Depuis qu’il est devenu le vigilant de Gotham City, le jeune Bruce Wayne a eu l’occasion de croiser de nombreux adversaires, mais depuis quelque temps, les mafieux ont cédé la place à un nouveau genre de criminel. À la suite de la Chauve-souris, ce sont des Épouvantails, Pingouins, Chapeliers déments, Chattes et sinistres Clowns qui, chaque nuit, prennent d’assaut la cité de Gotham. Autant de raisons qui obligeront un Chevalier Noir encore en formation à se forger un code d’honneur sans failles.

Batman Des Ombres dans La Nuit sortira le 10 janvier 2014 !  http://www.urban-comics.com/batman-des-ombres-dans-la-nuit/

http://www.urban-comics.com/wp-content/uploads/2013/12/batmandesombrescroquis1.jpg

http://www.urban-comics.com/wp-content/uploads/2013/12/batmandesombrescroquis.jpg

On a pensé que ça pouvait être intéressant de vous dévoiler les étapes de ma technique de lavis. J’ai réuni deux de mes éléments préférés dans cette série : de jolis plans de Selina et les couleurs de Dave STEWART.

 1  Ici, le challenge était de réaliser à coup sûr ce que Jeph appelle une « pose canon ». Le genre de case qui vous met en arrêt, avec le sourire aux lèvres. Pour ça, j’ai choisi un plan avec une cheminée en fond, parce que je savais que cela me donnerait la possibilité d’utiliser les nombreuses nuances du lavis, tout en travaillant la lumière sortant de la cheminée qui éclaire Selina par dessous. Aussi, j’ai disposé les cases de manière à ce que la troisième soit un véritable portrait du personnage, donnant tout sa puissance à mon encrage au lavis.

http://www.urban-comics.com/wp-content/uploads/2013/12/batmandesombrescroquis2.jpg

L’étape suivante a été d’ajouter les contours noires et les masses noires, comme tous comics normalement encrés, mais en laissant néanmoins certaines zones vierges afin de laisser le lavis s’exprimer (NdE : comme Tim SALE a également pu le faire sur la planche de la page 232). C’est le cas de la première et deuxième case, ainsi que de la lueur et de la fumée dans la troisième case, par exemple.

3  Au moment d’appliquer mon lavis, je commence par poser progressivement trois couches de gris sombre, en diluant ou assombrissant telle ou telle zone selon l’effet désiré. Lorsque je pense au résultat final, je veux donner un effet « dessiné à la main » malgré la colorisation informatique. Aussi, je fais bien attention à superposer certaines couches et à commettre d’autres « erreurs » de ce type afin d’obtenir un résultat qui ne soit pas parfait.

http://www.urban-comics.com/wp-content/uploads/2013/12/batmandesombrescroquis3.jpg

4  Le résultat final. WHOA ! Lorsque j’ai vu la façon dont les couleurs se fondaient et redessinaient le ciel dans le premier panel – et ce n’est qu’une case prise parmi tant d’autres –, j’ai tout de suite appelé Dave pour le féliciter. Je ne sais pas comment il fait, et pourtant j’ai déjà travailler avec deux pros de la colorisation informatique – Matt HOLLINGSWOTRH et le grand Mark CHIARELLO –, mais ça, c’était du jamais vu. Dave a su conserver l’aspect peint à la main, les maladresses intentionnelles, et a ajouté un effet d’aquarelle, avec un choix extrêmement juste dans l’association de couleurs.

 

 

Plus d'articles