A l’occasion de la sortie aujourd’hui de Grant Morrison présente Batman Tome 1: L’Héritage Maudit, voici aujourd’hui un focus sur Grant Morrison. La collection DC Signature est pour Urban Comics l’occasion de vous faire découvrir dans leur continuité et leur intégralité les grandes sagas écrites par les maîtres d’oeuvre de l’univers de DC.

[image_left image_url= »http://www.urban-comics.com/wp-content/uploads/2012/06/BM655.02_03_clrR1.jpg »]Parmi eux, l’écossais Grant Morrison occupe une place de choix puisqu’il a déjà redéfini la Ligue de Justice dans les années 1990 et vient d’entamer la Renaissance de Superman en 2011. Il avait également auparavant animé Batman dans deux projets audacieux : le roman graphique Arkham Asylum (avec l’artiste Dave McKean), daté de 1989, et la mini-série tirée de Legends of the Dark Knight (#6-10), « Gothic » (avec le dessinateur Klaus Janson), publiée en 1990.

Lorsque le responsable éditorial Peter Tomasi propose au scénariste de reprendre le  mensuel Batman en 2006, celui-ci avance quelques idées parmi lesquelles une association de policiers déterminés à trouver un remplaçant au justicier au cas où celui-ci serait tué. Mais à sa grande surprise, le sujet a déjà été traité par le scénariste Bill Finger, en 1953, dans l’épisode « The Secret Star » (Batman # 77). [image_right image_url= »http://www.urban-comics.com/wp-content/uploads/2012/06/27.jpg »] Qu’à cela ne tienne, Grant Morrison va utiliser cette idée et la modifier afin d’en tirer la première pièce d’un immense puzzle. Puzzle qu’il va constituer à partir des 70 ans d’aventures du héros, réanimant des concepts jugés trop datés, voire bizarroïdes, en leur offrant une teinte plus sombre et plus moderne.

En l’espace de cinq ans, Grant Morrison va ainsi écrire – parfois simultanément – les revues BatmanBatman and RobinBatman : The Return of Bruce Wayne et Batman INC., tissant ainsi une vaste tapisserie où se mêlent passé, présent et futur, jusqu’à redéfinir complètement le super-héros et son univers. Il lui oppose également de nouvelles menaces, et jette un regard inédit sur ses origines, notamment sur l’héritage de la famille Wayne. Aussi, dès les premiers épisodes, il fait revenir Talia al Ghul, la fille d’un magnat du crime, amoureuse de Batman, qui lui annonce une bien étonnante nouvelle…

Continuez l’aventure Batman!
Plus d'articles