fbpx

La saga qui suit dans le prochain Geoff Johns présente Superman tome 5 réalisée par Geoff JOHNS et Gary FRANK,  est l’une des plus importantes concernant l’Homme d’Acier  ces dernières années. Réactualisation d’un vilain légendaire  du bestiaire de notre héros, ce récit a également servi  de base au film animé SUPERMAN UNBOUND, réalisé  par James TUCKER en 2013.

 

Tout au long des précédents albums, le scénariste a fait monter  la menace de Brainiac, cet extraterrestre collectionneur de cités,  apparu pour la première fois en 1958 dans Action Comics #242.  Cette confrontation, que vous pouvez lire dans SUPERMAN ANTHOLOGIE, présentait également la ville-bouteille de Kandor,  dernier vestige de la planète défunte de Superman, Krypton.  Pendant des années, Superman tentera de rendre sa taille normale  aux habitants, seuls survivants de sa civilisation passée.  De fait, lorsque John BYRNE opèrera sa refonte de l’Homme  d’Acier en 1986, Kandor, tout comme l’héritage kryptonien  du héros, disparaîtra pour un temps de ses titres. Une deuxième  Kandor apparaîtra, au cours des années 1990, ville également  rétrécie mais composée de différentes races extraterrestres.

Retrouvez tout le run de Geoff Johns sur Superman en librairie, pour plus d’info cliquer sur l’illustration

De même, Brainiac se verra également modifié suite à cette  refonte. Auparavant, le scénariste Ed HAMILTON avait expliqué  que ce malfaiteur extra-terrestre, issu de la planète Colu, était en réalité  un implacable androïde : une intelligence artificielle qui avait  échappé au contrôle de ses créateurs et avait même fini, sous  la houlette de Marv WOLFMAN, Ed HANNIGAN et Gil KANE,  par revêtir une carapace squelettique, reflétant sa déshumanisation  (voir SUPERMAN ANTHOLOGIE). Son vaisseau arborant le look  d’une tête de mort de ce pirate galactique ne réapparaîtra  qu’en 1990, lors de la « Trilogie Brainiac ». Désormais, l’alter ego  de Brainiac est un medium, Milton Fine, qui se retrouve investi  par l’esprit d’un Coluan résistant, exécuté par des ordinateurs  gouvernant sa planète.

Retrouvez tout le run de Geoff Johns sur Superman en librairie, pour plus d’info cliquer sur l’illustration

Brainiac redeviendra un ennemi régulier de Superman,  menant une guerre totale contre la Terre dans Panic in the Sky  (1992) ou rebâtissant Metropolis en cité futuriste dans Superman  Y2K (2000). Toutes ces incarnations s’accompagneront à chaque  fois d’un nouveau look, et c’est sur cette idée « d’avatars »  que Geoff JOHNS définit ainsi « son » Brainiac : un despote  interstellaire qui accumule les connaissances de différentes  planètes et envoie à travers l’espace des androïdes ou des virus  adoptant son nom.

Mais avant cet arc majeur, Geoff JOHNS et le dessinateur  Jesus MERINO, opèrent une autre synthèse : celle des multiples  versions du Toyman. Un ennemi datant de l’Âge d’Or (les années  1940), et qui a connu bien des incarnations, autant en bandes  dessinées, qu’en dessins animés ou séries télévisées.

 

Plus d'articles