fbpx

Responsable de de la Force Spéciale X, surnommée « Suicide Squad », Amanda Waller utilise depuis des années les services d’agents surhumains pour des missions ultra-secrètes. Rustam a fait partie de ces êtres qu’elle a manipulés afin qu’il serve ses objectifs et était l’un des agents de la première version de la Suicide Squad que Waller mit au placard après une première mission désastreuse.

Des années plus tard, il décide de semer le chaos afin d’abattre ceux qu’il perçoit comme des instruments de l’oppression. Rustam propose même à deux membres de la Suicide Squad, Rick Flag et Katana, de rejoindre son camp et de regagner leur liberté. La panique qu’il sème contribue à échauffer les esprits dans le pénitencier de Belle Reve, quartier général de l’équipe. D’autant plus qu’une autre nouvelle d’importance a circulé : Amanda Waller a été abattue. Les différents membres du commando ont compris la portée de cette information : il y a un traître dans leurs rangs. La maigre solidarité qui les unissait jusque-là s’effrite lentement mais sûrement. Hack, une jeune fille capable de pénétrer dans les réseaux informatiques, retourne dans la prison afin d’obtenir des informations, et découvre qu’il y a bien un traître, mais qu’il n’a pas commis ce qu’on lui reproche. Trop tard, hélas, puisque Captain Boomerang l’exécute de façon assez sanguinaire.

C’est alors que la Suicide Squad apprend qu’Amanda Waller avait en fait simulé sa propre mort afin de contrer
Rustam. Waller avait en effet convaincu Deadshot de lui tirer dessus avec suffisamment de précision pour ne pas toucher d’organes vitaux : un exploit que seul le tireur d’élite de la Suicide Squad pouvait accomplir. Dès lors, Deadshot, qui avait feint de trahir son équipe pour celle de Rustam, se retourne à nouveau contre le terroriste. Dans un dernier combat, le groupe de Waller remporte la partie et Rustam est à nouveau capturé et isolé du reste des prisonniers. Waller révèle que ce dernier n’avait exterminé que des ennemis potentiels des États- Unis, à savoir des membres d’une organisation appelée « Le Peuple ». Cette victoire a néanmoins coûté la vie de Hack et tous jurent de mettre la main sur le meurtrier, ignorant tout de l’implication de Boomerang dans ce meurtre.
Au sortir de cette terrible période, Amanda Waller est plus déterminée que jamais à contrôler les super-vilains travaillant dans les rangs de la Suicide Squad. Son retour, après l’annonce prématurée de sa mort, a permis de ressouder le groupe autour d’une figure autoritaire forte.

Mais malgré son influence, Waller sait qu’elle doit trouver des moyens de faire pression sur les différents membres de son escadron clandestin. Elle ne veut pas que l’incident survenu avec Rustam se renouvelle avec le Général Zod, un guerrier kryptonien dont elle cherche à faire une arme dans la défense de son pays. Pour ce faire, elle envoie son escadron chercher une arme que seul possède le magnat de Metropolis, Lex Luthor… Dans ce tome, la Squad croise la route de Cyborg, Superman et Eradicator : deux autres ennemis légendaires de Superman dont vous pouvez retrouver les premières apparitions dans LA MORT DE SUPERMAN (coll. DC Essentiels).

suicide-squad-rebirth-tome-4

Découvrir Suicide Squad

Les plans d’Amanda Waller pour la Suicide Squad ont toujours été des plus complexes, mais intégrer l’immensément puissant Général Zod dans l’équipe pourrait bien menacer l’existence même du groupe.

Afin de le contrôler, Waller envoie la Squad dérober à Lex Luthor le seul élément au monde capable de le maîtriser : la Kryptonite !

Découvrir

Plus d'articles