L’univers DC est composé de merveilles en tout genre, qui proviennent bien souvent de la science-fiction : extraterrestres, vaisseaux spatiaux, voyageurs temporels, radiations, comètes, infiniment petit, autant d’idées ébouriffantes qui ont nourri bien des récits. Mais face à la science, un autre monde fournit aux super-héros un matériel qui fait rêver : la magie. Si certains super-héros sont d’origine extraterrestre (Superman, J’onn J’onzz…), ont acquis leurs pouvoirs suite à des expériences qui ont mal tourné (Flash…) ou disposent d’une technologie extraterrestre (Green Lantern, l’équipe de Stormwatch…), d’autres ont développé une grande connaissance de la magie.

 

Héros magiques

L’un des premiers super-héros magiques est Zatara, le propre père de la magicienne Zatanna. Il fait son apparition dans Action Comics #1, de juin 1938, ce qui fait de lui un personnage aussi vieux que Superman. Par la suite, d’autres héros magiciens ou sorciers ont fait leur apparition, et certaines figures célèbres, comme Wonder Woman, tirent leurs pouvoirs de la mythologie. Le premier Green Lantern, Alan Scott, ou le premier Captain Marvel tirent également leurs capacités hors du commun de formules ou d’objets magiques. Bref, l’univers de la science et celui de la magie constituent deux sources d’inspiration pour créer des récits de super-héros. Dans l’univers DC, les héros magiciens sont parfaitement intégrés parmi les autres personnages, et apportent leur compétence pour résoudre des affaires que les héros « scientifiques » ne pourraient mener à bien seuls. Cependant, dans les années 1950 ou 1960, les héros magiques sont souvent des personnages secondaires, évoluant dans des séries anthologiques où ils agissent comme redresseurs de tort ou comme observateurs. C’est le cas de Doctor Thirteen ou de Mister E. Après 1986 et la réfection de cet univers à la faveur de Crisis on Infinite Earths, les super-héros magiques prennent davantage de place. Un fil rouge, celui de la guerre entre l’Ordre et le Chaos, sert de trame de fond aux aventures de Doctor Fate ou du Spectre, et des enjeux forts se mettent en place. Deux groupes se distinguent alors. En premier lieu la « Trenchcoat Brigade » (ou « Brigade des imperméables »), qui rassemble John Constantine, le Phantom Stranger, Doctor Occult et Mister E. Ce groupe a été réuni à la faveur de la mini-série Books of Magic, écrite par Neil GAIMAN en 1993, où les différents magiciens sont rassemblés pour former Timothy Hunter, un jeune homme destiné à devenir le plus grand magicien de l’univers DC. En second lieu, Shadowpact, un groupe de héros surnaturels (parmi lesquels Blue Devil, Detective Chimp, Enchanteresse, Nightmaster, Nightshade ou Ragman), réunis en 2005 pour affronter le Spectre corrompu par Eclipso. Le groupe a droit à sa série entre 2006 et 2008, où ils agissent dans les sphères occultes du monde DC.

 

 

Équipe contrainte et forcée

 

La série Justice League Dark présente une « Ligue de Justice des Ténèbres », comme l’a nommée Steve Trevor, composée d’individus divers et variés au tempérament assez fort. Le groupe est d’une certaine manière l’héritier de la Trenchcoat Brigade et du Shadowpact. L’équipe est réunie quand l’Enchanteresse perd le contrôle de ses pouvoirs et envoie ses doubles à travers le monde. À la suite de la défaite de la Ligue de Justice, Madame Xanadu rassemble différents héros magiques pour l’aider à contrôler l’Enchanteresse. Si le groupe parvient à remettre de l’ordre dans l’univers, ils découvrent qu’ils sont incapables de cohabiter. Mais la sombre prophétie annoncée par Madame Xanadu les incite à rester ensemble. Parmi ces héros, on trouve :

John Constantine : Introduit par Alan MOORE dans Saga of Swamp Thing #37 (juin 1985), Constantine est un détective de l’occulte, originaire de Liverpool. Héros de la série Hellblazer depuis 1988, il arbore une apparence rugueuse et un ton cynique. Les scénaristes successifs ont préféré laisser le doute quant à ses pouvoirs magiques, et mettre l’accent sur sa capacité à manipuler autrui

Deadman : Apparu dans Strange Adventures #205 (octobre 1997) grâce à Arnold DRAKE et Carmine INFANTINO, Boston Brand est un ancien trapéziste abattu par un tireur embusqué. La déesse Rama Kushna lui donne alors le pouvoir de posséder les corps des vivants.

 

 

Zatanna : Apparue dans Hawkman #4 (octobre 1964), Zatanna est la fille de Zatara, dont elle a hérité des capacités à manipuler la magie. Lancée dans une quête spatio-temporelle pour retrouver son père, elle a rencontré de nombreux héros de la Ligue de Justice, qu’elle intègre officiellement dans Justice League of America #161 (décembre 1978). Elle lance ses sorts en prononçant ses phrases à l’envers.

Andrew Bennett : Héros de la série « I, Vampire » (« Moi, Vampire ») publié dans House of Mystery #290, Bennett est un vampire immortel créé par Jean-Marc DeMATTEIS et Tom SUTTON. Il est capable de changer de forme et de déployer une force colossale.

Orchidée Noire : Si la première Orchidée Noire a éclot dans Adventure Comics #428 (juillet 1973), cette nouvelle version a le pouvoir de changer de forme et de prendre l’apparence d’autres êtres humains, ce qui convient parfaitement à des missions d’infiltration.

Docteur Mist : Nommo est le roi-sorcier de l’empire africain de Kor. Apparu dans Super Friends #12 (juin 1978) par E. Nelson BRIDWELL et Ramona FRADON, il agit ici pour le compte de l’agence A.R.G.U.S.

Madame Xanadu : Présentée par David MICHELINIE et Val MAYERICK dans Doorway to Nightmare #1 (février 1978), Madame Xanadu est une devineresse aveugle qui manipule les tarots.

Shade the Changing Man : Héros introduit en juin 1977 par Steve DITKO, bien connu pour ses travaux sur Spider-Man ou Doctor Strange, Shade est un transfuge d’une dimension alternative dont la veste lui confère la capacité de changer de forme ou d’émettre de l’énergie. Il a depuis quitté l’équipe.

Mindwarp : Personnage apporté par Peter MILLIGAN au sein de la saga « Flashpoint » (voir les trois numéros du magazine Flashpoint), il peut émettre une projection astrale et dispose de télépathie. Il a quitté l’équipe après la première mission.

Le groupe actuel, qui se lance (avec le scénariste Jeff LEMIRE, qui signe pour l’occasion ses premiers scénarios sur la série) dans une nouvelle mission autour de John Constantine, s’apprête à explorer, pour la plus grande joie des lecteurs curieux, les recoins occultes de l’univers DC. Ils feront des rencontres variées et accueilleront d’autres membres dans l’équipe.

Plus d'articles