fbpx

L’arrivée de Superman dans les pages des magazines est une histoire bien connue. Au milieu des années 1930, deux adolescents de Cleveland, Jerry SIEGEL et Joe SHUSTER, tentèrent d’intéresser les agences de presse avec leur création : un homme dont les pouvoirs et les capacités sont tels qu’ils le placent au ban de la société humaine. De refus en rejet, le projet dormit dans un tiroir jusqu’à ce que le responsable éditorial Vincent A. SULLIVAN, un beau jour, se mit à la recherche d’une histoire pour compléter le sommaire de la quatrième publication d’une maison d’édition aujourd’hui connue sous le nom de DC Comics. SIEGEL et SHUSTER lui avaient déjà montré leur bande, et comme ils étaient des collaborateurs réguliers d’autres périodiques, il donna sa chance au personnage.

Cette image de Superman soulevant une voiture au-dessus de sa tête, alors que les gens paniqués se dispersent, est l’une des couvertures les plus mémorables jamais publiées. Les gamins, qui comptaient leurs sous, voulaient à tout prix découvrir qui était cet homme costumé, et comment il faisait pour soulever une voiture. Une génération entière d’enfants a été ainsi envoûtée par cette simple illustration, qui redonna vie à une industrie chancelante. Voilà le pouvoir de cette image. Les premières couvertures étaient directes, une seule image qui défait l’imagination et incitait à en découvrir davantage. Et alors que les comic books inondaient les kiosques à journaux en ces jours sombres de la Crise, ces images gagnaient en importance.
Et les couvertures conservèrent leur rôle vital. Moments magiques et imaginaires ou scènes reflétant le contenu des histoires, elles ne rataient jamais leur mission : faire en sorte que le lecteur ait envie d’acheter le numéro. L’œil doit s’arrêter sur le logo, ou sur la scène représentée, peut-être même sur les accroches de texte ; et dans le meilleur des cas, sur ces trois aspects en même temps.

Les gamins réclamaient tous les numéros de cette nouvelle série à leur kiosquier, et en un rien de temps, ils purent lire non seulement ACTION COMICS mais également SUPERMAN. De ces débuts modestes naquit une légende. Depuis 1938, Superman a été la vedette de nombreux titres, parfois jusqu’à huit en un seul mois, fournissant l’occasion unique aux plus grands noms du métier de faire le portrait de ce majestueux emblème en « S » et de cette cape rouge flottant au vent.
Comment, alors, sélectionner la crème parmi ces milliers de choix possibles ? Nous avons d’abord insisté pour que Superman fût présent sur toutes les couvertures choisies. Puis, en y regardant de plus près, nous avons commencé à remarquer des thèmes récurrents, ce qui nous a conduits à regrouper les couvertures par thématiques. De là, nous avons passé en revue des centaines d’images, en nous intéressant aux réactions viscérales que provoquent l’image ou le dessin. Les réponses les plus violentes – un pouls qui s’accélère, une brusque bouffée de nostalgie – permirent à ces couvertures de sortir du lot.
Nous nous sommes alors tournés vers les scénaristes et les dessinateurs de ces aventures, et leur avons demandé quelle était leur couverture favorite, et pourquoi. À leurs côtés se trouvent également les interprètes à l’écran de l’Homme d’Acier ou de ses amis, que les couvertures des comic books ont également inspirés. C’était grisant de voir que certains de nos choix étaient partagés, mais nous avons été surpris, plus d’une fois, par des sélections que nous n’avions pas envisagées.
Et maintenant, dans l’ouvrage Superman Cover to Cover voyez par vous-même pourquoi Superman demeure toujours le symbole de la vérité et de la justice, mais également le porte-drapeau d’une race de héros qui défie le passage du temps.

superman-cover-to-cover

Découvrir Superman Cover to Cover

Toute l’histoire du plus grand des super-héros dans un ouvrage qui recueille les couvertures les plus emblématiques de sa carrière.

Des dessinateurs des années 1940 aux artistes plus récents, tous les plus grands créateurs sont réunis dans cet ouvrage inédit.

Découvrir

Plus d'articles