fbpx

Walter Joseph Kovacs est un marginal qui vivote, traversant New York une pancarte à la main annonçant la fn du monde. Mais il est également Rorschach, la terreur de la pègre au masque perpétuellement changeant, refétant le manichéisme de sa pensée. Attaché à des principes rigoristes en terme de morale, il écume les bas-fonds de la mégalopole, y dispensant sa justice expéditive. Dans la série originale, c’est par le biais de Rorschach que le lecteur découvrait le monde alternatif de WATCHMEN rempli de voitures électriques et de dirigeables futuristes. Sa rectitude morale et sa pensée jusqu’au-boutiste en ont fait l’étendard de cette oeuvre hors-normes. Le personnage est par ailleurs inspiré des justiciers sans visage de Steve DITKO, artiste avant-gardiste et ambigu, qui co-créa Spider-Man avec le scénariste Stan LEE. Rorschach se réfère ainsi à La Question, un journaliste incorruptible répondant au nom de Vic Sage qui utilise un masque intégral conçu par le professeur Rodor. Il dispose également d’un gaz modifant la couleur de ses vêtements et de ses cheveux. Incognito, la Question amasse les preuves nécessaires à Vic Sage pour confondre les édiles corrompus de la ville d’Hub City. Après des apparitions éphémères au cours des années 1960 et 1970, La Question aura droit à son propre mensuel réalisé par Dennis O’NEIL et Denys COWAN, qui durera 36 numéros de 1987 à 1990, et auscultera l’envers de l’Amérique post- Reagan. Les auteurs lancèrent d’ailleurs un coup de chapeau à la réinterprétation d’Alan MOORE et Dave GIBBONS en faisant apparaître, en rêve, Rorschach dans le numéro 17.

Rorschach sortira la 14 février !

Pour la reprise de ce personnage si emblématique dans le projet BEFORE WATCHMEN, il fallait  un tandem artistique d’exception, et les auteurs choisis ont déjà eu l’occasion de proposer aux lecteurs quelques perles noires dont ils ont le secret. Également en charge des exploits du Comédien dans son album, le scénariste
Brian AZZARELLO, auteur de 100 BULLETS au label Vertigo, situe ici son intrigue dans le New York des années 1970 digne du Taxi Driver de Martin SCORSESE (1976). Habitué aux polars très sombres et violents, ce n’est pas la première fois qu’il reprend un personnage classique pour le pousser dans ses derniers retranchements : preuve en est de ses JONNY DOUBLE et BATMAN – CITÉ BRISÉE, réalisés avec Eduardo RISSO.

Quant à Lee BERMEJO, son partenaire de crime sur JOKER ou LEX LUTHOR et auteur complet du récent BATMAN-NOËL, il retranscrit à merveille la poisse et l’excentricité de cette période entre punk et disco. Ce dessinateur a débuté dans les années 1990, au sein du studio de Jim LEE, Wildstorm, avant de connaître le succès sur ses one-shots. Il a également travaillé sur GLOBAL FREQUENCY avec Warren ELLIS, HELLBLAZER avec Mike CAREY et sur les pages consacrées à Superman et écrites par John ARCUDI dans WEDNESDAY COMICS. Il prépare actuellement une série pour Vertigo : SUICIDERS.

Rorschach sortira la 14 février !

Plus d'articles