Derrière cette évidente déclaration d’amour à Mad Max 2 : Le Défi, Judge Dredd et 13 Assassins, TOKYO GHOST illustre notre addiction grandissante à la technologie et à toute la futilité qui l’accompagne.

L’idée de nous pencher sur notre la dose d’opium quotidienne qu’est devenu Internet nous est venue pendant l’une de nos nombreuses séances de brainstorming, avec Sean, lors des deux années de développement de cette série. Ça s’est avéré être un terrain propice au commentaire et à l’étude. TOKYO GHOST pose ainsi un simple regard sur les effets de la technologie sur notre société moderne et sur ce qui nous attend en tant que civilisation droguée au divertissement et à l’entertainment.

126FR_INT_TOKYO-GHOST_01_FR_PG125-144-2

Pensez seulement à l’évolution des normes sociales depuis l’apparition des smartphones en à peine six ans. Vous vous rappelez de la dernière fois où vous avez déjeuné avec quelqu’un sans qu’il ne jette un œil à son téléphone en plein repas ? Notre capacité à nous contrôler a disparu, notre fenêtre d’attention s’est réduite et ça ne fait qu’empirer. Maintenant, multipliez ça de façon exponentielle sur plusieurs décennies et vous voilà plongés dans l’univers de TOKYO GHOST. Ce qui m’intéresse également dans cette thématique, c’est l’idée que tous les accros de notre monde moderne doivent s’appuyer sur un proche pour tenir le coup.
Ça devrait donc être aussi le cas avec les futurs accros à la technologie. Alors que Led s’enfonce lentement dans la toile, Debbie est là, prenant soin de lui, jusqu’à devenir sa dernière ancre humaine. Son passé d’enfant négligée et abandonnée a poussé Debbie à rester au côté de son homme, même s’il disparaît peu à peu dans un nuage virtuel. Elle est le Jiminy Cricket de Led, toujours sur son épaule à essayer de l’orienter dans le bon sens pour servir la population aussi bien qu’ils le peuvent, même quand ça va à l’encontre des ordres qu’on leur donne.

Debbie est la seule habitante des Îles de New Los Angeles à être vierge de toute technologie. C’est une « zéro tech ». Elle est donc le contrepoint parfait de Led qui, lui, est un zombie gavé d’images. Il est en permanence englué dans une dizaine d’émissions de télé réalité différentes, de vidéos porno et de fils d’actualité, de sports sanglants, de courses de la mort, etc. C’est, poussé à l’extrême bien entendu, ce qui finira par nous arriver avec nos téléphones, Internet, et la quinzaine de blogs différents que nous alimentons tous.

130FR_INT_TOKYO-GHOST_01_FR_PG125-144-(1)-2

Led s’y plonge si profondément qu’il n’est même plus conscient de ses actes, et ce qui fait de lui l’agent parfait pour Flak et sa sordide multinationale. Aussi sombre qu’elle puisse paraître, cette histoire vous surprendra, c’est garanti, quand vous suivrez nos deux tourtereaux jusqu’à la dernière nation zéro tech de la Terre : le jardin paradisiaque de Tokyo. C’est là qu’ils vont tenter de sauver ce qu’il reste de leur amour. C’est là que se trouve le dernier foyer de résistance humaine en guerre contre le renoncement collectif à la réalité.

Ce lieu de verdure parviendra-t-il à « réparer » nos héros, ou y transmettront-ils les maux qui les habitent ? Je pourrais vous le dire tout de suite, mais ce serait vous priver de le découvrir avec les fabuleuses planches de Sean et Matt, sans conteste l’une des meilleures équipes artistiques de l’histoires des comics. La série ne cesse de changer de ton et d’angle à chaque chapitre, l’idée étant de vous proposer une histoire à la fois riche et imprévisible. Ce que nous voulons, surtout, c’est que vous ne puissiez en deviner un seul rebondissement. Alors, posez quelques instants vos smartphones et vos tablettes, lâchez vos ordinateurs et suivez-nous dans cette quête de ce que fut un jour notre société.

Rick Remender
Los Angeles

 

 

tokyotome1

Découvrir Tokyo Ghost

L’archipel de Los Angeles, 2089. L’Humanité est devenue totalement accro à la technologie. Créer le buzz est désormais l’unique motivation d’une population tenue dans une dépendance virtuelle et asservie par un gouvernement ouvertement criminel. Et vers les criminels se tournent-ils lorsqu’ils doivent faire appliquer leur loi ? Led Dent et Debbie Decay sont le bras armé de ce pouvoir corrompue et leur prochaine mission les emmènera en plein coeur des Jardins Préservés de Tokyo, bien au-delà de l’influence de leurs commanditaires.

Découvrir

Plus d'articles