fbpx

Brad MELTZER est romancier, auteur de Mort avec retour et de JUSTICE LEAGUE – CRISE D’IDENTITÉ. Il revient aujourd’hui sur Green Lantern : le retour d’Hal Jordan

Nous ne manquions pas de solutions pour ramener Hal Jordan. Il y en avait des simples (« on lui rend l’anneau et c’est parti »), des complexes (« et là, sur la dernière page du GREEN LANTERN volume 2 #188, on comprend grâce aux arbres que Mogo est un guérisseur, ce qui sera capital pour la compréhension de… ») et des typique des comics (« on m’avait lavé le cerveau », « on m’avait remplacé », « c’était mon clone »).
Mais nous, on a choisi la meilleure solution possible : la solution Geoff JOHNS.

116FR_INT_GL-RETOUR-HAL_00_FR_PG095-142-1

Je vais être très clair. Les gens pensent que GREEN LANTERN REBIRTH ( à ne pas confondre avec le « Rebirth » actuel ) parle du retour d’Hal Jordan. Et c’est le cas. Mais c’est aussi le retour de Green Lantern. Du Corps. De tout le panthéon. De l’idée que l’arme la plus puissante de l’Univers est une petite bague, que chacun de ses utilisateurs manie à sa façon. Que cet anneau confère un pouvoir extrême, capable de corrompre, de créer ou de détruire. Et que l’histoire des Chevaliers de la Table Ronde de l’espace est aussi importante que leur actualité.

Confiée à des mains moins expertes, la saga REBIRTH nous aurait donné exactement ce que nous attendions : le retour d’Hal Jordan dans son costume. Entre les mains de Geoff JOHNS, nous avons assisté au retour de toute la mythologie qui faisait de lui un géant des super-héros. On s’en aperçoit sur chaque page, de l’ironie des premiers mots de Kyle, « n’ayez pas peur », à l’avertissement de Sinestro, « ne mets jamais en doute la parole d’un supérieur, ni ne défie quiconque est plus puissant que toi ».

Avec un autre scénariste, le retour d’Hal aurait pu signifier la mort de Kyle. Ça aurait été si facile… mais avec Geoff, nous avons eu droit à une poignée de main… et à des présentations.

Au lieu de faire ployer la nouveauté sous le poids du passé, Geoff a combiné les deux pour offrir quelque chose de bien mieux à ces personnages : un avenir. Et sur la piste centrale de ce grand chapiteau nostalgique, rempli de héros assassins à l’esprit vengeur, comme le voulait la mode de l’époque, Geoff a réussi à donner un sens à tout ça. Bon sang, il a même pris le temps d’expliquer l’origine du blouson d’aviateur et la disparition des cheveux blancs d’Hal. Mais au-delà des bons souvenirs, ce qui sonne juste, dans REBIRTH, ce sont les petits détails qui ont été ajoutés à la continuité :
– Faire fonctionner l’anneau, ça fait mal. À chaque fois.
– Sinestro doit être à portée pour que l’anneau puisse traduire.
– Les constructions de John sont conçues comme des plans, celles de Guy font des étincelles, Kyle dessine comme un artiste perfectionniste et Hal se contente de la précision d’un bon vieux gant de boxe.
– Et ce que j’ai préféré : Batman n’aime pas Hal parce que ce dernier ne connaît pas la peur… et la peur, c’est ce qui donne son « pouvoir » au Chevalier Noir.

6FR_INT_GL-RETOUR-HAL_00_FR_PG001-046-1

À ce moment-là, au début du premier épisode, je me suis rendu compte à quel point cette histoire visait les fans. Et était écrite par un fan, pour les fans. Pour nous. J’ai adoré. Tout comme le personnage qu’elle réintroduit, la saga REBIRTH n’a pas peur d’étreindre sa propre mythologie. Au lieu d’essayer d’être cool, ou de donner dans le méta-textuel ou l’introspectif, REBIRTH réussit tout simplement parce qu’elle est ce que les comics oublient trop souvent d’être : une bonne histoire avec de beaux dessins. Et à propos de dessins… pourquoi toute cette folie science-fictionnelle est-elle aussi crédible ? Grâce à la beauté hyper détaillée du trait d’Ethan VAN SCIVER. De la statue de Guy dans son bar, plus grande que les autres, à la terreur inspirée par Hector Hammond, en passant par l’apparence éléphantesque de Kilowog, Ethan a tout réussi.

Son monde est réel. Les Green Lantern existent vraiment, et ils vont nous sauver, au prix de quelques gouttes de sueur sur leur front. Contrairement à la plupart des comics qu’on trouve aujourd’hui, Geoff et Ethan ont démarré dans la nuit noire et nous ont emmenés en plein jour. C’est à ça qu’on reconnaît étoffe des héros. Alors, bouclez votre ceinture et apprenez le serment par cœur : Hal Jordan est de retour !

 

 

green-lantern-le-retour-dhal-jordan

Découvrir Green Lantern : le retour d’Hal Jordan

Il était le meilleur des Green Lantern, le premier Terrien à avoir accédé à cet honneur à travers la galaxie, mais un jour, Hal Jordan fut corrompu par une entité maléfique et devint le plus grand fléau de l’Univers. Aujourd’hui, Jordan répand la justice sous l’avatar du Spectre, mais le retour d’anciens ennemis va le forcer à réutiliser son anneau, en plein jour comme dans la nuit noire.

Découvrir

Plus d'articles