fbpx

En 2013, Superman, le premier héros d’un nouveau genre, né en juin 1938 dans les pages d’ACTION COMICS, fait l’objet de toutes les attentions : ainsi, un long-métrage réalisé par Zack SNYDER et intitulé MAN OF STEEL présente aux spectateurs une version inédite de la légende de l’Homme d’Acier. Dans le même temps, DC Comics publie une nouvelle mini-série, SUPERMAN UNCHAINED, dont les auteurs figurent parmi les plus en vue du moment…

supermanunchained13

Au scénario, on retrouve Scott SNYDER, dont la carrière a débuté à la fin des années 2000 dans le domaine de l’édition. Auteur en 2006 de Voodoo Heart, un livre de nouvelles fantastiques réputé et remarqué par le romancier Stephen KING, c’est sous son parrainage qu’il débute en 2010 la série AMERICAN VAMPIRE, créée avec le dessinateur Rafael ALBUQUERQUE, et dont KING écrira quelques back-up (histoires de compléments) lors des premiers numéros. Inscrivant dans la grande Histoire américaine la mythologie des vampires vue comme un combat entre les espèces européenne et américaine, SNYDER et ALBUQUERQUE y multiplient les personnages et franchissent les époques au gré des différents arcs de la série. C’est également avec cette volonté d’embrasser toute l’histoire d’un protagoniste et de son environnement que Scott SNYDER articule ses différentes intrigues concernant Batman, héros qu’il a repris tout d’abord dans la série DETECTIVE COMICS, puis dans le mensuel BATMAN, relancé au numéro 1 en octobre 2011.

Avec le dessinateur Greg CAPULLO, le scénariste perce à jour les secrets de la famille Wayne, ainsi que la création de Gotham City, cité dantesque bâtie par plusieurs familles ainsi que des architectes déments. De fait, il réécrit les origines du héros, reliées à un « An Zéro » durant lequel Gotham subit plusieurs attaques terroristes commises par le gang du Red Hood, puis la « Tempête du siècle » qui s’abat sur la ville blessée. Batman fait dès lors figure d’ange gardien à jamais relié au bien-être de sa ville, tandis que les assistants comme les successeurs du justicier sont également mis en valeur dans la maxi-série BATMAN ETERNAL que SNYDER coordonne de concert avec plusieurs scénaristes.

supermanunchained12

Dans SUPERMAN UNCHAINED, comme auparavant dans BATMAN ou bien dans sa reprise de SWAMP THING, le scénariste renoue avec cette volonté de scruter les détails de la jeunesse ou des origines de son héros. Ainsi, ce n’est pas un hasard si le point de départ du récit prend racine dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale, le personnage de Superman étant une réponse aux angoisses des auteurs dans celui des années 1930 et de la Grande Dépression. Scott SNYDER oppose donc le héros à une vision déformée, instrumentalisée par l’armée, symbolisant une réponse plus belliciste, contrairement à l’espoir d’une paix tombée du ciel que représente l’altruiste Superman. Cette dimension « transgénérationnelle » du héros transparaît également dans la volonté de multiplier les couvertures alternatives représentant les différentes époques de sa publication : du « Hercule de science-fiction » des débuts à la version « Renaissance » de 2011, en passant par les aventures fantaisistes des années 1960, la modernisation du mythe dans les années 1980, ou son remplacement par quatre « Supermen » après un combat fatal contre Doomsday dans les années 1990.

Pour signifier l’importance de cette mini-série, le dessinateur choisi n’est autre que le Co-Publisher de DC Comics, Jim LEE. Son style dynamique, son trait détaillé et ses cadrages explosifs ont fait sa réputation au tournant des années 1990 lors de ses travaux pour Marvel sur Punisher War Journal et surtout Uncanny X-Men et X-Men. Après avoir fondé sa propre compagnie d’édition, Wildstorm, et lancé ses titres WILDCATS, STORMWATCH, ou DIVINE RIGHT, Jim LEE rejoint DC Comics dans les années 2000, où il multiplie les succès aux côtés des plus grands scénaristes : qu’il s’agisse de BATMAN SILENCE (coll. DC Essentiels) avec Jeph LOEB, ou de ALL STAR BATMAN AND ROBIN, THE BOY WONDER avec Frank MILLER. C’est en 2006 qu’il dessine par ailleurs sa première reprise du personnage de Superman, en tandem avec le scénariste Brian AZZARELLO, SUPERMAN POUR DEMAIN (coll. DC Essentiels). Et c’est encore lui qui réalise les débuts du Superman post-Renaissance, dans la série phare du nouvel Univers DC, JUSTICE LEAGUE (coll. DC Renaissance), écrite par Geoff JOHNS. Cette nouvelle incursion dans la légende du premier et du plus célèbre des super-héros lui permet également de retrouver ses collaborateurs fréquents : l’encreur Scott WILLIAMS et le coloriste Alex SINCLAIR. Il est de plus accompagné, pour les séquences de fashback, de Dustin NGUYEN, un jeune dessinateur au style éclectique qui a débuté dans les années 2000 chez Wildstorm, et qui a œuvré sur des séries aussi diverses que le thriller techno WILDCATS, les enquêtes tortueuses de Batman dans DETECTIVE COMICS (disponibles dans PAUL DINI PRÉSENTE BATMAN, coll. DC Signatures) ou la recréation délurée et miniature de l’environnement du Chevalier Noir dans LITTLE GOTHAM (coll. DC Deluxe). Il prête ici sa maîtrise de l’aquarelle aux scènes issues de l’enfance de Clark Kent, dans les champs du Kansas. La partie graphique est dès lors tout au service du script de Scott SNYDER, aussi intimiste que spectaculaire. Il anime un super-héros plus jeune et moins sûr de lui que celui dépeint par Jim LEE dans POUR DEMAIN. La description de ses superpouvoirs – ses sens acérés notamment, ou la puissance infinie qu’il se doit de maîtriser – occupe une part non négligeable d’une intrigue qui le confronte à la menace sourde et implacable du terrorisme. Plus que jamais, Superman se doit de se responsabiliser par rapport au monde qui l’entoure et opère des choix douloureux qui remettent en cause les idéaux qu’il s’est juré de défendre. De son côté, son alter ego, le journaliste Clark Kent, connaît également une période de turbulences dans sa vie privée, puisqu’il vient de quitter son journal de prédilection, le Daily Planet, pour fonder son propre site d’actualités. Malgré cette double vie, Superman/Clark peut néanmoins compter sur la présence de ses amis : ses anciens collègues du Planet, Perry White, Lois Lane et Jimmy Olsen, sa compagne, Wonder Woman, et son meilleur allié de la Ligue de Justice, Batman. Ce sont pour eux que Superman persévère dans sa défense de la Vérité et la Justice, même si ces valeurs se font plus floues dans un monde sens dessus dessous. Pour devenir à son tour le symbole de la quête de salut de l’Humanité, une réponse aux appels au secours lancés au ciel… une main tendue depuis les étoiles…

 

 

SUPERMAN-UNCHAINED-01-TMP

Découvrir Superman Unchained

Afin d’éviter la chute du Phare, une station spatiale en perdition, Superman se porte au secours de l’équipage, et pulvérise le satellite, s’assurant ainsi que la chute de l’appareil n’occasionne aucune catastrophe. Lorsqu’il inspecte le site du crash, dans la mer d’Andaman, il découvre les traces inexpliquées de la présence d’un surhomme, qui l’incitent à pousser davantage son enquête.

Découvrir

 

Plus d'articles