Jack KIRBY est l’un des créateurs principaux du monde des comics. Il débute sa carrière en 1937, à l’âge de 20 ans, à la fois comme assistant pour d’autres dessinateurs et comme animateur pour les studios FLEISCHER. Durant l’Âge d’Or, il dessine ou créé (notamment en collaboration avec Joe SIMON) nombre de personnages dont Captain America, le Sandman, la Newsboy Legion, Manhunter, les Boy Commandos etc… Une carrière fructueuse qu’il doit mettre entre parenthèses lorsqu’il est appelé sous les drapeaux en 1943, puis envoyé l’année suivante en Europe, participer au conflit de la Seconde Guerre mondiale. Durant les années 50, SIMON et KIRBY développent de nouvelles séries ou concepts tels Fighting American, pour Crestwood, Boys’ Ranch pour Harvey et anime la vague des « Romance Comics », un des genres les plus populaires et rentables, qu’ils lancent avec Young Romance, chez Prize Comics. Après la séparation du tandem, Jack KIRBY réalise seul ou avec d’autres scénaristes plusieurs histoires courtes chez DC ainsi que la série CHALLENGERS OF THE UNKNOWN et une reprise de Green Arrow dans ADVENTURE COMICS. En 1961, le premier numéro de Fantastic Four par Stan LEE et Jack KIRBY inaugure une période créative sans précédent, qui voit la fondation de l’univers Marvel via les nombreuses séries que l’artiste co-crée et dessine : X-Men, Avengers, Hulk, Nick Fury, Agent of SHIELD etc…

http://www.urban-comics.com/wp-content/uploads/2013/10/kamandi1.jpg

Image tirée de Kamandi tome 1

En 1971, Jack KIRBY revient chez DC Comics et y livre sa création majeure, « le 4e monde » : une tétralogie de séries comprenant NEW GODS, FOREVER PEOPLE, MISTER MIRACLE et SUPERMAN’S PAL JIMMY OLSEN. Cette saga interconnectée entre les différents titres apporte tout un pan de l’univers DC dont les planètes de Neo-Genesis et Apokolips, ainsi que le tyran Darkseid. Après leur arrêt, Jack KIRBY réalise, entre autres, THE DEMON, OMAC, KAMANDI et une reprise des Losers dans OUR FIGHTING FORCES. Il retourne ensuite brièvement chez Marvel pour Captain America, Les Éternels, Devil Dinosaur, 2001: A space odyssey et Machine Man, puis rejoint le monde de l’animation tout en délivrant des séries chez les éditeurs indépendants comme Captain Victory, Silver Star et Destroyer Duck. Dans les années 1980, Jack KIRBY reviendra chez DC, sur les terres du 4e monde pour y fournir un épilogue et le graphic novel THE HUNGER DOGS, et il participera également aux séries SUPER POWERS et à leurs produits dérivés. Après avoir lancé Phantom Force chez Image, Jack KIRBY s’éteint le 6 février 1994. Son trait puissant, fait de bruit et de fureur, résonne à jamais dans les pages des innombrables comics qu’il dessina, créa et inspira.

Fiche de l’ouvrage

Plus d'articles