'articles