The Losers : qu’avons-nous là ?