fbpx

13h15, le 20 août 1959 : l’instant qui a, à tout jamais, changé la face du monde.
C’est en effet, à ce moment fatidique que Jon Osterman, simple physicien de la base de Gila Flats au Nouveau Mexique, s’est retrouvé accidentellement enfermé dans un accélérateur de particules qui l’a totalement atomisé. Petit à petit, la conscience de Jon a permis de se reconstruire en un être surpuissant quasi-divin, à la puissance infinie. Inféodé au gouvernement américain qui le surnomma le Dr. Manhattan, il devint sa meilleure arme et noua une relation avec la deuxième Spectre Soyeux.

Retrouvez toute la saga complète de Before Watchmen en librairie !

Le Dr. Manhattan est le pivot de l’univers de WATCHMEN. Il a permis à l’Histoire de prendre un tournant totalement différent de celui de notre monde. Ainsi, grâce à son aide inestimable, les États Unis n’ont pas perdu la guerre du Vietnam, et les industries Veidt ont pu développer des avancées technologiques considérables comme la généralisation des voitures électriques dès les années 1980. Mais que ce serait-il passé si Jon avait pu sortir de l’appareil avant son déclenchement ? Qu’aurait été sa vie s’il avait épousé son amour de jeunesse, Janey Slater ? Que serait-il advenu du monde s’il n’avait pu intervenir dans la Guerre Froide que se livrait son pays avec la Russie ? C’est ce que ce récit aux multiples pistes va dévoiler.
Après la mini-série consacrée au Hibou, c’est une fois de plus Joe Michael STRACZYNSKI que l’on retrouve aux commandes de cette série pour une plongée dans l’inconscient de cet être hors du commun. Pour donner corps à cette aventure unique, le très rare Adam HUGHES, y apporte son aisance graphique et pioche  dans ses infuences rétro. Ce dessinateur discret a pourtant commencé à la fn des années 1980 en réalisant des numéros de la prestigieuse Ligue de Justice, avant de se lancer sur un autre groupe mythique, la Légion des Super-Héros. Il s’est ensuite fait plus rare dans les pages intérieures, et est devenu l’illustrateur attitré des couvertures de deux femmes fortes de l’univers DC : Wonder Woman et Catwoman.

C’est donc avec cet album qu’il signe son retour au poste d’artiste et délivre une narration visuelle totalement maîtrisée, en adéquation avec son personnage principal.

En effet, dans la série WATCHMEN, Alan MOORE et Dave GIBBONS ont joué avec la composition du découpage des épisodes consacrés au  Dr. Manhattan, afin d’en faire ressentir la perception d’un présent perpétuel. Pour ce demi-dieu, passé, présent et futur ne font qu’un : les événements se sont déjà produits et il se compare à un pantin manipulé par un marionnettiste invisible. Les cases et les dialogues s’enchaînent au gré de jeux de mots visuels et de renvois entre passé et présent. Joe Michael STRACZYNSKI et Adam HUGHES, eux, vont baser leur minisérie sur l’expérience du chat de SCHRÖDINGER, expliquée au cours de l’histoire par l’assistant du Docteur, Wally Weaver. Dans cet album, chaque décision que prend Jon Osterman, alter ego du Docteur, produit une nouvelle réalité alternative, symbolisée par le découpage en miroir de ces pages.

Retrouvez toute la saga complète de Before Watchmen en librairie !

De toutes les séries BEFORE WATCHMEN, Dr. Manhattan est la seule à entrevoir des événements au-delà de la mini-série d’Alan MOORE et Dave GIBBONS : à vous de découvrir maintenant ce qui se passe après WATCHMEN.

Plus d'articles