Une princesse exige un compagnon de jeu. Son père, le roi Morphée de Slumberland ne peut lui refuser. Ainsi, démarre le premier strip de Little Nemo In Slumberland, publié le 15 octobre 1905 dans une page du journal du New York Herald, une page entière aux couleurs vives et magnifiques. Dès lors, le rendez-vous est donné chaque dimanche par Winsor McCay qui, inspiré par son propre fils, crée le personnage de Little Nemo s’aventurant dans le pays des rêves, Slumberland (« le pays du sommeil » en anglais).

littlenemo1 Née en pleine révolution industrielle, l’œuvre de Winsor McCay a marqué d’une pierre blanche l’histoire de la bande dessinée. Virtuose des jeux de perspective et des couleurs, l’artiste s’inspire du style Art nouveau pour créer des images fantaisistes et oniriques très avant-gardistes. Son souci constant de la couleur, de l’échelle et de la proportion crée une mise en page surréaliste qui reflète à merveille l’univers onirique de Slumberland. Chacun de ses strips fourmillent de détails, d’inventions graphiques, la priorité étant donnée aux illustrations et à la mise en page expérimentale. Qu’il pût produire une page entière chaque semaine relève déjà d’un exploit en soi. McCay aborde le médium de la bande dessinée comme le lieu propice à l’exploration de possibilités infinies, redéfinissant également des codes de technique narrative. Si certains dilemmes et personnages apparaissaient de manière récurrente plusieurs semaines de suite, la plupart des strips sont indépendants et se terminent toujours de la même façon : avec Nemo qui se réveille. Par contre, l’intrigue de Little Nemo change constamment et ne suit aucun story-arc défini… comme les rêves eux-mêmes. littlenemo3 Visionnaire dans son approche, McCay réalisa en 1911 un petit film muet qui met en scène son personnage de Little Nemo. La séquence animée du film comporte plus de 4 000 dessins, encrés et colorisés par le maître. McCay a inspiré de multiples artistes et créateurs de films d’animation, dont Walt Disney et Art Spiegelman. Son épopée résonne encore de nos jours. Extrêmement populaire au début du XXe siècle via ces strips feuilletonesques – et après maintes adaptations en films, jeux-vidéo et autres –, Little Nemo est de retour aujourd’hui sous la plume et les crayons de deux auteurs primés aux Eisner Awards, Eric Shanoner et Gabriel Rodriguez. [one_third]CV_LITTLENEMO[/one_third] [two_third_last]

Découvrir Little Nemo

Voilà bien longtemps que la fille du roi Morphée n’a pas eu de compagnon de jeu. Ce n’est pourtant pas les candidats qui manquent. Mais personne ne semble convenir aux yeux de la princesse. C’est alors qu’un nom s’élève au-dessus de tous les autres, le même nom que portait un autre enfant avec qui, il y a longtemps de cela, elle a vécu des aventures extraordinaires à Slumberland : Nemo. Seulement, elle ignore que ce Nemo-ci ne ressemble en rien à celui qu’elle a connu autrefois… Un album pour tous les âges empreint de magie et de poésie, un petit bijou hommage au grandiose Winsor Mc Cay. Découvrir [/two_third_last]

Plus d'articles